Beauté

Le savon au lait d’ânesse : fabrication et bienfaits pour la peau

Par Amirah Le vendredi 22 avril 2022

Savon au lait d'anesse bio

Utilisé depuis l’Antiquité, le lait d’ânesse est reconnu pour ses innombrables vertus dans le domaine de la santé et de la beauté. S’il servait autrefois pour un usage alimentaire et médical, aujourd’hui on ne l’utilise plus qu’en cosmétique sous forme de savon, de lait corporel, de shampooing ou encore de crème. Le savon au lait d’ânesse fait ainsi partie des soins naturels les plus prisés, notamment en cas de problèmes dermatologiques. Ses atouts : des propriétés apaisantes, hydratantes et revitalisantes, particulièrement pour les peaux atopiques ou sensibles. Découvrons ensemble le procédé de fabrication, l’utilisation et les multiples bienfaits du savon au lait d’ânesse.

Savon au lait d’ânesse : qu’est-ce que c’est ?

Propriétés et bienfaits du lait d’ânesse

Le lait d’ânesse est issu de la traite de la femelle de l’âne. Il fait partie des laits qui se rapprochent le plus du lait maternel humain en ce qui concerne la composition. Très nutritif, il est riche en oligo-éléments, en vitamines, en acides gras essentiels, en minéraux et en lactose. Ses propriétés antioxydantes en font un puissant allié contre le vieillissement cutané, tandis que sa forte teneur en protéines lui confère un effet tenseur, gage de raffermissement et d’éclat pour l’épiderme.

Par ailleurs, le lait d’ânesse est bien plus pauvre en matières grasses que le lait de vache. Résultat : il nourrit la peau en profondeur et la protège durablement sans être trop gras.

D’ailleurs, la légende raconte que la reine d’Égypte Cléopâtre prenait chaque jour un bain de jouvence au lait d’ânesse, tant il était réputé pour ses vertus nourrissantes. Hippocrate, considéré comme le père de la médecine, recommandait lui-même la consommation et l’utilisation du lait d’ânesse comme remède naturel pour les douleurs articulaires, les œdèmes, le saignement de nez ou la cicatrisation des plaies.

Si le lait d’ânesse est plébiscité depuis des millénaires, ce n’est donc pas sans raison !

Savon au lait d'anesse, un produit pour le bain depuis l'antiquité

Composition et fabrication du savon au lait d’ânesse

D’une belle couleur écrue, le savon artisanal au lait d’ânesse est généralement fabriqué sans parfum. Son odeur est très délicate et discrète. De plus, le savon au lait d’ânesse convient à tous les types de peaux en raison de son pH neutre.

Voici les différentes étapes de fabrication du savon au lait d’ânesse :

  1. Le processus démarre avec l’empâtage, c’est-à-dire la cuisson au chaudron de tous les corps gras qui forment la pâte de savon. Cette étape dure plusieurs heures.
  2. On ajoute du sel afin d’obtenir un savon pur grâce au procédé de « relargage ». L’objectif : éliminer l’excès de glycérine et de graisses.
  3. On termine la saponification avec une cuisson qui transforme les huiles végétales en savon.
  4. Vient ensuite l’étape du lavage afin d’éliminer toutes les impuretés et les corps gras non saponifiés.
  5. Lors du processus de liquidation, on ajoute de l’eau dans le but d’obtenir un savon pur à la texture lisse.
  6. Par la suite, on pratique un séchage pour enlever l’excédent d’eau.
  7. Enfin, on procède au coulage de la pâte de savon dans de petits bacs. Les pains sont alors découpés et moulés quand ils sont bien secs.

Lorsqu’il s’agit d’une saponification à froid, le savon au lait d’ânesse est travaillé à une température inférieure à 30 °C. Le processus demande donc plus de temps. Toutefois, l’absence de chaleur permet de conserver les vertus des huiles végétales : avec un savon surgras, la peau ne tiraille pas et est protégée par un léger film nourrissant sur l’épiderme.

Chaque maître savonnier dispose de sa propre recette de savon au lait d’ânesse, mais la tradition exige d’utiliser un chaudron et un nombre limité d’ingrédients. Ce savoir-faire se transmet d’une génération à l’autre, dans le respect des méthodes de production artisanale.

Les bienfaits du savon au lait d’ânesse

Le savon à base de lait d’ânesse est un savon saponifié à froid. Contrairement aux savons industriels bourrés de composés pétrochimiques, il est biodégradable et ne contient pas d’huile de palme. Il garantit une peau saine et hydratée, du fait de ses nombreuses vertus naturelles.

Les bienfaits du savon au lait d’ânesse sont multiples, car il est réputé pour être :

  • doux ;
  • apaisant ;
  • hypoallergénique ;
  • hydratant ;
  • nourrissant ;
  • tonifiant ;
  • revitalisant ;
  • retenseur.
Propriétés du savon au lait d'anesse

Autres produits au lait d’ânesse

Il existe également d’autres cosmétiques au lait d’ânesse pour la beauté et l’hygiène du corps, du visage et des cheveux : lait corporel, gel douche, shampooing ou encore crème au lait d’ânesse.

Ces produits au lait d’ânesse disposent des mêmes bienfaits que le savon, notamment lorsqu’ils sont enrichis avec des huiles végétales bio et d’autres matières premières naturelles bénéfiques pour la peau (beurre de karité, huile de jojoba, huile d’amande douce, etc.).

Savon au lait d’ânesse : bien le choisir et où l’acheter

Quel savon au lait d’ânesse choisir ?

Afin de profiter de tous les bienfaits de ce cosmétique naturel, il est recommandé d’utiliser du savon au lait d’ânesse bio fabriqué à partir de lait frais (et non de poudre lyophilisée). Choisir un savon solide bio, c’est aussi encourager un mode de production écoresponsable et respectueux de la santé humaine.

Le label Cosmébio garantit une composition saine avec 95 % minimum d’ingrédients d’origine naturelle. Les substances chimiques controversées, les allergènes et les composés irritants sont à bannir : colorants, silicones, phtalates, conservateurs de synthèse, parabens, PEG (Poly-Ethylène-Glycol) et EDTA (Éthylene-Diamino-Tetra-Acetate).

En vertu de la certification Ecocert, un contrôle qualité est effectué chaque année pour vérifier la conformité du produit lavant bio par rapport au cahier des charges de l’agriculture biologique et à la charte de valeurs éthiques.

De plus, il convient d’être vigilant sur plusieurs critères pour faire le bon choix :

  • la concentration en lait d’ânesse dans le savon (au moins 25 %) ;
  • l’origine géographique du produit (de préférence « Made in France ») ;
  • les conditions d’élevage des ânesses (pour une production respectueuse de l’animal).

Certains fabricants n’hésitent pas à commercialiser des savons qui ne contiennent que 5 % de lait d’ânesse, ce qui est bien trop insuffisant pour être efficace. Dès lors, scrutez la liste INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients) et vérifiez que la mention « donkey milk » apparaît dans les 7 premiers ingrédients cités.

Savon au lait d'ânesse bio

Où acheter du savon au lait d’ânesse bio ?

Vous pouvez trouver du savon au lait d’ânesse biologique en pharmacie ou en magasin bio. Pour faire le bon choix, prenez en compte l’origine, la couleur et la composition du savon.

Vous avez également la possibilité d’acheter du savon au lait d’ânesse bio fait en France sur notre commerce en ligne La Fourche. Nous privilégions des marques engagées et respectueuses des procédés de fabrication artisanaux, et nous proposons leurs produits au meilleur prix à nos adhérents.

Savon au lait d’ânesse : utilisations

Un savon pour peau atopique, sensible ou sèche

Ce savon naturel dispose d’un pouvoir moussant et d’une texture onctueuse qui le rend très agréable à utiliser au quotidien. Vous pouvez l’appliquer sur peau mouillée ou vous servir d’un gant de toilette humide pour vous savonner.

En outre, le savon au lait d’ânesse bio dispose d’une excellente tolérance dermatologique. Il convient parfaitement pour toute la famille, même pour les peaux à problèmes, sensibles ou intolérantes. On recommande son utilisation en cas de rougeurs, de cicatrices, d’eczéma ou de psoriasis.

On associe aussi souvent savon au lait d’ânesse et acné. Ses atouts sont similaires à ceux du savon d’Alep : il freine la prolifération de bactéries et l’excès de sébum responsable de l’apparition de boutons. La douceur et la richesse nutritionnelle de ce produit naturel sont bénéfiques pour tout type de maladie inflammatoire de la peau.

➡️ Découvrez tous les secrets de fabrication et d’utilisation du savon d’Alep, reconnu comme étant le plus vieux savon au monde !

En définitive, le savon au lait d’ânesse artisanal purifie en profondeur, prévient le dessèchement de la peau et apaise les zones d’inflammation cutanée. Il entretient l’élasticité de la peau et constitue ainsi un soin anti-âge 100 % naturel.

Savon lait d'ânesse pour le visage

Un savon à barbe naturel et un nettoyant visage

Le savon au lait d’ânesse biologique est une très bonne alternative à la mousse à raser, au même titre que le savon de Marseille, en raison de ses agents calmants et de ses propriétés hydratantes. Il peut être utilisé comme un savon à barbe naturel, afin d’apporter douceur et brillance. Il apaise aussi les peaux fragiles et diminue le risque d’irritations, de tiraillements ou de démangeaisons après le rasage.

➡️ Envie d’en savoir plus sur le mythique savon marseillais ? Nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur le savon de Marseille : composition, bienfaits et utilisation pour l’hygiène corporelle et l’entretien de la maison.

De manière générale, le savon solide au lait d’ânesse est un excellent nettoyant visage. Pour ce faire, frictionnez le savon entre vos mains puis appliquez la mousse sur votre figure, en évitant soigneusement les yeux. Massez doucement avec des mouvements circulaires. Vous pouvez ensuite rincer à l’eau claire puis vous essuyer avec une serviette parfaitement propre et bien sèche. Surtout, n’oubliez pas de vous démaquiller avant tout nettoyage du visage et n’hésitez pas à effectuer un gommage pour purifier la peau.

Comment conserver le savon au lait d’ânesse ?

Pour bien conserver votre savon au lait d’ânesse, nous vous conseillons de le stocker à l’abri de la chaleur et de l’humidité. Entre chaque utilisation, veillez à le sécher et à ne pas le laisser tremper dans l’eau afin qu’il ne devienne pas pâteux. Par conséquent, placez-le sur un porte-savon en luffa ou dans un endroit frais et sec, de préférence sans lumière. 

La période après ouverture (PAO) est généralement de 6 mois : passé ce délai, le savon n’est pas considéré comme « périmé », mais il perd peu à peu ses propriétés et son parfum.

Vous aimerez lire aussi

savon surgras

Beauté

La saponification à froid : le savon surgras

La saponification à froid est l’une des deux méthodes de fabrication du savon. Respectueux...

savon d'Alep

Beauté

Tout savoir sur le savon d’Alep : fabrication et utilisations

Le savon d’Alep est  un produit reconnu dans le monde entier pour ses propriétés pour le s...

savon de marseille

Maison

Tout savoir sur le savon de Marseille : fabrication et utilisations

Comment est-il fabriqué ? Comment reconnaître le véritable savon de Marseille ? Comment l’...