Santé

L'aloe vera : le guide d’utilisation de la plante miracle

Par Bettina Le mercredi 19 août 2020

aloe vera en pot

L'aloe vera c'est un peu la plante star de ces dernières années. On la voyait déjà partout au bord de la route dans le Sud, en Espagne ou en Afrique du Nord, elle envahit désormais les rayons de cosmétiques coréens et conquiert les adeptes de médecine naturelle.

Pourtant, son utilisation date de l'Egypte des Pharaons. Considéré comme un don de Dieu, un élixir de longue vie, le "sang" de l’aloe vera était célèbre pour offrir beauté, santé et éternité. Elle accompagnait d'ailleurs les égyptiens pour l’embaumement lors de leur passage dans l'au-delà. Ils l'appelaient la “plante de l’immortalité” car elle est extrêmement résistante et peut survivre très longtemps sans eau ou sous de fortes chaleurs. 

Quels sont les bienfaits de l’aloe vera ? Comment utiliser la plante et sous quelle forme ? Pourquoi doit-on dissocier le gel et la résine ? L’aloe vera est une plante miraculeuse mais très complexe, qu’il convient de la décrypter avant de l’utiliser à tout va !

1. Comment consommer et conserver l’aloe vera ?

1.1 - Comment consommer l’aloe vera ?

L’aloe vera appartient à la famille des cactus. Elle se trouve à l’origine dans les zones les plus chaudes du globe, principalement en Amérique du Sud, en Asie, en Afrique du Nord ou au Moyen-Orient. Certaines peuvent pousser en France, mais elles sont souvent très petites comparées aux plantes d’un mètre de haut que l’on trouve dans les Tropiques.

La plante se compose de deux parties à dissocier :

  • le latex : sève jaune présente dans l’écorce. Utilisé seulement en médecine et avec de grandes précautions, il est constitué de 20 à 40% de molécules aux effets laxatifs. 
  • le gel : sève claire qui se trouve au coeur des grosses feuilles. Dans la majeure partie des cas, c’est le gel qui est utilisé. Il a de nombreux bienfaits, notamment des propriétés adoucissantes très appréciées en cosmétique et en dermatologie. 
    Sur le visage, la peau ou les cheveux, l’aloe vera s’applique par voie externe sur les parties du corps concernées. Son utilisation peut être répétée jusqu’à obtenir des résultats. Dans le cadre de la médecine douce, l’aloe vera se consomme par voie interne sous forme de gélules ou comprimés. Il faut alors bien veiller à ne pas dépasser les doses prescrites et à tester le produit doucement pour limiter tout effet secondaire possible.

1.2 - Comment conserver l’aloe vera ?

Si vous optez pour une plante d’aloe vera chez vous pour la couper directement, vous allez rapidement vous poser la question de la conservation ! Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Récupérez une feuille entière, coupez la en petits bouts et placez-les au congélateur. Vous pourrez ainsi en sortir un à chaque fois que vous en avez besoin, sans devoir tout décongeler d’un coup.  
  • Coupez la feuille en deux dans la longueur, extrayez le gel et placez-le dans un mixeur. Lorsque la texture est plus malléable, remplissez des petits cubes de glaçons avec et placez-les au congélateur. Ce sera déjà prêt à l’emploi. 
  • Pour une utilisation dans les jours à venir, sur votre visage ou vos cheveux par exemple, vous pouvez laisser le gel d’aloe vera au frigo. Petite astuce : vous pouvez ajouter un peu de miel pour qu’il se conserve plus facilement. Le gel devrait tenir environ 4 ou 5 jours au frais. 

    Si vous souhaitez garder la plante, celle-ci doit être rempotée dans un mélange de sable et de terreau, avec des billes d’argile au fond si possible et une température idéale autour de 20 degrés. Elle craint beaucoup l’humidité, il faut donc veiller à l’arroser très peu, maximum une fois par semaine en été et beaucoup moins en hiver. L’aloe vera est une plante peu exigeante, qui pousse relativement vite, vous aurez donc régulièrement de nouvelles feuilles lorsque vous coupez une branche pour récupérer le gel. 
branche d'aloe vera coupée en morceaux

1.3 - Quelles précautions prendre avec le latex contenu dans les feuilles ?

En extrayant le gel d’aloe vera directement depuis la plante et en coupant le bout d’une feuille par exemple, il faut faire très attention à ne pas toucher à la sève jaune. Celle-ci peut être toxique au contact de la peau et avoir un effet laxatif. En effet, l’un des composés de cette sève est “l’aloïne”, un purgatif très puissant. Cette molécule jaune/marron a un goût extrêmement amer et peut être utilisée dans certains médicaments sur ordonnance. L’aloïne n’est d’ailleurs plus utilisée comme inoffensive par la Food and Drug Administration depuis 2002. 

Veillez à vérifier également la composition des boissons contenant des feuilles entières, celles-ci risquent de contenir des traces de latex. Ne vous en faites pas trop tout de même, la plupart du temps ces boissons sont réglementées par l’OMS et ont un faible taux d’aloïne. Son usage est d’ailleurs déconseillé lors des grossesses ou en cas de douleurs abdominales.

2. L’aloe vera, une plante essentielle en médecine douce ?

2.1 - L’aloe vera, quels bienfaits pour la digestion ?

Le problème principal que vient résoudre l’aloe vera, c’est celui des intestins fragiles. Le jus d’aloe vera permet de :

  • lutter activement contre les problèmes de constipation grâce à sa composition riche en anthranoïdes (principalement en aloïne, une substance toxique que nous avons évoqué plus haut), qui renforce le système digestif
  • lubrifier les parois intestinales 
  • réduire l’inflammation du tube digestif 

    De manière générale, le jus d’aloe vera améliore la digestion. Il permet aux aliments de se détériorer plus facilement et renforce les défenses naturelles. 

    Il est conseillé de commencer par de petites doses et de ne pas répéter le traitement trop souvent car les bienfaits de l’aloe vera sont puissants. Les doses recommandées sont 50 à 100 mL de jus d’aloe vera par jour, dilué ou non. Au-delà de cette dose, les effets secondaires peuvent être des crampes abdominales ou un dérèglement du système digestif. 

2.2 - L’aloe vera, quels bienfaits pour les infections et inflammations de la peau ?

Le gel d’aloe vera a des propriétés pour traiter les rougeurs et autres coups de soleil. Hydrater la peau sans la rendre grasse, c’est ce qui permet au gel d’apaiser un dessèchement cutané, voire même d’empêcher l’apparition de rides. En plus des coups de soleil, l’aloe vera soigne toutes les infections cutanées, même les simples boutons d’acné ou piqûres d’insectes. Ses propriétés reconnues en dermatologie sont en effet régénérantes et permettent de soigner les brûlures au premier et second degré.

Il faut alors appliquer le gel directement sur les zones enflammées, jusqu’à ce que celles-ci se calment. Son effet est immédiat et réduit l’apparition de cicatrices ou cloques. Il est d’ailleurs possible de fabriquer son propre après-soleil naturel pour le rendre encore plus efficace. Pour cela, il faut utiliser le gel d’aloe vera en complément de l’huile de coco et des huiles essentielles de menthe poivrée et de lavande

Pour fabriquer vous-même votre soin après-soleil maison, voici un DIY réalisé par nos soins :

DIY soin après-soleil apaisant aloe vera

2.3 - L’aloe vera, un régulateur de taux de sucre ?

En médecine traditionnelle, l’aloe vera est un allié précieux pour réguler le taux de sucre dans le sang, notamment apprécié des personnes diabétiques. Une étude démontre que l’aloe vera contribue à diminuer le taux de glucose et le taux d’hémoglobine, qui sont des indicateurs à surveiller. Sous forme de jus et en complément d’une alimentation spécifique, le gel réduit le taux de sucre dans le sang et augmente la production d’insuline. Le pancréas des personnes diabétiques ne parvient souvent plus à produire suffisamment d’insuline, c’est pourquoi l’aloe vera peut être d’une grande aide. De plus, l’aloe vera compte également parmi ses bienfaits l’assainissement du côlon et des reins, qui font partie des organes les plus touchés par le diabète. Bien sûr, il s’agit de médecine traditionnelle et la plante ne remplacera pas les recommandations d’un professionnel de santé. 

3. L’aloe vera, quelles utilisations en cosmétique, pour la peau et les cheveux ?

3.1 - Comment hydrater ses cheveux en profondeur avec l’aloe vera ?

Respectueux du pH de la peau, le gel d’aloe vera hydrate les cheveux. Ses agents nutritifs nourrissent les cheveux, les font briller et leur redonnent de l’éclat dans un effet immédiat. Appliqué en complément ou non d’huiles végétales, il s’applique sur cheveux mouillés pour une hydratation optimale. Une autre méthode peut aussi être l’utilisation en masque pendant toute une nuit, mélangé à de l’huile de coco. Il faut alors faire deux shampoings le lendemain matin. 

En cas d’irritation du cuir chevelu ou de pellicules, le gel aura également des effets apaisants, de la même façon que sur le corps en cas d’inflammation. Petit plus pour les personnes aux cheveux à tendance grasse : l’aloe vera régule la dose de sébum produite naturellement par les cheveux ! Plus besoin de subir une cure de sébum pendant un mois, l’aloe vera s’occupe de tout.

3.2 - Comment apaiser et régénérer sa peau avec l’aloe vera ?

Nous l’avons vu, l’aloe vera a des propriétés anti-âge et apaisantes, mais pas seulement. L’aloe vera contient énormément de vitamines bénéfiques à la peau. On retrouve notamment de la vitamine A mais aussi B (B1, B2, B3, B6, B9), C, E, de la choline (une vitamine complexe du groupe B) ainsi que des acides aminés. Toutes ces vitamines que contient la plante permettent de matifier la peau. 

Participant au renouvellement des cellules, la peau est lissée et les pores resserrés. L’aloe vera peut s’appliquer directement sur le contour des yeux pour agir sur cette zone spécifiquement et prévenir les rides grâce à son action collagène. Pour cela, mélangez quelques gouttes d’huile végétale (choisissez celle qui convient à votre type de peau) ou de miel au gel d’aloe vera, et appliquez le tout sur le visage pendant une minute ou deux.

Contre l’acné, le gel d’aloe vera s’applique quotidiennement jusqu’à la disparition des boutons, sur le même principe qu’une crème de jour. Il va réguler la production de sébum et hydrater la peau sans la graisser, ce qui fera disparaître les imperfections en douceur sans les agresser.

3.3 - L’aloe vera, un cosmétique longue tenue ?

C’est peut-être la propriété la moins connue, le gel d’aloe vera est également un excellent fixateur. C’est une alternative naturelle au gel coiffant qui fonctionne à merveille. 

Voici plusieurs astuces pour se servir au mieux de ce bienfait encore très peu connu : 

  • Appliquez le gel d’aloe vera sur le visage juste avant son fond de teint, celui-ci tiendra bien plus longtemps et résistera mieux aux chaleurs d’été.
  • Utilisez le gel d’aloe vera comme gel coiffant pour les cheveux, exactement comme vous le feriez avec du gel classique acheté dans le commerce, c’est tout aussi efficace mais naturel en plus.
  • Si vous avez une ancienne brosse à mascara, nettoyez-la, ajoutez-y quelques gouttes de gel d’aloe vera et brossez vos sourcils avec, ils seront figés en position optimale toute la journée, c’est magique !

    Vous l’aurez compris, l’aloe vera, c’est une plante miracle. Très riche en vitamines, elle vous accompagnera autant dans le domaine de la santé que de la beauté. C’est un peu la plante qui résout tous nos problèmes finalement ! Très résistante, elle survivra chez vous, même si vous vivez dans un petit appartement. Donnez-lui un peu d’amour et d’eau (pas trop fraîche) et vous avez un allié pour de longues années…

Vous aimerez lire aussi

beurre de karité

Beauté

Le beurre de karité : conseils d’utilisation

La liste de ses qualités est longue : hydratant, nourrissant, assouplissant, calmant, apai...

eau florale

Beauté

Tout savoir sur les eaux florales : bienfaits et utilisations

Suivez le guide pour en apprendre plus sur les eaux florales !

argile

Beauté

Tout savoir sur l’argile : quelle argile pour quel usage ?

L’argile est un produit d’exception pour la santé et la beauté grâce à ses nombreuses vert...