Santé

Pâte à tartiner maison et autres alternatives saines au Nutella

Par Boris V. Le mardi 16 mars 2021

pâte à tartiner maison

La pâte à tartiner maison a encore du chemin à parcourir ! Environ 84 000 tonnes de Nutella sont vendues chaque année en France et 1 million de pots y sont consommés quotidiennement. Près de 3 familles sur 4 en possèderaient dans leurs placards, faisant de notre pays l’un des premiers marchés du produit phare de la marque Ferrero. Pourtant, le Nutella voit aujourd’hui sa suprématie remise en cause et sa part de marché enregistre un recul continu depuis quelques années : de 85 % en 2013 à 75 % en 2018.

Principales raisons : sa forte teneur en sucre, en matière grasse mais aussi en huile de palme, dont les effets nocifs sur la santé et l’impact négatif sur l’environnement sont désormais connus. La production de cet ingrédient décrié est en effet devenue la principale cause de déforestation dans certaines régions tropicales du globe, Asie du Sud-Est en tête. Mais la prise de conscience des consommateurs est en marche et le Nutella se voit aujourd’hui concurrencé par des alternatives plus saines et plus respectueuses de la planète, sans huile de palme, souvent bio, parfois produites localement, voire fait maison. Quelle est la composition du Nutella ? Pourquoi est-il aujourd’hui pointé du doigt ? Par quoi le remplacer ? Comment préparer du Nutella maison savoureux ? Voici nos conseils.

Le nutella et l'huile de palme

Composition nutella

Dans ses campagnes de communication, la marque Ferrero n’hésite pas à mettre en avant l’absence de colorant artificiel, d’additif alimentaire, de conservateurs et de gluten dans le Nutella, ainsi que sa supposée forte teneur en noisettes. Qu’en est-il vraiment ? Au total, 7 ingrédients entrent dans la composition du Nutella

  • du sucre (56 %)
  • de l’huile de palme (15 %)
  • des noisettes (13 %) 
  • du lait écrémé en poudre (9 %) 
  • du cacao maigre (7 %) 

À cela s’ajoutent : 

  • des lécithines de soja, émulsifiants fréquemment utilisés dans l’industrie agro-alimentaire et qui donnent à la pâte sa touche d’onctuosité
  • de la vanilline, produit de synthèse à l'arôme de vanille.

Côté valeurs nutritionnelles, 100 g de Nutella contiennent : 

  • 539 kcal de calories
  • 30,9 g de lipides, dont 10,6 g d’acides gras saturés 
  • 57,5 g de glucides, dont 56,3 g de sucres
  • 6,3 g de protéines
  • 0,107 g de sel

Vous l’aurez compris, le Nutella présente un intérêt nutritionnel très limité, notamment en raison de sa très faible teneur en omégas 6, en omégas 3 et en vitamines, et les noisettes ne représentent qu’une toute petite partie de sa composition. 

Pire, avec plus de 50 % de sucre, 15 % d’huile de palme et 30 % de graisse, notamment un taux élevé d’acides gras saturés, la consommation excessive de cette pâte à tartiner plutôt addictive favorise la hausse du cholestérol, le développement des maladies cardiovasculaires et augmente les risques d’obésité et de diabète. La plupart des nutritionnistes déconseillent à ce titre d’en consommer plus de 15 g par jour et invitent à remplacer le Nutella par des alternatives plus saines, comme de la pâte à tartiner maison.

huile de palme nutella

Nutella huile de palme : déforestation et scandale

Le Nutella est composé à plus de 20% d’huile de palme, très prisée des entreprises du secteur agro-alimentaire pour son faible coût et sa facilité de conservation. La marque italienne l’utilise pour donner au Nutella son caractère onctueux et garantir sa bonne tenue à température ambiante. Cet ingrédient est cependant aujourd’hui au cœur des critiques. 

Il est désormais de notoriété publique que l’huile de palme et la déforestation sont intimement liées. Entre 1990 et 2010, 3,5 millions d’hectares de forêt ont été rasés pour faire place à des plantations de palmiers à huile notamment en Indonésie et en Malaisie qui abritent 80 % de la production mondiale. Elle est présente dans la composition de près d'un produit alimentaire sur dix vendus en Europe. Cette destruction des forêts a un impact négatif direct sur le climat mais aussi sur le mode de vie des populations rurales autochtones et sur la préservation de la biodiversité, dont le combat pour la sauvegarde de l’orang-outan est devenu le symbole.

Ferrero affirme toutefois prendre le sujet au sérieux et déclare n’utiliser aujourd’hui que de l’huile de palme durable, produite sans déforestation et labellisée RSPO, le plus haut niveau de certification disponible. Certaines ONG alertent cependant sur le fait que cette dernière ne prend en compte que la protection des forêts primaires, qui ne représentent qu’une infime partie du couvert forestier mondial. 

Autre polémique : les conditions de travail des petites entreprises turques de production de noisettes chargées d’approvisionner Ferrero. Une enquête menée en 2019 par le New York Times a révélé que plusieurs exploitations de moins de 50 salariés n’étaient pas soumises au code du travail et employaient illégalement des réfugiés syriens et des enfants dans des conditions difficiles. L’entreprise a dû publiquement rappeler son engagement contre le travail des enfants et sa volonté d’assurer la traçabilité de 100 % de ses noisettes en 2020. 

Ces annonces peinent cependant à convaincre les consommateurs et le Nutella subit aujourd’hui de plein fouet la concurrence de marques plus éthiques et l’essor de la pâte à tartiner maison

Pâte à tartiner maison

Une pâte à tartiner saine

Bonne nouvelle, il existe aujourd’hui plusieurs alternatives nutritives, saines, bio, bon marché et savoureuses pour remplacer le Nutella

Elles sont facilement disponibles dans le commerce et se composent notamment de chocolat, riche en magnésium, vitamine B3, zinc, cuivre et manganèse, ainsi que de noisettes, prisées pour leurs minéraux, leurs vitamines E et leur goût inimitable. Elles contiennent cependant bien moins de sucre, de graisse et d’autres composants néfastes pour l’organisme et l’environnement que le Nutella, et sont surtout dépourvues d’huile de palme

Même si vous n’êtes pas un as de la cuisine, vous pouvez également très facilement préparer vous-même une savoureuse pâte à tartiner maison, tels qu’un Nutella maison ou une pâte à tartiner chocolat-noisettes vegan en seulement quelques minutes et à partir d’une poignée d’ingrédients. 

pâte à tartiner maison

Recette du Nutella maison

Pour faire du Nutella maison, seuls trois ingrédients suffisent ! Pour préparer un pot de 500 grammes, vous devez rassembler :

  • 400 g de noisettes 
  • 100 g de chocolat noir pâtissier (ou un mélange de cacao noir avec du sirop d’agave)
  • 2 cuillères à café d’extrait de vanille 

Si vos noisettes ne sont pas torréfiées, commencez par les faire chauffer au four pendant 15 minutes à 180°C. Lorsqu’elles sont dorées, mixez-les pendant quelques minutes sans ajouter d’eau et jusqu’à obtenir une purée homogène et lisse. Si vous voulez éviter cette étape, sachez que vous pouvez également acheter de la purée de noisettes déjà prête à l’emploi. 

Ensuite, placez le chocolat noir au bain-marie ou dans votre four micro-ondes pour le faire fondre avant d’y incorporer votre pâte de noisettes. Il ne vous reste plus qu’à ajouter l’extrait de vanille et un peu d’eau avant de mixer le tout. 

Si vous souhaitez que la consistance du rendu soit un peu plus liquide, n’hésitez pas à rajouter de l’eau. Pour une petite touche de goût supplémentaire, vous pouvez également remplacer l’eau par du lait de vache ou du lait végétal. Mais attention, le délai de conservation sera moins long. 

Il vous suffit enfin de verser votre pâte à tartiner maison dans un récipient hermétique et de le placer au réfrigérateur pour le conserver. Bonne dégustation !

Alternatives au nutella sans huile de palme

Alternative au Nutella : la Nocciolata

La recette de la Nocciolata a été mise au point par la société italienne Rigoni di Asiago, entreprise familiale fondée en 1923 et initialement connue pour ses savoureuses confitures. 

Cette préparation bio à base de noisettes offre l’une des textures les plus proches de celle du Nutella aujourd’hui disponible sur le marché, même si elle est légèrement plus rugueuse. Elle est commercialisée en France depuis 2009 où elle voit sa part de marché augmenter depuis plusieurs années, au point de devenir l’un des principaux concurrents du produit phare de Ferrero.

La Nocciolata contient : 

  • du sucre de canne
  • de la pâte de noisettes
  • de l’huile de tournesol
  • du lait écrémé en poudre
  • du cacao
  • du beurre de cacao
  • de la lécithine de tournesol
  • de l’extrait de vanille biologique

Si la proportion exacte de chaque ingrédient de sa recette artisanale est tenue secrète, sa teneur en noisettes représenterait environ 18 % de sa composition, soit davantage que dans le Nutella. 

Autres avantages : l’huile de palme est remplacée par de l’huile de tournesol, beaucoup plus saine, locale et utilisée en plus faible quantité. La Nocciolata présente également un taux moins élevé de gras végétal, de graisses saturées et de sucre. De plus, elle ne contient ni colorant, ni gluten, ni conservateur, ni arôme de synthèse, ni graisse hydrogénée, tout en étant plus riche en protéines. Comme tout produit sucré, il reste malgré tout conseillé de la consommer avec modération.

Vous pourrez vous procurer facilement de la Nocciolata dans le commerce, notamment à La Fourche.

Alternative au Nutella : Bovetti

Direction la Nouvelle-Aquitaine pour partir à la découverte de l’artisan-chocolatier Valter Bovetti qui produit des chocolats pur beurre de cacao, sans ajout de matière grasse végétale et selon des procédés artisanaux.  

Dans son atelier périgourdin, l’entreprise produit notamment une pâte à tartiner chocolat noir et noisettes bio sans huile de palme, ni huile de coco. Elle contient : 

  • 40 % de pâte de noisettes italiennes de première qualité 
  • 23% de chocolat noir 
  • du sucre de canne
  • du beurre de cacao 
  • de l’huile de colza  
  • de l’extrait de vanille

Elle offre donc une alternative française et beaucoup plus saine que le Nutella ! Vous pouvez retrouver le pot de 350 g sur le site de La Fourche.

Alternative au Nutella : Chocolade

Autre alternative bio et Made in France pour vos petits-déjeuners, crêpes et autres goûters sucrés : la Chocolade ! Elle a été mise au point par Jean Hervé, un artisan installé dans l’Indre. Ce dernier s’est lancé dans la fabrication de purées d’amandes et de tahin en 1976 avant d'élargir sa gamme à d’autres produits, notamment à base de fruits secs et principalement destinés aux végétariens et aux sportifs. 

Aujourd’hui reprise par l’une de ses filles, l’entreprise a su conserver son savoir-faire et ses modes de fabrication artisanaux.

Côté ingrédients, la Chocolade contient : 

  • des noisettes 
  • du cacao non dégraissé 
  • du sucre de canne
  • du lait
  • de l’huile de colza
  • de l’huile de noix
  • du sirop d’agave
  • du sel 
  • de l’extrait de vanille

Parmi ses avantages, nous retiendrons sa très forte teneur en noisettes (31 % de sa composition !), ainsi qu’en cacao non dégraissé (10 % du total) à la saveur plus chocolatée et aux meilleures propriétés nutritionnelles que sa version dégraissée. 

Vous avez envie de goûter la Chocolade ? Rendez-vous sur le site de La Fourche pour vous en procurer !

Vous aimerez lire aussi

huile de palme

Engagements

Tout savoir sur l’huile de palme

Pourquoi cette huile est-elle devenue la plus cultivée dans le monde ? Une culture durable...

lois anti-gaspillage alimentaire

Engagements

Décryptage des lois anti-gaspillage alimentaire

Voici un tour d’horizon des principales lois anti-gaspillage alimentaire.

huile de sésame bio

Santé

L'huile de sésame : en cuisine et cosmétiques

Zoom sur l’huile de cette petite graine au grand renom !