Beauté

Tout savoir sur le savon d’Alep bio : fabrication et utilisations

Par Sophie Le vendredi 26 juin 2020

savon d'Alep

Ancêtre du savon de Marseille, le savon d’Alep est originaire de la ville éponyme en Syrie. Sa recette a été élaborée il y a plus de 3000 ans à Alep, ce qui lui vaut d’être considéré comme le plus vieux savon du monde. Depuis 2011, la guerre civile syrienne compromet sa fabrication et pousse les fabricants à délocaliser la production ailleurs en Syrie ou à l’étranger comme en Tunisie ou en France. Cependant, ces dernières années, plusieurs savonniers ont repris la production à Alep. 

Le savon d’Alep est aujourd’hui un produit reconnu dans le monde entier pour ses propriétés pour le soin de la peau. Comment est-il fabriqué ? Comment reconnaître le véritable savon d’Alep ? Comment l’utiliser ? On vous dit tout sur le savon d’Alep.

1- Savon d’Alep : fabrication et propriétés

1.1- Le savon d’Alep : procédé de fabrication et composition

Le savon d’Alep est un savon végétal solide, authentique et naturel. Il ne contient aucun colorant ni conservateur, aucun parfum de synthèse ni huile de palme. Le savon d’Alep, tout comme le savon de Marseille, est issu d’une saponification à chaud. Sa fabrication se fait à partir d’une méthode artisanale ancestrale qui permet d’obtenir des savons d’une grande qualité.

Le savon d’Alep est réalisé de façon identique depuis plusieurs siècles. La saponification se fait en six étapes :

  1. De l’eau et de l’hydroxyde de sodium (soude) sont mis à chauffer dans un énorme chaudron puis l’huile d’olive est ajoutée. Le tout est cuit pendant une journée. La pâte de savon est parfois chauffée par entraînement à la vapeur (technique de décoction qui extrait les substances volatiles), ce qui permet un meilleur contrôle de la température. Une température trop élevée éliminerait toutes les vertus de l’huile.
  2. Le lendemain, le contenu du chaudron est à nouveau chauffé puis l’huile de baies de laurier filtrée est ajoutée. Le fait que cette huile soit ajoutée en fin de saponification en fait un savon surgras.
  3. Pour laver la pâte à savon obtenue et la débarrasser de la soude utilisée lors de la saponification, celle-ci est rincée plusieurs fois à l'eau salée. L’eau est ensuite retirée du chaudron. 
  4. Après le rinçage, la pâte à savon est étalée dans un bassin et lissée à la surface. Une fois qu’elle est solidifiée, elle est découpée manuellement en blocs. Chaque bloc est ensuite tamponné par le sceau du savonnier.
  5. Ils sont ensuite mis dans des caves aérées à l’abri du soleil. C’est la période de séchage qui commence et qui va durer 9 mois minimum. 
  6. Les savons sont finalement nettoyés, emballés et prêts à être utilisés.

Le savon d’Alep a une couleur particulière. Il est entre le jaune et le brun à l’extérieur et vert émeraude à l’intérieur. Cette différence de couleur vient du fait que la surface du savon s’oxyde pendant la période de séchage.

savons d'Alep

Le savon d’Alep est donc un savon naturel et écologique composé de peu d’ingrédients : de l’huile d’olive, de l’huile de baies de laurier et de la soude. Le laurier donne une odeur caractéristique, propre à ce savon. D’ailleurs, précisons que ce n’est pas de l’huile essentielle de laurier, obtenue par distillation des feuilles, qui est utilisée mais bien de l’huile de baies de laurier, issue du fruit (la baie).

Notez que même après plusieurs lavages lors de la fabrication, il peut rester de la glycérine et du sel. Le savon d’Alep contient de la glycérine végétale qui est créée lors du processus de saponification. Elle n’est pas ajoutée mais issue des huiles végétales, elle est donc naturelle. Aussi, vous trouverez du sel (sodium chloride) dans la composition de votre savon. Il provient des eaux de lavage de la pâte à savon après saponification. 

1.2- Le savons d’Alep : propriétés et spécificités

Le savon d’Alep est un savon doux pour la peau car il a des propriétés hydratantes et apaisantes reconnues depuis des siècles. Ce sont les vertus des huiles qui le composent qui lui donnent ces bienfaits. L’huile de baies de laurier est reconnue pour ses propriétés purifiantes, astringentes et désinfectantes. L’huile d’olive quant à elle hydrate et nourrit la peau. Le savon d’Alep est un savon végétal, sans matière grasse animale ni minérale, seulement constitué de deux huiles végétales complémentaires. Ainsi, il laisse la peau respirer et il est hypoallergénique.

Le savon d’Alep, tout comme le savon de Marseille ou le savon saponifié à froid, est biodégradable. Ce qui est un atout non négligeable ! Aussi, il ne contient pas d’huile de palme, une culture intensive qui appauvrit les sols et en partie responsable de la déforestation dans de nombreux pays.

Il existe différents savons d’Alep. Ce qui change, c’est le pourcentage d’huile de baies de laurier contenu dans le savon. Ainsi, on peut trouver :

  • le savon d’Alep 12% d’huile de baies de laurier : idéal pour toute la famille, c’est le plus économique. Il convient à un usage quotidien pour les peaux normales à mixtes pour le visage, le corps et les cheveux.
  • le savon d’Alep 40% d’huile de baies de laurier : ce savon n’est pas recommandé pour un usage quotidien mais plutôt pour un usage ponctuel. Il convient aux peaux très sensibles et réactives. Vous pouvez alterner entre deux types de savons, un à faible pourcentage d’huile de baies de laurier et un avec un pourcentage élevé.

Le savon d’Alep est principalement constitué d’huile d’olive et d’huile de baies de laurier mais il peut aussi contenir d’autres ingrédients comme de l’argile rouge, des huiles essentielles ou de la boue de la Mer morte par exemple. Il peut même parfois ne pas être 100% végétal et contenir du lait de chèvre. Le savon d’Alep aura donc des propriétés supplémentaires selon les ingrédients ajoutés. On parle dans ce cas-là de savon d’Alep premium.

2- Savon d’Alep : comment le choisir et où l’acheter ?

2.1- Savon d’Alep : bien choisir un savon authentique

Le savon d’Alep est protégé par une indication géographique selon la loi syrienne (n°8 section 2 du 6/03/2007). En 2011, un décret comprenant un logo et une indication géographique a été publié. Ainsi, l’appellation et le lieu de fabrication du savon d’Alep sont protégés. Tout savon d’Alep doit être fabriqué dans l’agglomération d’Alep, autrement il est appelé “savon Ghar” (savon au laurier) s’il est produit dans une autre ville syrienne. Le savon d’Alep doit également être produit selon la recette ancestrale, au chaudron. Au moment de le choisir, veillez donc à vérifier où le savon a été produit notamment grâce à la présence ou non du logo sur l’emballage :

logo de protection pour la fabrication du savon d'Alep

Aussi, vous l’aurez compris, un savon d’Alep authentique et traditionnel est composé de cinq ingrédients : de l’huile d’olive, de l’huile de baies de laurier, de l’eau, de la soude et du sel. Il peut aussi contenir des traces de glycérine végétale. Fuyez donc les “savons d’Alep” avec trop d’ingrédients ou qui contiennent de l’huile de palme ou de coprah. Aussi, la couleur est un bon indice car le savon doit avoir une couleur entre le jaune et le brun à l’extérieur et verte à l’intérieur. Notez que sur le véritable savon d’Alep, un sceau est inscrit sur l’une des faces.

La légende veut que le véritable savon d’Alep doit flotter dans l’eau. C’est faux ! Qu’il flotte ou non, n’est pas gage de son authenticité. La flottaison est déterminée par des critères aléatoires que le maître savonnier ne peut pas toujours maîtriser, comme la densité des huiles, qui varie selon la météo et les facteurs environnementaux, ou la qualité du matériel utilisé pour couler la pâte à savon.

Le savon d’Alep peut aussi prendre une forme liquide. Si vous préférez la praticité, vous opterez davantage pour cette forme. Si vous privilégiez le coût et le naturel, vous choisirez la forme solide. En effet, le prix du savon à l’état liquide sera plus élevé car il faut y ajouter le coût de la transformation. Aussi, le savon d’Alep liquide contient en général plus de glycérine et est moins hydratant. Pour le rendre liquide, des produits chimiques peuvent parfois y être ajoutés. Pour vérifier, lisez bien la liste des ingrédients. Privilégiez les savons liquides qui contiennent du potassium de soude et de la glycérine. De l’hydroxyethylcellulose peut aussi être utilisée pour gélifier le savon, c’est un épaississant. Ainsi, l’ajout de cette substance réduit la quantité de savon présent dans la composition, ce qui en fait un savon moins hydratant.

2.2- Savon d’Alep bio : où l’acheter, à quel prix et comment le conserver

En premier lieu, si vous souhaitez prendre soin de votre peau tout en préservant l’environnement, nous ne pouvons que vous recommander de choisir un savon d’Alep bio. En effet, choisir un savon bio c’est encourager la production d’huiles végétales en agriculture biologique et s’assurer d’utiliser des produits naturels pour sa peau.

Le savon d’Alep est vendu en pharmacie, en supermarché ou en magasin bio. Peu importe le lieu, l’important est de choisir un véritable savon d’Alep, comme nous vous l’avons expliqué précédemment. Trois éléments à vérifier : l’origine, la composition et la couleur.

A La Fourche, nous vous proposons les savons d’Alep des marques Najel et Karawan Authentic. La marque Najel est commercialisée par la société Najjar, fabricant et distributeur, spécialisée depuis plus de 20 ans dans les produits d’hygiène et cosmétiques naturels et bio à base d’huile d’olive et de baies de laurier. La famille Al Najjar fabrique des savons d’Alep authentiques depuis 1895 selon un savoir-faire ancestral transmis de génération en génération dans une savonnerie située à Alep.

savon d'Alep Najel

Karawan Authentic valorise les ingrédients naturels et biologiques ainsi que les savoir-faire artisanaux issus des meilleures traditions orientales. La marque est engagée dans une démarche d’économie solidaire et de développement durable pour la création de ses filières au Maroc, en Inde, en Turquie, en Syrie, au Népal et au Vietnam. Des relations de confiance sont établies avec les producteurs afin de pérenniser leurs exploitations et de leur permettre de vivre décemment de leur activité.

Le prix du savon d’Alep est généralement compris entre 5 et 10€ pour un bloc de 200 g. A La Fourche, nous vous le proposons à partir de 3,70€. Notez que les prix varient selon la quantité d’huile de baies de laurier contenue dans le savon car c’est une huile précieuse.

Pour conserver au mieux votre savon d’Alep une fois acheté, gardez-le dans un endroit sec et à l’abri du soleil. Après utilisation, faites-le sécher sur un support aéré comme un porte-savon en luffa.

3- Savon d’Alep : utilisations

3.1- Le savon d’Alep : corps, cheveux, visage et acné

Comme nous l’avons expliqué précédemment, le savon d’Alep a des propriétés hydratantes, grâce à l’huile d’olive, et apaisantes, grâce à l’huile de baies de laurier. Le savon d’Alep peut donc être utilisé par toute la famille, même les bébés. Il convient à tous les types de peaux et particulièrement aux peaux sensibles ou à problèmes (eczéma ou psoriasis par exemple). 

Le savon d’Alep peut donc être utilisé pour se laver les mains, le visage, le corps et les cheveux. Employé comme shampoing, il aide à lutter contre les pellicules. Il convient également à la toilette intime et peut servir de mousse à raser. Choisissez votre savon d’Alep selon le pourcentage d’huile de baies de laurier qui vous convient mais sachez qu’il est préférable de se laver quotidiennement avec un savon d’Alep composé de 5 à 20% d’huile de baies de laurier. Les savons avec un pourcentage élevé s’utilisent occasionnellement, en cas de poussée de psoriasis par exemple. Notez aussi que plus il contiendra d’huile de baies de laurier, plus l’odeur sera forte.

Le savon d’Alep est également conseillé pour les peaux qui ont de l’acné. L’huile de baies de laurier a des propriétés antiseptiques et bloque la prolifération des bactéries responsables de l’acné. Le savon d’Alep débouche les pores et élimine le sébum responsable des points noirs et des boutons.

Certains savons d’Alep peuvent contenir d’autres ingrédients comme de l’huile de nigelle, issue de la graine appelée cumin noir, souvent utilisée comme épice en cuisine. Elle a la particularité d’améliorer la qualité de la peau en lissant le grain et en préservant sa beauté. L’association avec l’huile d’olive et de baies de laurier en fait un savon particulièrement apaisant pour les peaux les plus irritées.

3.2 - Le Savon d’Alep : faire sa lessive maison

Fabriquer sa lessive maison a de quoi séduire ! Les lessives industrielles réalisées à partir de produits chimiques sont nocives pour l’environnement et pour notre santé. En effet, ces lessives contiennent bien souvent des composants allergènes et irritants pour notre peau. Côté environnement, en plus de ne pas être biodégradables, elles sont très souvent vendues dans des bidons en plastique, une matière qui nous le savons pollue chaque jour un peu plus les océans.

Faire sa lessive soi-même est donc une démarche éco-responsable mais aussi meilleure pour la santé. Nous pouvons comparer les lessives aux gâteaux : un gâteau maison est bien meilleur qu’un gâteau acheté en magasin. C’est le même fonctionnement pour la lessive. Plusieurs options s’offrent à vous pour la réaliser : savon de Marseille, cendres, lierre… mais aussi le savon d’Alep !

linge propre qui sèche

La lessive au savon d’Alep est particulièrement recommandée aux personnes qui ont la peau sensible car les irritations peuvent provenir du linge porté. Pour la fabriquer vous-même, voici la recette :

  • Munissez-vous d’une casserole ou d’un saladier et versez-y 40 g de savon d’Alep en copeaux (vous pouvez aussi râper un bloc)
  • faites chauffer de l’eau dans une bouilloire ou à la casserole et versez-la dans le bidon
  • remuez pour bien dissoudre les copeaux puis ajoutez 20 g de cristaux de soude et 20 g de bicarbonate de soude
  • laissez refroidir en remuant de temps en temps puis transférez-la dans un vieux bidon de lessive de 2L
  • dosez environ 60 mL en machine

Peut-être vous demandez-vous quel est l’intérêt d’avoir une lessive bio, voici la différence entre une lessive bio et non bio. La lessive bio et naturelle contient des :

  • Enzymes non modifiées (elles sont détruites lors du lavage). Les enzymes sont des molécules qui aident à dissoudre les taches de nourriture et les taches résiduelles.
  • Blanchissants à l’oxygène actif (aussi appelé percarbonate de soude)
  • Parfums naturels (huiles essentielles souvent)
  • Matières premières minérales ou végétales (huile d’olive, huile de coprah, silice, craie, argile, etc.)
  • Conservateurs biodégradables (potassium sorbate par exemple, présent dans les prunes)
  • Acide citrique (acide naturel présent dans le citron servant d'anti-calcaire)

Alors que la lessive chimique et non bio contient des :

  • Enzymes modifiées (elles restent actives sur le linge sec et peuvent provoquer des allergies)
  • Azurants optiques (composés de synthèse allergènes, qui émettent une lumière bleutée en absorbant les UV, de sorte que le linge paraisse plus lumineux et plus blanc)
  • Parfums de synthèse (allergènes, irritants et parfois toxiques pour la peau)
  • Matières premières pétrochimiques (difficilement biodégradables donc polluent les eaux)
  • Conservateurs de synthèse (polluants, allergènes et cancérigènes)
  • Phosphates (anti-calcaires, responsables de l’eutrophisation des cours d’eau, soit la prolifération des algues)

Vous aimerez lire aussi

savon de marseille

Maison

Tout savoir sur le savon de Marseille : fabrication et utilisations

Comment est-il fabriqué ? Comment reconnaître le véritable savon de Marseille ? Comment l’...

savon surgras

Beauté

La saponification à froid : le savon surgras bio

La saponification à froid est l’une des deux méthodes de fabrication du savon. Respectueux...

liquide vaisselle maison

Maison

Gel vaisselle hyper concentré par Cécile Vanier

Apprenez à faire vous même votre liquide vaisselle sous forme de gel grâce à ce DIY expliq...