Santé

Quels sont les meilleurs anti-inflammatoires naturels ?

Par Amirah Le vendredi 8 mars 2024

Bien qu’une réaction inflammatoire soit bénéfique en cas d’infection ou de blessure, elle n’en reste pas moins désagréable et parfois même très douloureuse. Heureusement, il est tout à fait possible de réduire une inflammation naturellement et donc d’apporter un soulagement plus rapide. Huiles essentielles, macérats huileux, infusions de plantes ou encore épices anti-inflammatoires : ces solutions naturelles contribuent à apaiser vos symptômes et à protéger votre système immunitaire, ce qui permet de limiter le risque de déclencher ou d’aggraver l’inflammation.

Dans cet article, on vous révèle la liste des anti-inflammatoires naturels les plus puissants, leurs précautions d’usage et leur mode d’utilisation en fonction de vos besoins. Rhumatismes, arthrose, entorse, torticolis, eczéma ou encore gingivite : vous saurez précisément quel remède naturel anti-inflammatoire est le plus efficace dans chaque situation.

Quels sont les signes d’une inflammation ?

L’inflammation est une réaction naturelle du système immunitaire face à une agression externe ou interne (une infection, une brûlure, une piqûre d’insecte ou encore une plaie). C’est donc un mécanisme de défense essentiel pour notre bien-être.

Il existe différents types d’inflammations :

  • l’inflammation cutanée (blessures, mais aussi maladies de la peau telles que psoriasis, mycose ou eczéma) ;
  • l’inflammation musculaire (courbature, entorse ou encore torticolis) ;
  • l’inflammation des articulations (rhumatismes, arthrite, arthrose ou encore sciatique) ;
  • l’inflammation du système digestif (maux d’estomac, maladies du foie et de l’intestin).

Inflammation musculaire

🔎 S’il s’agit d’une inflammation aigüe (normale et non délétère), les 4 signes cliniques sont une rougeur, un gonflement, une chaleur et une douleur au niveau de la zone enflammée. Ces symptômes finissent par disparaître au fil des jours, en 2 à 3 semaines maximum.

En revanche, dans le cas d’une inflammation chronique ou dite de « de bas grade », la situation se manifeste par des symptômes propres à chaque cause : fatigue, anémie, irritabilité, douleurs articulaires ou musculaires, surpoids, troubles digestifs, etc. Lors d’un examen médical approfondi, c’est la recherche de marqueurs biologiques qui va permettre de détecter une maladie inflammatoire telle que la polyarthrite rhumatoïde, le syndrome du côlon irritable, la maladie de Crohn ou encore le diabète de type 1.

Qu’est-ce qu’un anti-inflammatoire naturel ?

Un anti-inflammatoire naturel est une substance ou un produit issu de la nature (d’une plante ou d’une algue) capable d’aider à réduire une inflammation dans le corps, qu’elle soit chronique ou ponctuelle. Cette solution naturelle aux propriétés anti-inflammatoires agit de manière douce et non invasive.

Les remèdes naturels anti-inflammatoires ne remplacent pas les médicaments prescrits par un médecin, en particulier s’il y a une infection. Ils permettent plutôt de soutenir le corps de manière naturelle, mais aussi de soulager ou de prévenir l’inflammation. Le traitement de l’inflammation cible les causes, alors qu’un anti-inflammatoire va venir soulager les symptômes.

💊 À noter qu’en pharmacologie, il existe deux types d’anti-inflammatoires :

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que l’Ibuprofène ou le Kétoprofène.
  2. Les anti-inflammatoires stéroïdiens comme les corticoïdes.

Existe-t-il des contre-indications à l'utilisation d'anti-inflammatoires ?

Les AINS comptent parmi les médicaments les plus utilisés en automédication, que ce soit comme antalgiques (antidouleurs) ou comme antipyrétiques (anti-fièvre). Or, ces anti-inflammatoires médicamenteux sont des substances issues de la synthèse chimique : ils peuvent générer de nombreux effets secondaires. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a d’ailleurs communiqué sur les risques de complications infectieuses des AINS.

Toutefois, il faut préciser qu’il existe aussi certaines contre-indications aux anti-inflammatoires naturels. C’est le cas de la plupart des huiles essentielles, vivement déconseillées (voire proscrites) pour les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les jeunes enfants. Il peut également y avoir des risques d’allergies, des effets indésirables en cas de surconsommation ou bien des interactions médicamenteuses. Dès lors, il est important de solliciter l’avis d’un médecin avant d’utiliser ou de consommer des anti-inflammatoires d’origine naturelle, en particulier si vous souffrez d’une maladie chronique.

Les meilleurs anti-inflammatoires naturels

Il est temps de découvrir quels sont les meilleurs anti-inflammatoires naturels pour apaiser vos douleurs et soulager vos symptômes. Huiles essentielles, macérats huileux, épices, infusions ou compléments alimentaires à base de plantes… Il existe une multitude de solutions pour réduire une inflammation naturellement, avec des remèdes à appliquer localement ou à prendre par voie orale.

1. Les huiles essentielles anti-inflammatoires

Certaines huiles essentielles (HE) font partie des anti-inflammatoires naturels les plus puissants. En effet, ces essences végétales renferment des composés actifs capables de calmer une inflammation : salicylate de méthyle, citronnellal, curcumène, carvacoal, cinnamaldéhyde, etc.

Toutefois, avant d’ingérer une huile essentielle ou de l’appliquer sur une zone enflammée, il faut faire preuve de prudence et toujours demander l’avis d’un professionnel de santé. Pour connaître les précautions d’usage relatives aux essences végétales, on vous renvoie vers notre article sur l’utilisation des huiles essentielles. Attention, car toutes ne conviennent pas pour une prise par voie orale !

Les meilleures huiles essentielles anti-inflammatoires :

  • l’HE de gaulthérie ;
  • l’HE d’eucalyptus ;
  • l’HE de laurier noble ;
  • l’HE d’hélichryse ;
  • l’HE de lavande vraie ou de lavandin super ;
  • l’HE d’ylang-ylang ;
  • l’HE de tea tree ;
  • l’HE de clou de girofles ;
  • l’HE de thym ;
  • l’HE de romarin.

En cas de douleurs articulaires et d’inflammation, vous pouvez miser sur l’huile essentielle de laurier noble ou d’eucalyptus citronné. Si vous avez également des contractures musculaires, optez pour l’huile essentielle de gaulthérie, de lavande vraie, de lavandin super ou d’ylang-ylang.

Les effets anti-inflammatoires de l’huile essentielle de tea tree et de clou de girofle conviennent plutôt pour les pathologies inflammatoires des muqueuses et de la peau, et pour les problèmes gingivaux et buccaux. Si vous faites face à une inflammation ORL ou des voies respiratoires hautes, c’est sur l’huile essentielle de thym que vous pourrez compter !

🛒 Découvrez notre sélection d’huiles essentielles anti-inflammatoires bio et optez pour la solution la plus adaptée en fonction de vos petits maux du quotidien.

2. Les macérats et huiles végétales anti-inflammatoires

Les huiles végétales cosmétiques constituent également une option intéressante en cas d’inflammation cutanée. À vrai dire, on parle surtout des macérats huileux aux vertus anti-inflammatoires, c’est-à-dire les huiles dans lesquelles des plantes ont macéré : des feuilles, des racines ou des fleurs reconnues pour leur action bénéfique lors d’une inflammation. 

Les meilleures huiles végétales anti-inflammatoires :

  • l’huile d’arnica ;
  • le macérat huileux de Calendula ;
  • l’huile de nigelle ;
  • l’huile de millepertuis ;
  • l’huile de calophylle ;
  • l’huile de coco.

Très apprécié des sportifs, le macérat huileux d’arnica apaise les tensions musculaires, limite les inflammations tendineuses et réduit les gonflements ainsi que les ecchymoses. Le macérat huileux de Calendula s’avère pour sa part très efficace comme anti-inflammatoire naturel en cas de brûlure, de coups de soleil, d’allergie cutanée ou d’érythème fessier.

Si vous souffrez de douleurs articulaires et musculaires, de psoriasis ou d’eczéma, la meilleure solution anti-inflammatoire sera d’appliquer de l’huile de Nigelle sur la zone concernée. Enfin, pour soulager l’arthrose ou des rhumatismes, optez pour l’huile végétale de millepertuis ou l’huile de calophylle.

📖 Pour en savoir plus à ce sujet, consultez notre guide sur les huiles végétales en cosmétique. On vous liste toutes leurs vertus et on vous explique comment bien les choisir.

3. Les infusions et tisanes anti-inflammatoires

Loin d’être de simples remèdes anti-inflammatoires de grand-mère, les tisanes constituent une solution simple et accessible de prévenir ou d’atténuer une inflammation. À base de plantes anti-inflammatoires, ces infusions ciblent directement vos symptômes ou permettent de lutter contre les radicaux libres (responsables de l’aggravation d’une réaction inflammatoire). Certains végétaux ont même la capacité de renforcer l’immunité.

Les meilleures tisanes et infusions anti-inflammatoires :

  • le thé noir et le thé vert (riches en catéchines et en tanins) ;
  • la camomille ;
  • le thym ;
  • la menthe poivrée ;
  • le romarin ;
  • la mélisse ;
  • l’ortie.

Pour préparer votre tisane anti-inflammatoire, rien de plus simple : faites bouillir de l’eau puis retirez du feu. Ensuite, faites infuser les feuilles séchées de la plante de votre choix pendant quelques minutes avant de consommer votre boisson chaude. Le temps d’infusion idéal est généralement indiqué sur l’emballage du produit. 

🍵 Parcourez notre sélection de tisanes bio à base de plantes médicinales et aromatiques. Vous pourrez vous procurer des tisanes en sachets pour plus de praticité, ou en vrac afin d’éviter les emballages plastiques.

4. Les aliments anti-inflammatoires

L’un des meilleurs moyens de réduire une inflammation naturellement est d’adopter un régime adapté. Autrement dit, d’intégrer les bons aliments à vos menus quotidiens : ceux qui soutiennent vos défenses naturelles, chouchoutent votre système digestif, entretiennent votre microbiote intestinal et réduisent le risque d’avoir un terrain inflammatoire.

Parmi les aliments anti-inflammatoires les plus puissants, il y a :

  • les fruits rouges (cassis, framboises, myrtilles ou groseilles par exemple) ;
  • les légumes crucifères (brocoli, chou-fleur ou encore choux de Bruxelles) ;
  • l’ail ;
  • les poissons gras tels que la sardine, le hareng, le maquereau ou l’anchois ;
  • les huiles bio riches en oméga-3 (colza, noix, lin et chanvre) ;
  • les fruits secs et oléagineux ;
  • certains superaliments comme la poudre d’açaï ou la poudre de Maca.

À l’inverse, il est recommandé d’éviter les aliments qui ont un index glycémique élevé (pain blanc, pâtes blanches ou encore céréales raffinées), les aliments riches en graisses ainsi que les produits ultra-transformés. On conseille également de limiter la consommation d’alcool et celle de produits d’origine animale.

🥗 Apprenez-en plus sur l’alimentation anti-inflammatoire : vous saurez quels aliments privilégier et quelles sont les bonnes habitudes à prendre au quotidien afin de prévenir ou atténuer une inflammation chronique.

5. Les épices anti-inflammatoires

Toujours en lien avec votre alimentation, sachez que plusieurs épices permettent aussi de lutter naturellement contre l’inflammation, tant au niveau digestif que d’un point de vue global. Dès lors, impossible de ne pas les considérer comme des remèdes naturels anti-inflammatoires à part entière !

Les meilleures épices anti-inflammatoires :

  • le curcuma ;
  • le clou de girofle ;
  • le gingembre ;
  • la cannelle ;
  • la cardamome.

Le curcuma est sans conteste l’épice anti-inflammatoire par excellence. Cette épice contient de la curcumine, un composé qui a la capacité d’inhiber certaines molécules pro-inflammatoires dans votre corps. La solution la plus courante consiste à utiliser du curcuma frais ou du curcuma bio en poudre en cuisine, aussi bien dans des préparations salées que sucrées. Petite astuce pour améliorer l’absorption et la biodisponibilité de la curcumine : associer le curcuma avec du poivre noir.

Néanmoins, notez que le curcuma est contre-indiqué pour les personnes qui souffrent d’une obstruction des voies biliaires, d’ulcère de l’estomac ou du duodénum, ou bien d’une maladie du foie. Consommée excessivement, cette épice peut provoquer une sécheresse de la bouche et des brûlures d’estomac.

À La Fourche, on adore cuisiner épicé ! Déjà parce que ça permet de parfumer et de donner plus de goût à un plat, mais aussi en raison des nombreux bénéfices pour l’organisme. On vous laisse découvrir nos précédents articles sur les bienfaits du curcuma, les vertus du gingembre ou encore les atouts santé de la cardamome. En prime, on a même pensé à vous donner des idées de recettes à chaque fois !

6. Les compléments alimentaires anti-inflammatoires

Autre solution anti-inflammatoire naturelle : prendre des compléments alimentaires bio à base de végétaux capables d’apaiser une inflammation. Ce sont des gélules, de la poudre à diluer ou de petites capsules à avaler avec un verre d’eau.

Ces compléments sont une excellente façon de bénéficier des qualités anti-inflammatoires de certains produits naturels comme le curcuma, l’ortie, l’harpagophytum ou le collagène marin. Vous pouvez également entamer une cure d’oméga 3 afin d’atteindre la quantité nutritionnelle recommandée.

7. Les autres produits naturels anti-inflammatoires à appliquer localement

Enfin, il existe des produits naturels anti-inflammatoires à appliquer localement :

  • L’argile verte bio en cataplasme pour apaiser les articulations douloureuses, soulager une entorse à la cheville ou au poignet, détendre les muscles et prendre soin des peaux sujettes à l’acné. Les vertus de l’argile verte pour la peau sont nombreuses, si bien qu’elle est très utilisée dans les cures thermales !
  • La crème ou le gel d’aloe vera pour les blessures légères (plaie, brûlure ou coupure) et les réactions cutanées type eczéma, psoriasis, urticaire ou herpès. Lisez notre guide d’utilisation de l’aloe vera pour connaître toutes les façons de vous en servir au quotidien.
  • Les produits à la propolis bio ou au miel en cas de douleurs musculaires ou articulaires, d’affections des voies respiratoires, de piqûres d’insecte ou d’affections cutanées (acné, plaie, verrue, etc.).

Quel est l’anti-inflammatoire naturel le plus efficace ?

Les anti-inflammatoires naturels pour les articulations

Vous souffrez de rhumatismes, d’arthrite, d’arthrose ou d’une sciatique ? Plusieurs solutions naturelles anti-inflammatoires s’offrent à vous pour soulager vos troubles articulaires et éviter qu’ils n’empirent.

En premier lieu, vous pouvez miser sur l’aromathérapie avec l’huile essentielle de gaulthérie ou l’huile essentielle d’eucalyptus citronné : ces essences font partie des meilleures huiles essentielles bio pour les articulations. Diluez votre huile essentielle dans une huile végétale neutre à hauteur de 10 % maximum, puis appliquez localement quelques gouttes du mélange en massant légèrement la zone concernée. Vous pouvez aussi appliquer votre mélange sous forme de compresse chaude sur la zone qui fait mal (jusqu’à 3 fois par jour).

De même, vous disposez de divers compléments alimentaires bio pour prendre soin de vos articulations sensibles : des gélules à la Reine des prés, des gélules à l’harpagophytum (aussi appelé « Griffe du diable ») ou encore du collagène marin en poudre.

Les anti-inflammatoires naturels pour les muscles

Vous avez des douleurs musculaires ? Là encore, l’huile essentielle de HE de gaulthérie ou l’huile essentielle d’eucalyptus citronné s’avéreront très efficaces comme anti-inflammatoires naturels.

Autre option : le fameux macérat huileux d’arnica, particulièrement indiqué en cas de tendinite, d’entorse, de torticolis, de contusions, de courbatures, de crampes ou de douleurs musculaires localisées. Il suffit d’appliquer quelques gouttes d’huile ou de macérat d’arnica sur la zone enflammée et de masser délicatement, 2 à 3 fois par jour, jusqu’à ce que la douleur diminue.

Pour traiter des douleurs inflammatoires au niveau musculaire, vous avez également la possibilité d’appliquer un cataplasme à l’argile verte sur la zone qui fait mal. Pour ce faire, mélangez votre poudre d’argile verte avec de l’eau afin d’obtenir une pâte épaisse et homogène à appliquer sur la zone concernée (avec une couche de un à deux centimètres d’épaisseur). Laissez agir pendant 30 minutes avant de rincer à l’eau claire.

Les anti-inflammatoires naturels pour la peau

Psoriasis, eczéma, acné ou irritations cutanées… Pour calmer les démangeaisons, accélérer la guérison des petites plaies et traiter les peaux enflammées, vous pouvez appliquer au choix : du gel d’aloe vera, de l’argile verte en cataplasme, de l’huile de nigelle ou un produit d’apithérapie biologique adapté (à la propolis ou au miel de Manuka).

✨ Dans un précédent article ultra-complet, on a partagé avec vous tous nos conseils pour avoir une belle peau naturellement et combattre les inflammations cutanées.

Les anti-inflammatoires naturels pour les intestins

Le curcuma (en poudre pour cuisiner ou dans des compléments alimentaires), l’infusion de menthe poivrée et la tisane à la mélisse font sans aucun doute partie des meilleurs anti-inflammatoires naturels pour les intestins et le système digestif.

Par ailleurs, en cas de maladies inflammatoires des intestins et de l’estomac, vous êtes en mesure de soulager vos douleurs grâce à l’huile essentielle de camomille romaine et l’huile essentielle de gingembre. Pour une prise par voie orale, mettez une goutte d’huile essentielle pure dans une cuillère à café d’huile d’olive et avalez ce mélange avant de prendre votre repas (3 fois par jour maximum).

Si vous avez une contre-indication aux huiles essentielles, optez plutôt pour une tisane à la camomille bio, réconfortante et très apaisante.

Les anti-inflammatoires naturels pour la gorge

L’huile essentielle de tea tree et l’huile essentielle de ravintsara bio sont d’excellents anti-inflammatoires naturels pour la gorge. Mettez 1 goutte de votre HE dans une cuillère à café d’huile d’olive ou sur un sucre, à prendre jusqu’à 3 fois par jour afin de diminuer la sensation de douleur.

Si vous ne souhaitez pas ou que vous ne pouvez pas utiliser d’huile essentielle, privilégiez des produits naturels aux propriétés anti-inflammatoires tels que le miel, le propolis ou tout simplement le citron.

🌿 Découvrez quels sont les meilleurs remèdes naturels pour soulager un mal de gorge, notamment en cas d’inflammation du pharynx.

Les anti-inflammatoires naturels pour les dents ou les problèmes buccaux

En attendant impatiemment votre rendez-vous chez le dentiste, vous recherchez un anti-inflammatoire naturel pour les dents ou les gencives ? Face à des douleurs dentaires, une rage de dents ou une pulpite, mettez 1 goutte d’huile essentielle de clou de girofle sur un coton-tige imbibé d’huile végétale alimentaire puis appliquez sur la zone concernée.

Si vous avez une gingivite, luttez contre l’inflammation en effectuant un bain de bouche avec 1 cuillère à café de poudre d’argile verte dans de l’eau. Ensuite, recrachez votre préparation et rincez-vous bien la bouche. Quand les gencives sont enflammées, certaines huiles essentielles ont également prouvé leur efficacité : tea tree, menthe poivrée et clou de girofle.

Où trouver des anti-inflammatoires naturels et bio ?

Huiles essentielles, huiles végétales, infusions, compléments alimentaires ou encore aliments anti-inflammatoires : vous pourrez trouver tous ces produits en commerce classique, en magasin bio et parfois même en parapharmacie.

Cependant, nous vous conseillons de choisir en priorité des anti-inflammatoires naturels et biologiques, à base de plantes et de végétaux cultivés sans substances dangereuses pour la santé ou pour l’environnement (pesticides, engrais chimiques et autres composants soumis à controverse).

🤳 Rendez-vous sur notre épicerie bio en ligne La Fourche pour acheter les meilleurs anti-inflammatoires naturels et bio jusqu’à -50 % grâce à notre système d’adhésion :

Vous aimerez lire aussi

Dents blanches naturellement

Beauté

Comment avoir les dents blanches naturellement ? 

Charbon végétal, bicarbonate, poudre de Siwak… Découvrez comment avoir les dents blanches ...

Lutter contre les points noirs visage

Beauté

Lutter contre les points noirs sur le visage : le guide complet

Comment lutter contre les points noirs sur le visage sans accentuer leur apparition ? Voic...

Se débarrasser des mouches

Maison

Comment se débarrasser des mouches : 13 anti-mouches naturels

Nos meilleurs conseils pour réaliser des anti-mouches naturels et faire déguerpir ces intr...