Maison

Pourquoi et comment faire un désherbant naturel maison ?

Par Paulyne Le mercredi 13 décembre 2023

Désherbant écologique maison

Vous avez ras la fourche de ces mauvaises herbes dans vos parterres de plantes ? Vous cherchez un désherbant naturel pour en venir enfin à bout ? On vous comprend, avoir un jardin « tout beau tout propre » fait partie de nos mœurs. 

Mais, en vérité, les mauvaises herbes ne sont pas si mauvaises que ça. On les appelle ainsi, car elles poussent à des endroits que nous aimons visiblement impeccables. Elles sont un peu comme cet épi que vous essayez de dompter chaque matin devant votre miroir, mais qui revient sans cesse.

Depuis janvier 2019, la loi Labbé interdit l’utilisation de pesticides chimiques chez les particuliers. Sachant l’impact de ces produits sur les sols, l’eau, l’air et la biodiversité, cette réglementation est une véritable victoire d’un point de vue écologique

Mais quelles sont les solutions à votre portée pour tuer les mauvaises herbes naturellement et dans quels cas y avoir recours ? On vous a concocté le guide du jardinier écolo pour gérer au mieux, sans herbicides toxiques, les plantes adventices de votre petit coin de nature !

Dans quels cas utiliser un désherbant maison pour son jardin et son potager ?

Pour augmenter la production de son potager

Les fruits et les légumes cultivés sont de composition plus fragile que les plantes adventices et sauvages. L’utilisation d’un désherbant naturel élimine les mauvaises herbes pour donner plus de force à votre potager. Cela favorise ainsi le développement des cultures et augmente naturellement le rendement. Enfin, cela évite la contamination des légumes par des substances chimiques potentiellement dangereuses pour la consommation.

Pour éliminer les plantes indigènes

Au cours des derniers siècles, de nombreuses espèces de végétaux originaires d’ailleurs ont été introduits sur nos sols, comme le bambou par exemple. Utiliser un désherbant naturel pour éliminer les plantes indigènes indésirables aide à préserver l’écosystème local. La biodiversité est ainsi maintenue, favorisant un jardin sain et équilibré tout en contrôlant la végétation indigène envahissante.

Pour réduire la quantité de ronces, de lierre et d’orties dans son jardin

Qui ne se souvient pas avoir touché, au moins une fois dans notre vie, des orties et la sensation qui s’en suit ? Tout comme les ronces et le lierre, elles font partie des plantes que l’on ne souhaite pas avoir dans son jardin. Un désherbant naturel aide à réduire leur quantité et à stopper leur invasion. On vous recommande cependant de ne pas les éliminer complètement. Ces plantes font partie intégrante d’un écosystème. Elles sont nécessaires à sa survie et à celle de la biodiversité. Et puis, cela peut être utile d’avoir du lierre ou des orties chez soi. Ces deux plantes sont fourchues de vertus pour notre santé et le lierre vous offre une alternative efficace pour faire votre savon vaisselle maison !

🌿Découvrez les bienfaits des orties sur notre santé et comment les utiliser !

Pour venir à bout de la mousse sur votre terrasse

L’utilisation d’un désherbant maison, tel que de la chaux ou des cendres de bois, pour enlever la mousse, est écologique et économique. Ces ingrédients naturels évitent ainsi l’emploi de produits chimiques toxiques, tout en restituant à la terrasse son aspect propre et soigné. Si vous avez une cheminée, vous savez ce qu’il vous reste à faire cet hiver !

Pour des raisons esthétiques bien (trop) ancrées

Une haie taillée au millimètre près, un parterre de fleurs impeccable, une allée dépourvue de la moindre adventice… Sacré Louis XIV, il ne pensait sûrement pas laisser autant d’impact sur nos espaces verts lorsqu’il se promenait dans les jardins du château de Versailles. Car oui, ces habitudes de jardinage si bien ancrées viennent de cette époque ! Si vous souhaitez avoir un jardin tout beau, tout « propre », en minimisant les conséquences nocives pour l’environnement, les désherbants naturels et maison, sont bien entendu votre meilleure option.

Pour avoir un gazon digne d’un stade de foot

Avoir un beau gazon demande du temps, de la patience, de l’entretien, de l’argent… Il est donc compréhensible que vous n’ayez pas envie qu’il soit envahi par des mauvaises herbes ou de la mousse. Néanmoins, il existe d’autres solutions que de l’asperger de produits chimiques et néfastes pour l’environnement, et à terme, pour notre santé. Le Croq'mousse fait notamment partie de ces alternatives. 

Assez papoté ! Il est l’heure de rentrer dans le vif du sujet et de vous dévoiler tous les désherbants naturels à portée de fourche !

👋 Vous cherchez des produits de qualité et bio ? Adhérez gratuitement à la communauté La Fourche et bénéficiez de prix fourchus sur vos courses quotidiennes !

Quels sont les désherbants les plus efficaces pour tuer les mauvaises herbes naturellement ?

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est un désherbant naturel bien connu pour son efficacité. Il agit particulièrement bien sur les mauvaises herbes à feuilles larges. Pour l’utiliser, il vous suffit de mélanger 1 cuillère à soupe de bicarbonate avec 1 litre d’eau et pulvériser directement sur les plantes indésirables, en évitant les légumes ou les fleurs aux alentours. La solution dessèche les herbes en modifiant le pH du sol autour d’elles.

🧽 C'est un ingrédient magique pour le ménage, l'entretien des canalisations et absorber les mauvaises odeurs : retrouvez toutes les façons d'utiliser le bicarbonate de soude pour la maison !

Le vinaigre blanc et le sel

Le vinaigre blanc et le sel forment un herbicide de contact puissant, particulièrement efficace contre les mauvaises herbes annuelles et les jeunes pousses. Mélangez 1 litre de vinaigre blanc avec une tasse de sel puis vaporisez directement sur les adventices par temps ensoleillé pour maximiser l’efficacité en accélérant le processus de dessiccation. Certains ajoutent du liquide vaisselle ou du savon noir pour aider la préparation à adhérer aux feuilles. Cela fonctionne. Mais, vous perdez tout l’intérêt écologique…

C'est LE produit naturel qui fait son grand retour dans nos maisons ! Découvrez toutes les propriétés et les utilisations possibles du vinaigre blanc pour faire le ménage !

Les purins de plantes

Le purin de plantes est obtenu par fermentation de végétaux et agit comme désherbant naturel. Les plus efficaces sont les purins d’orties, d’angéliques, de fougères, de consoude, et de prêle, notamment contre les jeunes adventices. Pour les préparer, laissez macérer 1 kg de feuilles fraîches dans 10 litres d’eau pendant environ une semaine. Filtrez et diluez le liquide à 20 % avant de le vaporiser sur les mauvaises herbes. C’est la solution idéale et 100 % naturelle quand elles commencent à pointer le bout de leur tige !

L’eau bouillante du riz ou des pommes de terre

Encore une solution facile, efficace, économique et à portée de tous·tes : l’eau bouillante amidonnée ! Et oui, l’eau bouillante de riz ou de pommes de terre agit tel un désherbant naturel en brûlant les mauvaises herbes jusqu’à la racine. La prochaine fois que vous cuisinez ces aliments, conservez l’eau de cuisson. Quand celle-ci est encore bouillante, versez-la directement sur les herbes indésirables, comme les petites annuelles ou les jeunes mauvaises herbes. Cette technique provoque un choc thermique, aussi appelé « désherbage thermique », et les détruit efficacement.

🌱 Vos plantes ont besoin d’un coup de boost ? Découvrez 6 déchets domestiques à utiliser comme engrais naturel !

La cendre de bois et la chaux

La cendre de bois et la chaux, riches en potasse et en calcium, constituent un désherbant naturel qui altère le pH du sol. Ces matières naturelles affectent donc principalement les mauvaises herbes acidophiles, comme la mousse ou la prêle des champs par exemple. Dispersez une fine couche de cendre ou de chaux sur la zone à traiter, surtout là où poussent les herbes indésirables comme les pissenlits ou le liseron. Il convient cependant de les utiliser de manière modérée pour éviter d’endommager les plantes voisines.

Le Croq’mousse des gazons

Vendu tout prêt dans les magasins de jardinage, le Croq' mousse des gazons est un produit spécifiquement conçu pour éliminer la mousse dans les pelouses. Bien qu’il ne soit pas un désherbant par définition, il peut indirectement affaiblir ou tuer les mauvaises herbes en modifiant l’équilibre chimique du sol. Cependant, on vous recommande de vérifier la composition et l’étiquette du produit pour savoir s’il est naturel et s’il peut être utilisé en toute sécurité comme désherbant.

Vos petites mains !

Enfin, une solution naturelle et efficace pour tuer les mauvaises herbes naturellement reste la bonne vieille méthode du désherbage à la main. Vous vous assurez ainsi d’arracher dès leurs racines les plantes que vous ne souhaitez pas avoir dans votre jardin. Et puis, quand on y pense, cela peut être un moyen de trouver des idées de repas dans votre jardin ! Une salade de pissenlit par ci, une soupe d’ortie par là…

Gants de jardinage

Où trouver les ingrédients nécessaires pour concocter un désherbant naturel puissant ?

Dans vos placards

Vous avez du riz ? Vous utilisez du vinaigre blanc pour un ménage écologique, naturel et bio ? Alors vous avez déjà des désherbants naturels dans vos placards ! Avant de partir en acheter ou en commander, essayez les méthodes qu’on vient d’évoquer avec ce que vous avez déjà chez vous. Si cela ne fonctionne pas, vous êtes toujours à même de tester d’autres techniques quelques jours ou semaines plus tard.

Dans votre jardin

Comme on vous le disait, une des méthodes les plus efficaces contre les mauvaises herbes est le purin de plantes, et notamment celui d’ortie. Par conséquent, si vous avez des orties, des angéliques, des fougères ou encore des consoudes, utilisez-les comme tels. C’est gratuit, écolo et efficace, que demander de plus !

Dans votre magasin bio physique ou en ligne

Si vous n’avez aucun de ces végétaux dans votre jardin et que vous n’êtes pas à 100 % satisfait·e des alternatives déjà présentes sur vos étagères, vous pouvez trouver des désherbants naturels en magasin bio. À La Fourche, on vous donne accès à une multitude de produits bio et respectueux de l’environnement. Vous pouvez ainsi acheter de la chaux ou du bicarbonate de soude pour préparer vos désherbants maison à petits prix.

🌷Découvrez aussi toutes nos semis bio pour faire pousser des fleurs sur votre balcon ou pour cultiver des légumes dans votre potager !

Quelles sont les précautions à prendre quand on utilise un désherbant naturel ?

Utilisez les désherbants naturels à base de sel avec modération pour ne pas rendre vos sols stériles

Si vous choisissez d’utiliser le sel pour tuer les mauvaises herbes naturellement, faites-le avec modération. Cette astuce, bien qu’efficace contre les mauvaises herbes, peut en effet entraîner la stérilité des sols si elle est utilisée trop régulièrement. Le sel s’accumule dans la terre. Il perturbe alors l’équilibre minéral et réduit sa capacité à retenir l’eau, ce qui nuit gravement à la microfaune et à la fertilité des sols. Les plantes, les fruits et les légumes sont incapables de pousser dans ces conditions.

Prenez en compte les saisons

Il est primordial de respecter les saisons lorsque vous désherbez votre jardin ou votre potager. En général, on enlève les mauvaises herbes au printemps. Cela permet d’empêcher qu’elles ne grainent et de prévenir leur propagation. En été, éliminer les adventices réduit la compétition pour l’eau et les nutriments qui sont plus rares en cette période. À l’automne, le désherbage aide à contrôler les plantes vivaces et bisannuelles avant l’hiver afin de minimiser leur retour au printemps suivant.

Souvenez-vous qu’un désherbant nocif pour votre santé est un désherbant néfaste pour l’environnement

Les désherbants chimiques nuisibles à la santé humaine, en raison de leurs composés toxiques, sont indéniablement aussi une menace pour l’environnement. Ces substances peuvent contaminer l’eau, le sol, et nuire aux organismes bénéfiques comme les insectes pollinisateurs et les micro-organismes du sol. L’écosystème global en souffre. Cela démontre une fois de plus l’interdépendance entre notre santé et celle de notre planète.

🐝 Lisez notre article sur Bonamel, un producteur de miel bio et respectueux des abeilles !

Comment éviter la repousse des plantes adventices ?

Paillez le sol

Le paillage est une approche écologique pour prévenir la repousse des mauvaises herbes. En recouvrant le sol de matériaux organiques (paille, feuilles mortes, gazon, écorces de bois, etc.) ou de paillis minéraux (billes d’argiles, cailloux, etc.), vous bloquez la lumière nécessaire à la germination des mauvaises herbes. En plus de réduire le besoin de désherbage, le paillage conserve l’humidité, enrichit le sol en matière organique et favorise ainsi la santé des plantes cultivées.

Utilisez du purin de plantes

Le purin de plantes est vraiment le désherbant naturel à toujours avoir sous le coude ! Comme on vous le disait, il agit efficacement au moment du désherbage, mais il est aussi une excellente solution pour prévenir les mauvaises herbes de repousser. Il agit en quelque sorte comme paillage liquide pour créer un environnement défavorable à l’apparition des plantes indésirables. De plus, il fertilise le sol en apportant des nutriments, renforçant ainsi les cultures désirées.

Plantez des cultures associées

La plantation de cultures associées, aussi appelées « compagnonnage » permet de créer un jardin où différentes plantes s’entraident pour réduire la prolifération des mauvaises herbes. Certaines espèces émettent des substances chimiques répulsives ou occupent l’espace rapidement. Elles empêchent ainsi les adventices de s’installer. De plus, une couverture végétale dense limite l’exposition du sol à la lumière, diminuant la formation des herbes indésirables. Cette technique nécessite quelques connaissances en plantes. Si vous ne savez pas trop quels végétaux assortir, le mieux est de demander à un expert en permaculture ou en jardinage.

Avec toutes ces solutions et ces désherbants naturels, vous êtes désormais paré·e pour chouchouter votre jardin tout en prenant soin de la microfaune et des écosystèmes qui s’y trouvent ! Mais n’oubliez pas, tuer les mauvaises herbes naturellement de temps en temps oui, mais pensez aussi à en garder quelques-unes

Le désherbage, le taillage, l’élagage, etc., sont bien ancrés dans nos mœurs, mais, d’un point de vue écologique, le mieux est d’éviter. Chacune de ces plantes (oui, même le petit pissenlit dans votre gazon…) et chacun de ces arbres ont un rôle essentiel pour la biodiversité et pour la santé de notre planète

Pour voir pousser de beaux légumes dans son potager, on vous conseille donc de désherber avec modération et d’utiliser des désherbants maison. Vous n’avez pas les ingrédients qu’il vous faut ? Rendez-vous sur le site de La Fourche pour faire vos courses bio à petits prix !

Vous aimerez lire aussi

Par quoi remplacer de la farine

Santé

Par quoi remplacer la farine en cuisine ?

7 alternatives à la farine, dont des substituts sans gluten.

farine de blé

Santé

Quelles différences entre la farine de blé dur et la farine de blé tendre ?

Pâtes, couscous, semoule : découvrez comment utiliser la farine de blé dur pour des recett...

savon d'Alep

Beauté

Savon d’Alep : comment le choisir et l'utiliser

Le savon d’Alep est  un produit reconnu dans le monde entier pour ses propriétés pour le s...