Santé

Tout savoir sur les huiles essentielles : fabrication, utilisations et précautions

Par Lucas Le vendredi 26 juin 2020

huiles essentielles tout savoir

Utilisées depuis l’Antiquité pour leurs vertus aromatiques et thérapeutiques, les huiles essentielles reviennent en force comme alternatives aux médicaments et aux parfums de synthèse. Mais bien qu’elles soient fabriquées à partir de plantes, elles sont à utiliser avec précaution, car très puissantes. Dès lors, comment utiliser les huiles essentielles sans danger ? Et comment bien les choisir en fonction de vos besoins ? On vous aide à voir plus clair sur l’usage et les bienfaits des huiles essentielles pour la santé.

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Composition et définition des huiles essentielles

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) définit les huiles essentielles comme des « produits odorants […] obtenus à partir d’une matière première végétale botaniquement définie, soit par entraînement par la vapeur d’eau, soit par distillation sèche, ou par un procédé mécanique approprié sans chauffage ».

L’huile essentielle (HE) se présente sous forme d’extrait liquide d’une matière première d’origine végétale : fleurs, feuilles, écorces ou encore racines. Cette préparation à base de plantes concentre les molécules aromatiques et les principes actifs des végétaux.

➡️ Bon à savoir : une même plante peut donner plusieurs huiles essentielles aux propriétés différentes, car cela dépend de la partie qui est utilisée pour l’extraction.

Pour la petite histoire, on parle « d’huile » essentielle, mais cette essence végétale ne contient aucun corps gras !

Huiles essentielles

Comment sont fabriquées les huiles essentielles ?

Plusieurs procédés d’extraction des actifs existent, mais tous ne se valent pas. La distillation par vapeur d’eau est la méthode la plus couramment utilisée.

Néanmoins, certaines plantes comme les agrumes ou les fleurs ne supportent pas la chaleur et nécessitent des techniques particulières :

  • L’extraction par solvant est un procédé d’extraction chimique critiqué, car les solvants sont suspectés de se retrouver dans l’huile essentielle finale.
  • L’extraction par CO2 est une technique plus récente et très coûteuse, mais réputée comme étant l’une des plus efficaces.

Comme elle nécessite une extraction, la fabrication des huiles essentielles est très gourmande en plantes. À titre d’exemple, avec 300 kg de fleurs de lavande, on obtient seulement 1 L d’huile essentielle ! Les huiles essentielles restent donc à utiliser autant que possible avec modération.

Comment utiliser les huiles essentielles ?

En inhalation

Première possibilité d’utilisation des huiles essentielles : en inhalation, sèche ou humide.

L’inhalation sèche est la technique la plus douce. Elle consiste à respirer quelques gouttes d’HE sur un mouchoir en tissu ou en papier. Il existe également des sticks inhalateurs pour humer vos préparations à base d’huiles essentielles : très pratique à glisser dans un sac à main ou une trousse de voyage !

Pour l’inhalation humide, vous devez verser quelques gouttes d’huile essentielle dans un bol d’eau chaude. Puis, vous vous penchez sur votre préparation, en plaçant une serviette au-dessus de votre tête. Le but : dégager un nez bouché, humidifier les fosses nasales ou encore améliorer le confort respiratoire grâce aux vapeurs d’eau.

➡️ L’inhalation d’huile essentielle est particulièrement recommandée en période hivernale, notamment en cas d’état grippal, rhume, rhinite, ou bien sinusite.

En diffusion

Pour ce mode d’utilisation, vous avez besoin d’un diffuseur d’huiles essentielles, à activer durant une vingtaine de minutes dans votre intérieur. Le choix est vaste concernant le modèle de diffuseur : brumisation, ventilation, chaleur douce, etc.

Quel que soit l’appareil utilisé, il est préférable de laisser vos portes et vos fenêtres ouvertes durant la diffusion d’huile essentielle, afin d’aérer au maximum votre maison. Par ailleurs, il faut bien faire attention à n’utiliser que des huiles essentielles pour diffuseur.

Huile essentielle pour diffuseur

Par voie cutanée

Autre possibilité : appliquer une huile essentielle sur la peau, via un massage par exemple, de façon à ce qu’elle pénètre rapidement l’épiderme. Ainsi, les particules sont plus rapides à agir. Généralement, on évite de mettre une huile essentielle pure directement sur la peau, afin de prévenir les risques d’irritation. On la dilue plutôt dans une huile végétale bio, dans une crème ou dans une lotion.

Vous pouvez aussi acheter une baume aux huiles essentielles bio afin de soigner divers maux : piqûres d’insectes, difficulté à s’endormir ou encore muscles endoloris.

Par voie orale

Dans certaines situations, il est possible d’ingérer de l’huile essentielle par voie orale. Mais attention, toutes les huiles essentielles ne peuvent pas être avalées ! Il faut vérifier qu’elles conviennent à une utilisation par voie interne.

Là encore, on préfère diluer quelques gouttes du produit dans une huile végétale ou le verser sur un comprimé neutre avant de l’utiliser.

Quelles sont les précautions à prendre avec les huiles essentielles ?

Dans certains cas, l’ingestion ou l’utilisation d’huiles essentielles peut représenter un danger pour l’organisme humain. Même si elles sont naturelles, ce ne sont pas des substances anodines, car elles peuvent s’avérer toxiques ou provoquer des effets indésirables. Pour cette raison, il convient de faire preuve de prudence et de toujours demander l’avis d’un professionnel de santé avant d’utiliser une HE par voie externe ou interne. Vous pouvez aussi consulter les précautions liées aux huiles essentielles fournies par la Direction générale de la consommation de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Nos recommandations si vous souhaitez utiliser des huiles essentielles :

  • Veillez à toujours respecter les doses et les conseils d’usage spécifiques à chaque huile essentielle.
  • Avant d’utiliser une huile essentielle, vérifiez toujours que vous n’y êtes pas allergique en faisant un test préalable sur une petite zone.
  • N’utilisez jamais d’huiles essentielles sur des personnes sensibles sans avis médical : femmes enceintes, enfants de moins de 6 ans, personnes sous traitement médical ...
  • Faites attention aux animaux lors de l’utilisation d’huiles essentielles, notamment lorsque vous les diffusez dans une pièce.

Risques d’allergies et effets indésirables

De nombreuses réactions allergiques aux huiles essentielles peuvent apparaître, telles que des irritations cutanées (rougeurs, démangeaisons ou sensation de brûlure) en cas d’usage externe. 

D’autres symptômes témoignent aussi d’une intoxication à l’huile essentielle, notamment en cas d’ingestion (la voie la plus à risque) :

  • nausées ;
  • vomissements ;
  • diarrhée ;
  • irritation des muqueuses de la bouche ;
  • problèmes respiratoires ;
  • convulsion.

Pour éviter tout risque, faites un test d’allergie avant d’utiliser une huile essentielle, particulièrement si vous souffrez de troubles respiratoires et d’asthme.

De même, pour prévenir tout danger, lavez-vous les mains avec du savon après chaque manipulation. En cas de contact avec les yeux, rincez abondamment à l’eau claire puis consultez un spécialiste si vous ressentez la moindre gêne ou une sensation de malaise.

Précaution à prendre avec les huiles essentielles pendant la grossesse

Au même titre que certains médicaments, l’usage d’huiles essentielles est fortement déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, quel que soit le mode d’utilisation. La majorité des huiles essentielles sont d’ailleurs formellement interdites durant les 3 premiers mois de grossesse.

Dès le 4e mois, certaines HE sont tolérées, avec l’accord de votre médecin. Demandez toujours conseil à votre pharmacien ou à votre généraliste, et évitez toute automédication.

Huiles essentielles pour bébé et enfant

L’exposition aux substances actives des huiles essentielles est formellement proscrite pour les nouveau-nés de moins de 3 mois. Une administration par voie orale, plus risquée, est vivement contre-indiquée jusqu’à 6 ans.

Pour les bébés et les enfants de moins de 12 ans, les huiles essentielles doivent donc être envisagées avec précaution, le risque de brûlure ou d’irritation cutané étant élevé. Certaines HE sont également neurotoxiques et peuvent entraîner des retards de croissance chez les nourrissons et les jeunes enfants.

Dès lors, il vaut mieux acheter des eaux florales bio pour bébé, car les hydrolats biologiques sont moins concentrés en actifs automatiques.  

Les 10 huiles essentielles indispensables à avoir dans sa trousse à pharmacie

Depuis le milieu du siècle dernier, le fait de se soigner avec des huiles essentielles porte le doux petit nom d’aromathérapie. Mais difficile de s’y retrouver parmi la multitude d’HE existantes ! Si vous débutez en phytothérapie, on vous a sélectionné nos 10 huiles essentielles indispensables pour résoudre les problèmes du quotidien.

1. L’huile essentielle de citron

Question santé, vous pouvez compter sur l’huile essentielle de citron bio si vous souffrez d’une infection hivernale type grippe, rhume ou gastro-entérite. Et pour cause : elle renforce le système immunitaire et aide votre organisme à combattre efficacement les virus et bactéries.

Autre bienfait de l’huile essentielle de citron : ses vertus digestives, notamment en cas de nausées, de constipation, de brûlures d’estomac ou de dyspepsie. Elle protégerait le foie et faciliterait le drainage de la vésicule biliaire. Enfin, l’essence de citron a également des vertus beauté : diluez-la avant de vous en servir pour assainir et fortifier votre chevelure, ou bien pour prendre soin d’ongles mous et cassants.

➡️ À noter : l’HE de citron est très photosensibilisante. Faites attention à ne pas vous exposer au soleil durant 8 h minimum après une application sur la peau.

2. L’huile essentielle de tea tree

L’huile essentielle de tea tree bio est indispensable pour qui connaît ses bienfaits au quotidien ! Aussi appelée huile essentielle d’arbre à thé, cette essence dispose de propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes, antifongiques, antiparasitaires et antivirales. C’est l’arme fatale contre tous les maux de l’hiver : mal de gorge, toux, rhume, otite, sinusite ou bien angine.

Mais on apprécie surtout l’huile essentielle de tea tree pour sa capacité à éliminer les boutons de fièvre et l’herpès. Comme elle est très irritante, pensez à bien la diluer dans une huile végétale biologique avant de l’appliquer sur votre peau !

3. L’huile essentielle de lavande 

L’huile de lavande bio fait aussi partie des incontournables d’une trousse à pharmacie !

Mais sachez qu’il existe plusieurs essences végétales de lavande, telles que :

  • l’huile essentielle de lavande aspic (pour les coups de soleil et les piqûres d’insectes) ;
  • l’huile essentielle de lavande fine (relaxante et antistress) ;
  • l’huile essentielle de lavande vraie ou officinale (antalgique, décontractante, apaisante, cicatrisante et réparatrice pour la peau).

4. L’huile essentielle de menthe poivrée

Fraîche et très agréable à sentir, l’huile essentielle de menthe poivrée s’avère très utile si vous souffrez du mal des transports ou si vous avez la nausée. On l’utilise également pour soulager les maux de tête, céphalées et migraines.

5. L’huile essentielle de ravintsara

Cinquième huile essentielle indispensable à avoir : l’huile essentielle de ravinstara bio. Elle stimule l’immunité naturelle et protège des virus. Qui plus est, elle apaise les angoisses et le stress, tout en redonnant un coup de boost à votre moral.

Associée à l’HE de menthe poivrée, l’essence de ravintsara fonctionne très bien si vous avez le nez encombré !

6. L’huile essentielle d’eucalyptus radié

Traditionnellement, on utilise l’huile essentielle d’eucalyptus radié afin de désencombrer les voies respiratoires. C’est un précieux allié à l’approche de l’hiver, étant donné ses propriétés antibactériennes et antivirales. Les aromathérapeutes recommandent l’HE d’eucalyptus radié en cas de toux grasse, de bronchite, de sinusite, d’infections ORL, de rhinites allergiques ou plus généralement de maladies virales.

7. L’huile essentielle de gaulthérie couchée

Moins connue, mais tout aussi indispensable, l’huile essentielle de gaulthérie couchée. C’est un puissant anti-inflammatoire naturel, reconnu pour ses bienfaits en cas de rhumatismes, d’arthrite, de tendinite ou de maux articulaires et musculaires. Un précieux atout pour les sportifs !

8. L’huile essentielle d’hélichryse italienne

Vous souhaitez soigner un petit bobo comme un bleu ou une bosse de façon naturelle ? Soulagez votre peau avec de l’huile essentielle d’hélichryse italienne. Elle aide à limiter les hématomes, les varices ou encore les ecchymoses. Si vous avez des rougeurs, c’est également une HE à tester !

9. L’huile essentielle d’estragon

Reconnaissable à son doux parfum anisé, l’huile essentielle d’estragon s’avère précieuse si vous souffrez de troubles digestifs (constipation, ballonnements, maux de ventre…) ou si vous faites de l’aérophagie. Elle est aussi efficace en cas de crise d’asthme ou d’allergie saisonnière. Plus insolite : on l’utilise pour contrer le hoquet puisque c’est un puissant antispasmodique !

10. L’huile essentielle de laurier

Dernière huile essentielle indispensable pour le quotidien : l’huile essentielle de laurier. On s’en sert surtout pour les affections virales ou les troubles respiratoires chroniques. Toutefois, l’HE de laurier convient aussi pour les infections et les inflammations buccales (aphtes ou gingivites par exemple). Enfin, on vante ses propriétés apaisantes et calmantes dans une situation d’état anxieux.

Quels sont les bienfaits des huiles essentielles ?

Les bienfaits des huiles essentielles sont multiples et très variés. Tout dépend des vertus thérapeutiques, cosmétiques ou aromatiques que vous recherchez : le choix est vaste !

Quelques exemples de propriétés des huiles essentielles qui sont bénéfiques pour le corps et l’esprit :

  • antibactériennes ;
  • antivirales ;
  • apaisantes, calmantes et relaxantes ;
  • sédatives ;
  • tonifiantes ;
  • analgésiques ;
  • antiseptiques ;
  • anti-inflammatoires.

Ainsi, les huiles essentielles de plantes sont efficaces pour procurer du bien-être et soulager divers maux : troubles respiratoires, troubles ORL, problèmes digestifs, plaies, infections virales ou bactériennes, douleurs aux articulations ou encore difficulté à trouver le sommeil.

Comment utiliser les huiles essentielles en cosmétique ?

Les huiles essentielles sont très utilisées en cosmétique comme parfum ou comme principe actif, notamment dans les savons et les shampoings.

Si vous voulez réaliser vos propres cosmétiques maison, vous pouvez aussi vous servir d’une huile essentielle beauté de différentes façons possibles :

  • En application directe sur la peau.
  • Dans un bain aromatique.
  • En diffusion atmosphérique.

Vous avez aussi la possibilité de mélanger votre HE avec une huile végétale, une crème neutre ou bien un masque à l’argile afin de préparer un soin pour le corps, le visage ou les cheveux.

Dans ce cas, veillez à choisir une huile essentielle adaptée à la nature de votre peau. Par exemple, l’huile essentielle de géranium convient parfaitement pour la fabrication d’un soin tonifiant ou d’un soin anti-ride. C’est également l’idéal pour redonner de l’éclat à votre teint !

Enfin, dernière possibilité : fabriquer du dentifrice solide avec de l’huile essentielle de menthe poivrée ou de citron bio. Une solution naturelle, écologique et très économique pour l’hygiène dentaire !

huiles essentielles beauté et cosmétiques

Comment utiliser les huiles essentielles pour faire son ménage, jardiner ou cuisiner ?

On utilise les huiles essentielles dans beaucoup de recettes de produits ménagers naturels afin de faire son ménage de façon écologique. Si vous ne savez pas laquelle choisir, nous vous conseillons de choisir l’huile essentielle de citron. Elle est assez polyvalente et vous servira donc à réaliser la plupart de vos basiques, du liquide vaisselle au nettoyant multi-usage.

Saviez-vous qu’il est aussi possible de vous servir des huiles essentielles dans un jardin et pour un potager ? Elles permettent en effet d’éviter les invasions d’insectes, les champignons et les « mauvaises herbes » dans vos cultures.

Autre pratique méconnue : l’usage de certaines huiles essentielles en cuisine, en respectant bien sûr les précautions d’usage. Elles servent notamment à aromatiser un yaourt, une pâte à gâteau, des biscuits ou une huile d’olive.

Où trouver des huiles essentielles de qualité ?

Pourquoi faut-il choisir des huiles essentielles bio ?

Afin d'éviter tout risque pour la santé, il est particulièrement recommandé de choisir des huiles essentielles biologiques de qualité.

  • La certification biologique garantit l’absence de résidus de pesticides dans l’huile essentielle finale.
  • L’huile essentielle doit de plus être chémotypée, c’est-à-dire que des tests en laboratoire ont été effectués pour s’assurer qu’elle contient bien le bon principe actif. Les molécules produites par une même plante peuvent en effet varier selon le climat, la nature du sol… 

Une huile essentielle biologique de bonne qualité se conserve jusqu’à plusieurs années à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Huile essentielle de qualité

Où acheter des huiles essentielles ?

Les huiles essentielles s’achètent en magasin bio ou sur des boutiques en ligne spécialisées.

Les prix varient de dix à plusieurs dizaines d’euros les 100 ml en fonction de la plante d’origine et de la qualité de l’huile essentielle.

Deux marques d’huiles essentielles sont disponibles sur la Fourche. La marque Bonescient propose une gamme en aromathérapie qui se veut à la fois cohérente, juste et raisonnée. Et si vous n’y trouvez pas votre bonheur, le Laboratoire Gravier, entreprise pionnière dans le domaine des produits biologiques pour l’hygiène quotidienne et dont les bâtiments ont en plus un bilan énergétique positif, produit également des huiles essentielles. 

Vous aimerez lire aussi

huile essentielle de tea tree

Santé

Les bienfaits de l’huile essentielle de tea tree et comment l’utiliser

Découvrez les multiples vertus de ce véritable couteau suisse de l’aromathérapie !

Huiles essentielles pour affronter l'hiver

Santé

Toux, rhume, digestion : quelles huiles essentielles pour l’hiver ?

On vous partage nos synergies préférées pour renforcer votre corps à cette période de l’an...

Huiles essentielles pour bien dormir

Santé

Quelles huiles essentielles pour bien dormir ?

Morphée, le dieu du sommeil et des songes, n’attend plus que vous !