Santé

Tout savoir sur le konjac : utilisations en cuisine et en cosmétique

Par Lucas Le mercredi 4 janvier 2023

konjac

Vous cherchez à perdre du poids ? Vous privilégiez les routines beauté naturelles et zéro déchet ? Vous allez adorer le konjac ! En cuisine tout comme en cosmétique, cette plante fait l’unanimité auprès de toutes les personnes qu’elle rencontre. Le konjac, aussi appelé « langue du diable », s’utilise sous diverses formes (gélules, nouilles, poudre, gomme…). Comme alternatives aux féculents classiques, le konjac aide à réduire votre apport calorique et glycémique tout en étant un aliment coupe-faim efficace. Il joue ainsi un rôle déterminant dans le cadre d’une perte de poids. En cosmétique, les éponges de konjac font partie intégrante des rituels beauté venus d’Orient. Douces et exfoliantes à la fois, elles embellissent tous les types de peau. Vous avez envie d’en savoir plus ? Installez-vous confortablement, cet article vous donne toutes les informations importantes à connaître sur cette plante aux vertus exceptionnelles ! 

Le konjac : informations clés

Origine du konjac

Le konjac trouve son origine en Asie et est particulièrement cultivé au Japon, en Corée, en Chine, au Vietnam et en Indonésie. Est-ce un fruit, un légume, une racine? Cette plante vivace est ce que l’on appelle un rhizome tout comme l’igname, le gingembre ou le curcuma par exemple.

Dans la culture asiatique, le konjac a longtemps été consommé pour soigner la toux et les troubles intestinaux. Aujourd’hui, la « langue du diable » est prisé dans le monde entier pour un tout autre bienfait : son effet coupe-faim. Mais ce n’est pas tout. Il est également très apprécié en cosmétique.

Composition et propriétés de la langue du diable

Le konjac se compose principalement d’eau, de vitamine B6, d’amidon, de fibres, notamment du glucomannane. C’est ce dernier composant qui a fait la réputation de cette plante. Mais pourquoi ? Il existe de nombreux aliments qui ont une forte teneur en fibres, nous direz-vous ! Oui, mais le konjac est la source naturelle la plus riche en fibres de tous les aliments. Pour vous donner une idée, le son d’avoine contient 14 % de fibres, le konjac comporte 64 % de ces dernières. Le glucomannane est une fibre naturelle qui peut absorber jusqu’à 100 fois son poids en eau. Il s’agit ainsi d’un facteur clé dans le cadre d’un régime.

Le konjac est un ingrédient sans gluten et convient donc parfaitement aux personnes intolérantes à celui-ci ou souffrant de la maladie cœliaque. Issu tout droit de la terre, cet aliment est également adapté aux régimes végétariens et végans.

🍃 Vous êtes intolérant-e-s au gluten ? Découvrez notre gamme de pâtes sans gluten bio !

Le konjac : l’aliment incontournable pour manger léger

La langue du diable : un ingrédient hypocalorique à l’effet coupe-faim

Les propriétés du konjac font de lui un véritable ingrédient minceur. Le glucomannane forme un gel dans l’estomac et provoque ainsi un effet coupe-faim naturel. Grâce à sa forte teneur en fibres, il favorise le transit, la satiété et l’élimination des toxines. Il devient alors un allié précieux des cures détox !

100 % végétal, il possède aussi la spécificité d’être très peu calorique avec moins de 3 kcal pour 100 g. À titre de comparaison, 100 g de pâtes à la farine de blé en procurent 350 ! Ses propriétés font du konjac un aliment particulièrement apprécié pour les régimes hypocaloriques

Il présente une option intéressante pour les personnes souhaitant diminuer leurs apports en glucides ou en calories. Pour rappel, aucun aliment ne fait maigrir. Mais certains ingrédients, comme le konjac, contribuent à la perte de poids.

Le konjac sous toutes ses formes : pâtes, shirataki, riz, farine, épaississant naturel…

a racine du konjac est le plus souvent réduite en farine. Celle-ci sert ensuite de base à la fabrication de divers produits de consommation comme : 

  • des gélules ;
  • des nouilles de konjac ;
  • du vermicelle, ou du « shirataki » comme l’appelle les japonais ; 
  • de la gomme de konjac, aussi nommée « konnyaku » ;
  • du riz 
  • du gélifiant naturel pour lier les sauces ou toute autre recette.

Le konjac peut également s’acheter sous forme de poudre. Si vous cherchez à diminuer la taille de vos assiettes, il vous suffit alors de le mélanger avec de l’eau et de boire cette préparation une demi-heure avant de manger. Au contact de l’eau, la poudre de konjac, ou plus particulièrement le glucomannane, va prendre la consistance d’un gel. Son effet coupe-faim vous empêche ainsi de manger plus que les quantités nutritionnelles recommandées. 

👋 Note fourchement importante : une alimentation variée et équilibrée accompagnée d’une activité sportive est indispensable pour une perte de poids sur la durée et un bon état de santé.

🍃 Vous souhaitez réduire votre consommation de viande ? Découvrez le tempeh, tous ses bienfaits sur notre santé et de délicieuses recettes végétariennes pour régaler vos papilles !

Cuisson des pâtes de konjac

Vous vous demandez quel est le goût de cette racine ? Le konjac n’en a tout simplement pas ! Il peut ainsi se marier à de nombreuses sauces et de multiples épices selon vos envies. Pour ce qui est de sa cuisson, il n’y a rien de compliqué. Le konjac se cuisine comme des pâtes ou du riz en seulement quelques minutes (3 ou 4 min). Il faut rincer les produits à base de konjac avant cuisson afin d’atténuer l’effet gluant du glucomannane.

Il peut ensuite être servi : 

  • avec des légumes de saison (du potiron en automne, des poireaux en hiver ou des courgettes en été) ; 
  • sous forme de wok ou de curry ;
  • avec une simple sauce, style « pâtes de konjac à la sauce tomate à la provençale » ou « façon carbonara » ;
  • dans des farces veggies ;
  • dans un risotto.
Pâtes de konjac Envi-bio

Recette à base de konjac : shiratakis à la coréenne (version végane possible)

Le konjac est complètement neutre en goût, il est donc essentiel de le cuisiner avec des ingrédients pleins de saveurs. Alors quoi de mieux qu’une recette coréenne pour découvrir ce nouvel aliment ? Voici une recette facile qui devrait ravir vos papilles et celles de vos invités. Cerise sur le gâteau, vous pouvez facilement la réaliser en version végétarienne !

Ingrédients : 

  • 100 g de bœuf émincé ou de fruit du jacquier effiloché ;
  • ½ gousse d’ail haché ;
  • 1 cuillère à soupe (càs) de sauce soja bio ;
  • 1 càs d’huile de sésame bio ;
  • 1 pincée de bicarbonate alimentaire;
  • 1 oignon émincé ;
  • 1 carotte coupée en rondelles ;
  • 100 g de pousses d’épinards frais ;
  • 150 g de shiratakis (nouilles de konjac)

Préparation : 

  • marinez le bœuf ou le fruit du jacquier dans un bol avec l’huile de sésame, la sauce soja, l’ail et le bicarbonate de soude ;
  • faites revenir l’oignon avec la carotte dans une poêle ;
  • ajoutez la viande tout en remuant ;
  • versez les pousses d’épinards puis les nouilles de konjac (préalablement cuites dans de l’eau bouillante ;
  • servez vos shiratakis à la coréenne dans un bol avec quelques graines de sésame pour décorer votre plat !

🍃 Vous vous demandez comment remplacer la viande dans votre alimentation ? Lisez notre article sur le fruit du jacquier, et encore mieux, goûtez-le, c’est délicieux !

Les bienfaits des gélules de konjac

Pour celles et ceux qui n’aiment pas sa texture, mais souhaitent quand même bénéficier de l’effet coupe-faim du konjac, les gélules sont la solution idéale. Ces compléments alimentaires naturels, comme les gélules de konjac Nat&Form, ne sont ni plus ni moins que de la poudre de konjac. Une fois ingérées, les gélules se dissolvent et les fibres du glucomannane absorbent l’eau. En quelques minutes, leur pouvoir rassasiant agit sur votre envie de dévorer trois assiettes de pâtes d’affilée ! 

Selon la posologie indiquée sur la notice, il est généralement conseillé de prendre une à deux gélules une demie heure avant le repas. Nous vous recommandons de ne pas consommer ce coupe-faim naturel sans avis médical afin de l’utiliser dans les meilleures conditions et d’éviter toutes complications.

Contre-indications vis-à-vis du konjac : les précautions à connaître

Bien qu’il s’utilise pour remplacer les féculents comme le riz ou les pâtes, le konjac ne peut se consommer quotidiennement. Il est également primordial de bien respecter les quantités recommandées, de ne réaliser qu’une cure de courte durée et de boire beaucoup d’eau

En effet, une consommation importante de konjac et un manque d’eau peuvent provoquer une obstruction du tube digestif. Par conséquent, il est fortement contre-indiqué de manger cet aliment si vous souffrez d’une occlusion intestinale. 

En cas de traitement médical, on vous conseille de demander l’avis de votre médecin et d’espacer les prises de médicaments et de konjac. Les propriétés de cette plante peuvent altérer la biodisponibilité des principes actifs des médicaments.

🍃 Vous cherchez des alternatives aux protéines animales ? Lisez notre article sur le seitan, une protéine végétale à acheter toute prête ou à réaliser soi-même avec du gluten de blé bio !

Utilisation de l'éponge konjac en cosmétique : l’accessoire zéro déchet indispensable pour retrouver une peau parfaite

Eponge konjac zéro déchet

Crédit : Arithmetic Skincare

Les éponges konjac pour une routine beauté zéro déchet

Vous cherchez une solution naturelle pour nettoyer votre visage et votre corps tout en douceur et en profondeur ? La racine de konjac est aussi l’ingrédient de base des éponges konjac. Elles sont broyées pour former une poudre, qui est ensuite mélangée à de l’eau puis passée au four : l’éponge konjac est née ! Grâce à sa texture unique, elle convient à tous les types de peau, même celle des bébés.

Il est en plus possible d’ajouter à la préparation de départ différentes argiles ou du charbon naturel, qui confèrent aux éponges konjac des propriétés particulières. Ce processus les rend encore plus adaptées aux peaux à problèmes comme les peaux sensibles, grasses ou acnéiques. Utilisée depuis des millénaires en Asie, l’éponge de konjac nettoie, exfolie, unifie le teint, resserre les pores et stimule la microcirculation.

Réutilisables, elles sont un accessoire zéro déchet incontournable et aident à réduire les déchets dans la salle de bain. En effet, l’éponge konjac étant 100 % végétale, elle est entièrement biodégradable et se composte très facilement !

🍃 Vous voulez consommer des produits de qualité et bio ?Adhérez gratuitement à la communauté des fourchouettes et bénéficiez de prix fourchus sur vos courses quotidiennes !

Conseils d’utilisation des éponges konjac

L’utilisation de l’éponge konjac est on ne peut plus simple : il suffit de la mouiller sous l’eau chaude avant de la passer sur votre peau avec des gestes circulaires. Elle élimine les impuretés et exfolie la peau en douceur, tout en ayant des vertus tonifiantes grâce à l’activation de la circulation sanguine. Vous pouvez vous servir de l’éponge konjac tel quel, avec votre nettoyant bio ou savon bio habituel. 

Veillez à toujours la rincer à l’eau chaude, puis à bien la laisser sécher. Évitez de la suspendre dans votre douche ou de la poser sur le rebord de votre baignoire. L’idéal est de la conserver dans un bocal en verre au réfrigérateur la maintenir humide et bénéficier d’un effet rafraîchissant fort agréable ! Il est également conseillé de la stériliser régulièrement dans l’eau bouillante pour prévenir les microbes. 

Bien entretenues, les éponges konjac ont une durée de vie de 3 à 4 mois. Si elles commencent à s’effriter, un processus naturel quand on utilise un produit sans composants chimiques, changez-la !

Le konjac dans le commerce : des produits bio et de qualité pour plus d’efficacité

Où trouver du konjac à cuisiner ?

Vous avez envie d’inclure le konjac dans vos recettes ? Vous pouvez vous procurer des produits culinaires à base de konjac en magasin bio, en épicerie asiatique ou sur des sites spécialisés en alimentation santé. Les prix des pâtes au konjac s’étalent d’environ 13 €/kg à plusieurs dizaines d’euros/kg, en fonction de leur composition et de leur provenance.

Vous trouverez sur La Fourche différents produits à base de konjac (tagliatelles, spaghettis…) des marques Envi-bio ou Terra Sana. Nous proposons aussi des compléments alimentaires de konjac de chez Nat&Form. Entre les spaghettis, les fettucines et le riz de konjac, il y a de quoi varier les plaisirs !

Où trouver des éponges konjac ?

Les éponges konjac sont disponibles dans les enseignes de cosmétique ou dans les magasins bio physiques ou en ligne. Comptez entre 3 et 10 € l’unité en fonction de leur taille, de leur composition (ajout ou non d’autres ingrédients comme l’argile) et de leur provenance. En suivant nos conseils de préservation, une éponge konjac dure environ trois mois.

À La Fourche, nous avons choisi l’éponge konjac d’APO, une marque française qui offre toute une gamme de cosmétiques bio accessible à tous. Elle est proposée sèche et ne contient donc aucun conservateur. Une éponge douce et sans produits chimiques pour prendre soin de vous au naturel. Biodégradable, vous pouvez la jeter dans votre compost une fois qu’elle commence à s’effriter !

💡Conseil fourchu : préférez les versions vendues sèches, car les éponges konjac vendues humides contiennent un conservateur pour éviter qu’elles ne moisissent.

Vous savez désormais tout sur la langue du diable et ses bienfaits en cuisine comme en cosmétique ! Pensez toujours à privilégier des produits à base de konjac bio et fabriqués de manière artisanale. Vous avez envie de mieux consommer ? Vous voulez privilégier des courses responsables et durables ? Faites vos courses sur le site de La Fourche pour profiter de produits bio moins chers et livrés directement chez vous !

Vous aimerez lire aussi

Argile verte

Beauté

Tout savoir sur l’argile verte : bienfaits pour la peau, les cheveux et les articulations

Découvrez les vertus anti-inflammatoires, séborégulatrices, régénérantes, adsorbantes ou e...

Quel argile pour quel usage

Beauté

Tout savoir sur l’argile : quelle argile choisir pour quel usage ?

L’argile est un produit d’exception pour la santé et la beauté grâce à ses nombreuses vert...

Amazonie guarana

Santé

Le guarana : bienfaits stimulants et précautions

Qu’est-ce que le guarana ? Comment l’utiliser et quelles sont ses vertus ? On vous dit tou...