Santé

Le pissenlit, une fleur comestible et bonne pour la santé

Par Laura Le lundi 19 septembre 2022

Les bienfaits du pissenlit

Le pissenlit : cette plante sauvage qui envahit au printemps les champs, prairies et jardins est souvent considérée comme une mauvaise herbe. Vous-même, en tant que jardinier, vous pestez peut-être contre cette petite fleur jaune qui sème ses graines au gré du vent. Pourtant, de la racine aux fleurs, en passant par les feuilles, le pissenlit est comestible ! Riche en vitamines, en sels minéraux, en antioxydants, en calcium et en fer, il est source de nombreux bienfaits. Eh oui, cela va vous étonner, mais le pissenlit est une plante qui améliore les fonctions hépatiques, urinaires et biliaires. Il est également efficace pour le traitement de troubles digestifs mineurs et lutte contre le manque d’appétit. Cela vous intrigue et vous en souhaitez en savoir plus ? Alors, lisez notre article, vous saurez tout sur le pissenlit !

Le pissenlit : une fleur comestible !

Le pissenlit cache bien des secrets. Saviez-vous que cette fleur est en réalité un bouquet de fleurs (qu’on appelle pseudanthium ou « fausse fleur ») ? Ainsi, chacun des microfleurons jaunes représente une fleur à lui seul. Plus étonnant encore, après floraison, le pissenlit se métamorphose et se pare d’aigrettes blanches, auxquelles sont attachées les graines. Faisant office de parachute, ces aigrettes permettent aux fruits de s’éparpiller. 

Pissenlit bienfaits

Une fleur connue depuis l’Antiquité

Depuis des siècles, le pissenlit (de son nom scientifique Taraxacum) est employé à titre curatif dans la médecine chinoise et ayurvédique. Très tôt conscients de ses vertus, les Chinois l’utilisaient pour traiter diverses maladies, telles que l’hépatite ou les inflammations des glandes mammaires. Le pissenlit permettait également de développer les défenses immunitaires face aux infections des voies respiratoires.

En Europe cependant, son apparition est plus tardive. En effet, cette fleur, qu’on nomme également « dents-de-lion »(dens-léonis), n’est recommandée qu’en 1546 par Hieronymus Bock. L’auteur décrivait alors les effets diurétiques de la plante. À la même époque, c’est au tour de Dietrich von Bergzabern de conseiller le pissenlit pour lutter contre les brûlures d’estomac et les douleurs hépatiques.

Tout se consomme dans le pissenlit !

Le pissenlit est comestible de la racine jusqu’aux fleurs ! Les racines, une fois séchées, se dégustent principalement sous forme d’infusion. Cependant, vous pouvez tout aussi bien les consommer fraîches (crues ou cuites, incorporées dans une salade). Les feuilles, à l’instar des racines, peuvent être séchées et ajoutées à votre tisane. Elles peuvent également être mangées en salade. Quant aux fleurs, on les consomme essentiellement en salade ou intégrées dans une poêlée ou une soupe.

 

Bon à savoir : même si la totalité du pissenlit est comestible, on ne consommera pas la totalité de la plante à la même saison. Les feuilles et fleurs se récoltent au printemps. Les racines, quant à elles, sont prélevées en automne.

Quelles variétés de pissenlit ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais le pissenlit fait partie intégrante de la famille des salades, à l’instar de l’endive, de la laitue ou encore de la mâche. Le terme « salade » regroupe en effet toute plante potagère dont on peut consommer les feuilles crues. Les espèces de Taraxacum sont très nombreuses. Rien qu’en Europe, on en dénombre plus de 1200 ! On trouve bien entendu du pissenlit sauvage, mais la plante est également cultivée.

Les variétés les plus utilisées en culture sont :

  • Le pissenlit vert de Montmagny amélioré : qui possède de grandes feuilles. 
  • Le pissenlit à cœur plein amélioré : de la même taille qu’une chicorée, ses feuilles sont denses et multiples. Son cœur tend vers la couleur blanche. 
  • Le pissenlit amélioré géant à forcer : les feuilles sont nombreuses et leur forme dentelée.

Ces différentes variétés sont plus précoces que le pissenlit sauvage. Pour les reconnaître facilement, fiez-vous à leur feuillage : il est beaucoup plus fourni !

Quelques suggestions d’utilisations en cuisine

Le pissenlit est, à tort, considéré comme une simple mauvaise herbe. Il représente pourtant bien plus que cela ! Les fleurs, comme les feuilles, peuvent être intégrées à vos plats pour leur donner un léger goût amer.

Bon à savoir : si vous cueillez du pissenlit sauvage, préférez les jeunes feuilles vert clair. Leur amertume est moindre en comparaison des grandes feuilles. De même pour les fleurs, prélevez-les au printemps. Cueillies plus tardivement, elles seront plus amères. Avant de les déguster, rincez-les dans une eau vinaigrée pour éliminer les insectes.

Pour la dégustation, laissez parler votre créativité :

  • Les pissenlits en salade : les feuilles et les fleurs sont consommées crues. Accompagnez-les de pois chiches bio, d’ail, de tofu fumé bio et d’une bonne vinaigrette. 
  • Le risotto aux pissenlits : incorporez les feuilles, coupées en fines lanières, dans votre risotto. D’autres ingrédients de votre choix viennent compléter votre recette. Oignon, fromage de chèvre, épices : soyez inventifs !
  • L’omelette aux pissenlits : battez vos œufs crus avec les feuilles ou les fleurs. Ajoutez les épices et ingrédients souhaités. 
  • Le vin de pissenlit : de façon plus insolite, transformez les fleurs en alcool. Composé d’eau, de fleurs, de citrons, d’oranges, de sucre et de levure sèche, le vin de pissenlit surprend autant qu’il plait ! 
  • La cramaillotte : aussi surnommée « miel de pissenlit », la cramaillotte est une confiture de fleurs de pissenlit. Celles-ci sont associées à des agrumes (citrons et oranges), de la vanille en gousse et du sucre. Un vrai régal au petit déjeuner !

Quels sont les bienfaits du pissenlit ?

Le pissenlit est certes consommé pour sa douce saveur amère, mais il est surtout apprécié pour ses bienfaits sur notre organisme. Diurétique, cette plante est également riche en bons nutriments et vitamines. 

Un concentré de nutriments et de vitamines

Consommer du pissenlit vous apportera nombre de bienfaits. Riche en calcium (62,3 mg pour 100 g) et en fer (3,1 mg pour 100 g), il représente aussi une source importante de sels minéraux tels que le sodium (87,8 mg pour 100 g) et le potassium (397 mg pour 100 g). Ces minéraux sont essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Le sodium facilite ainsi notre digestion et la régulation sanguine. Quant au potassium, il est garant de la contraction de nos muscles et de la transmission nerveuse. Cette action permet, de ce fait, le bon fonctionnement de nos organes vitaux (cœur, foie, reins, etc.). 

Enfin, le pissenlit contient énormément de vitamines bénéfiques telles que :

 

  • La provitamine A plus communément nommée bêta-carotène (5850 µg pour 100 g) : le bêta-carotène se trouve exclusivement dans des ingrédients d’origine végétale. Il s’agit d’un puissant antioxydant. Il participe notamment à la régénération de nos tissus, notre croissance ou encore le bon fonctionnement de notre système immunitaire.  
  • La Vitamine C (37,5 mg pour 100 g) : elle favorise l’intégration du fer en provenance d’aliments végétaux. Elle présente aussi un pouvoir antioxydant et aide à réduire la fatigue. 
  • La Vitamine K1 (778 µg pour 100 g) : elle facilite le processus de coagulation du sang et aide à la cicatrisation. 
  • La Vitamine B6 (0,25 mg pour 100 g) : elle participe à la formation des globules rouges et contribue au métabolisme des glucides et des protéines. 
  • La Vitamine B9, aussi appelée acide folique (27 µg pour 100 g) : elle aide à la formation des globules rouges et possède des propriétés anti-inflammatoires. Chez la femme enceinte, la Vitamine B9 participe au bon déroulement de la grossesse (notamment la formation du système nerveux de l’embryon). 

Source : Ciqual

🐝 À lire aussi : Miel : production, bienfaits et recettes : à l’instar du pissenlit, ce précieux nectar cache bien des secrets.

Le pissenlit pour lutter contre le manque d’appétit

Le pissenlit présente une forte concentration en caroténoïdes. Ce groupe de phytonutriments (le bêta-carotène notamment) participe à la lutte contre la perte d’appétit. En plus de cela, la plante équilibre la flore intestinale et favorise la production d’acide gastrique. Cela lui permet de lutter contre les troubles mineurs de la digestion.

Un légume diurétique qui se consomme au printemps

Le pissenlit est majoritairement reconnu pour ses effets diurétiques. La consommation de ses feuilles accroît le volume urinaire et facilite l’élimination des toxines. Ainsi, la consommation de cette plante sera particulièrement bénéfique si vous souffrez de rétention d’eau ou d’hypertension artérielle.

Bon à savoir : nous perdons, en transpirant ou en urinant, d’importantes quantités de sels minéraux et d’oligo-éléments. Vis-à-vis d’autres aliments diurétiques, le pissenlit présente l’avantage d’être riche en potassium. Cette abondance limite ainsi la perte de ce minéral lorsque vous urinez. 

Pourquoi faire une cure de pissenlit ?

Il est fréquent de retrouver du pissenlit dans la composition de compléments alimentaires. Mais en quoi une cure de pissenlit peut-elle vous aider ? Les bienfaits de la plante sont nombreux. Sous forme de cure, les actions sur votre organisme seront multiples 

  • dépurative (toxines éliminées plus aisément) 
  • diurétique (sécrétion urinaire facilitée) 
  • cholérétique (activation de la production de bile) 
  • cholagogue (élimination de la bile vers l’intestin facilité)

Une cure de pissenlit sous forme de gélules peut s’effectuer à n’importe quel moment de l’année. Quant aux tisanes, préférez la saison printanière, période où les pissenlits fleurissent. 

Bon à savoir : sous forme d’infusion, les feuilles de pissenlit se marient à merveille avec les feuilles de framboisier.

Champ de pissenlits

Où trouver du pissenlit ?

Le pissenlit est une plante sauvage. Au printemps, elle envahit prairies et jardins à la vitesse de l’éclair. Mais pour autant, même si ces plantes poussent à portée de main, il convient de savoir si elles n’ont pas été touchées par des pesticides ou toute autre substance nocive. Le pissenlit bio, quant à lui, a été cultivé suivant des normes bien spécifiques. En consommant une plante issue de l’agriculture biologique, vous êtes certains de profiter de ses nombreux bienfaits.

À La Fourche, les produits à base de pissenlit que nous proposons sont soigneusement sélectionnés. Les plantes sont bio et cultivées localement

➡️ Découvrez ainsi notre sélection d’infusions de la marque Herbier de France, ainsi que les compléments alimentaires de la marque Nat & Form.

Vous aimerez lire aussi

jus de carotte bio

Santé

Jus de carotte : ses bienfaits insoupçonnés et nos meilleures recettes maison

On vous explique pourquoi le boire et comment réaliser des recettes avec du jus de carotte...

Le cumin bienfaits et recettes

Santé

Le cumin : bienfaits et recettes

De son origine à ses bienfaits, en passant par son utilisation en cuisine, nous vous révél...

Curcuma

Santé

Curcuma : tous ses bienfaits pour la santé et la peau

Riche en calcium, en fer, en sels minéraux et vitamines, le curcuma possède également des ...