Santé

Infection urinaire : quels traitements naturels contre la cystite

Par Audrey Le mercredi 6 mars 2024

Traitement cystite

La cystite est une infection urinaire qui touche principalement les femmes. Envies très fréquentes d’aller faire pipi, brûlures lorsque vous urinez… Cette inflammation de la vessie est très désagréable, et même plutôt douloureuse. Mais rassurez-vous, elle est sans gravité si elle est traitée correctement et à temps. Votre premier réflexe doit bien sûr être de consulter votre médecin qui vous prescrira des antibiotiques adaptés si besoin. 

Hélas, chez certaines personnes la cystite est fréquente et peut revenir plusieurs fois par an. Alors pour éviter la récidive et la surdose d’antibiotiques, on vous explique comment prévenir les infections urinaires et comment compléter votre traitement avec des méthodes naturelles qui ont fait leurs preuves !

Qu’est-ce qu’une infection urinaire ?

Courante, mais douloureuse, l’infection urinaire fait partie de ces inconforts dont on se passerait bien ! Il s’agit de la prolifération de bactéries indésirables au sein du système urinaire comprenant les reins, les uretères, la vessie et l’urètre. Plus l’infection urinaire est soignée tardivement, et plus ces bactéries vont remonter dans le système urinaire. Voilà pourquoi, en cas de doute, il ne faut pas traîner à consulter. 

Quelle différence entre infection urinaire et cystite ?

Dans le langage courant, les termes “infection urinaire” et “cystite” évoquent la même problématique. Mais pour être plus précis, l’infection urinaire est un terme large qui regroupe toutes les infections pouvant avoir lieu dans le système urinaire. La cystite, quant à elle, est spécifiquement une inflammation de la vessie. La plupart du temps, elle est provoquée par la bactérie Escherichia Coli, naturellement présente au niveau intestinal. Lorsqu’elle se retrouve en contact avec l’appareil urinaire, elle le colonise en remontant le long de l’urètre. Avec des conséquences vraiment désagréables…

Quels sont les symptômes d’une infection urinaire ?

Si vous avez sans cesse envie d’aller faire pipi alors que vous ne faites que de petites quantités (voire rien du tout !), que vous ressentez des brûlures lors de la miction, que vos urines sont malodorantes, troubles et/ou d’une couleur anormale (orangées ou parfois rougeâtres)... Il y a de grande chance que vous souffriez d’une infection urinaire. La cystite peut aussi provoquer une sensation désagréable de pesanteur dans le bas-ventre.

Combien de temps dure une infection urinaire ?

À partir du moment où elle est correctement traitée, les symptômes d’une infection urinaire disparaissent sous 2 à 3 jours. Attention cependant : même si vous vous sentez mieux, il est très important de suivre votre traitement jusqu’au bout afin d’éradiquer complètement les bactéries en cause et d’éviter qu’elles ne rappliquent illico. 

Quel traitement naturel cystite

Comment prévenir l’infection urinaire ?

Il est possible d’éviter les infections urinaires en adoptant des gestes simples au quotidien, à enseigner également aux enfants. Et cela commence par bien s’hydrater en buvant 1,3 litre à 2 litres d’eau par jour afin de diluer l'urine et de favoriser une miction régulière, ce qui permet d'évacuer les bactéries de la vessie

Lors de votre passage aux toilettes, adoptez la bonne position pour uriner : asseyez-vous bien au fond de la cuvette, les pieds à plat (ou sur un petit tabouret) et prenez le temps de vider totalement votre vessie, sans pousser. Enfin, essuyez-vous les parties intimes en allant de l’avant vers l’arrière (et surtout pas l’inverse !) afin d’éviter de transférer les bactéries indésirables de la région anale vers l’urètre. 

Après un rapport sexuel, pensez à uriner afin d’éliminer les bactéries potentiellement introduites dans l'urètre durant l'activité sexuelle. Et enfin, on proscrit totalement les toilettes intimes trop poussées qui déséquilibrent la flore microbienne naturelle de la zone génitale. Exit la douche vaginale ! Choisissez un nettoyant doux avec un pH neutre ou légèrement acide et lavez uniquement la vulve (soit l’extérieur) et non pas le vagin (situé à l’intérieur). Séchez-vous ensuite soigneusement en tapotant avec une serviette propre. 

Cystite : quand consulter ?

Il est conseillé de consulter un professionnel de santé si vous ressentez les symptômes de la cystite afin de prendre rapidement un traitement adapté. Il est possible de vous adresser directement à votre pharmacien·ne en officine. Il ou elle pourra vous proposer de réaliser un test sur une bande urinaire et vous donner de quoi soulager vos désagréments en attendant un rendez-vous médical.

En revanche, si vous êtes dans l’un des cas suivants, assurez-vous de consulter dans la journée même

  • vous avez de la fièvre,
  • vous ressentez en plus des symptômes de la cystite une douleur dans le dos ou sur le côté,
  • vous êtes enceinte,
  • vous êtes atteinte d’une maladie chronique ou souffrez d’un déficit immunitaire,
  • vous êtes un homme,
  • vous constatez des anomalies sur votre appareil urinaire,
  • vous avez plus de 75 ans,
  • votre enfant se plaint de symptômes associés à une infection urinaire. 

Quels traitements naturels contre l’infection urinaire ?

S’il existe tout plein de traitements naturels contre l’infection urinaire, ces bonnes pratiques ne remplacent pas un suivi médical spécifique ni un traitement antibiotique. Les astuces de grand-mère dont on vous parle ici sont donc avant tout à considérer en complément de l’ordonnance de votre médecin. 

1. Boire du jus de cranberry pour lutter contre la cystite

C’est un remède naturel contre la cystite assez connu ! Le jus de cranberry (ou jus de canneberge), riche en flavonoïdes, possède des propriétés antibactériennes qui peuvent empêcher les bactéries d'adhérer aux parois de la vessie, réduisant ainsi les risques d'infections urinaires. Vous pouvez consommer chaque jour un verre de cette boisson, mais attention à choisir une bonne composition : on y trouve souvent beaucoup de sucre. Il est aussi possible d’opter pour les cranberries en snack, comme celles de la marque Pépite qui sont sans sucre ajouté.

❤️ Petite, mais très puissante ! Retrouvez tous les bienfaits et vertus thérapeutiques de la cranberry !

2. Consommer les bons aliments pour éviter les infections urinaires

En plus de la canneberge, vous pouvez consommer d’autres aliments facilement trouvables pour prévenir les infections urinaires ou contribuer à les soulager. On vous conseille particulièrement le jus de citron, riche en vitamine C et antiseptique. On peut également citer l’ail, aux propriétés antimicrobiennes et diurétiques. L’idéal est d’en consommer une gousse par jour, de préférence cru (en l’ajoutant par exemple écrasé dans la sauce de votre vinaigrette !). Enfin, moins connus, les bienfaits des graines de courge sont à ne pas négliger ! Diurétiques, elles sont particulièrement conseillées pour prendre soin de l’appareil urinaire. Vous pouvez les consommer grillées ou les incorporer à une pâte à pain maison.

Il existe aussi une liste d’aliments à éviter si vous êtes sujettes aux infections urinaires ou que vous en souffrez actuellement. Parmi eux tout ce qui a tendance à acidifier l’urine ou fragiliser votre vessie : les laitages, la charcuterie, la viande rouge, l’alcool, le café, le sucre raffiné ou encore les produits riches en gluten (blé, orge, seigle, avoine). 

3. Boire des infusions diurétiques anti-infection urinaire

S’il y a bien un traitement naturel pour soulager efficacement une cystite, ce sont les plantes et particulièrement lorsqu’elles sont consommées en tisane. N’hésitez pas à consulter un herboriste pour qu’il vous concocte une infusion sur mesure, à boire en cure pour venir à bout de votre infection. On vous recommande également les préparations de plantes médicinales bio de l’Herbier de France.

On retrouve dans la plupart des tisanes anti-infection urinaire une ou plusieurs de ces quatre super plantes : 

  • du thym, qui est à la fois un antiviral, un antibactérien et un antiseptique puissant, 
  • de la bruyère, puissant diurétique et antiseptique urinaire, 
  • de la busserole, aux propriétés antiseptiques, astringentes et diurétiques,
  • de l'ortie, pleine de bienfaits pour le drainage de l'organisme et elle aussi diurétique,
  • de la verge d’or à l’action astringente, antioxydante et diurétique contre les troubles de l'appareil urinaire.

4. Prendre des compléments alimentaires pour le confort urinaire

Si vous n’êtes pas fan du jus de cranberry ou des tisanes, no problem. Il existe des compléments alimentaires conçus pour soutenir votre système urinaire et vous aider à venir à bout des problèmes d’infection. On y retrouve notamment les ingrédients dont on vous parlait juste avant : canneberge, bruyère, busserole… dans des petites gélules faciles à avaler, même au travail. La marque Nat & Form conçoit d’ailleurs un complément alimentaire dédié au confort urinaire à base de bruyère et busserole.

5. Faire un cataplasme d’argile verte

L’argile verte est dotée de nombreux bienfaits pour la peau, les cheveux, les articulations… Mais aussi pour lutter contre les infections urinaires ! Pour cela, vous pouvez réaliser un cataplasme à l’argile verte et l’étaler en couche épaisse au niveau de votre vessie (on vous aide : elle se trouve dans le bas-ventre, devant le vagin et au-dessous de l'utérus). Laissez poser 30 à 40 minutes. Cela permettra de soulager vos douleurs. 

6. Utiliser des huiles essentielles contre la cystite

L’aromathérapie peut être un autre remède contre les infections urinaires. On vous recommande particulièrement les huiles essentielles de tea-tree (antibactérienne), bruyère (anti-inflammatoire), eucalyptus, estragon, thym, sarriette ou encore caulophylle pour leurs propriétés décongestionnantes et antiseptiques. Choisissez-les bio de préférence, comme celles que propose la marque française Bonescient ou encore celles de la marque La Fourche !

Il suffit de mélanger une ou plusieurs de ces huiles essentielles à une huile végétale et de masser la préparation sur le bas ventre 3 fois par jour pendant 5 à 7 jours. Attention cependant : ce remède est déconseillé aux enfants, aux femmes enceintes et à celles qui allaitent. Les huiles essentielles sont à manipuler avec précaution, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un pharmacien ou d’un aromathérapeute. 

💡 Vous voulez en savoir plus sur l'aromathérapie ? Découvrez nos guide : Comment bien utiliser l’huile essentielle de tea-tree et Les bienfaits et utilisation de l’huile essentielle d’eucalyptus.

7. Ajouter de l'hydrolat à votre eau pour son effet diurétique

Les hydrolats (ou eaux florales) font peut-être partie de votre routine beauté, mais ils peuvent aussi devenir des indispensables santé ! En cas d’infection urinaire, vous pouvez ainsi en boire à raison d’une cuillère à soupe par litre d’eau et dans ce cas, on vous conseille particulièrement les hydrolats de cyprès et genévrier qui sont diurétiques et viennent soutenir vos reins, ainsi que l’hydrolat de thym à linalol (oui, encore du thym !) pour son action purifiante.  

8. Prendre des probiotiques 

Si votre médecin vous a prescrit des antibiotiques pour traiter votre cystite, le meilleur conseil que l’on puisse vous donner, c’est de prendre des probiotiques en parallèle. Cela vous permettra de restaurer votre flore vaginale et intestinale, vous évitant notamment d’attraper d’autres infections. Privilégiez les souches de lactobacilles qui peuvent également éviter la récidive de la cystite. Vous en trouverez notamment dans les pré et probiotiques végan de la marque Argalys.

9. Faire un bain de siège pour soulager la cystite

Enfin, dernier conseil pour soulager la douleur d’une infection urinaire : offrez-vous un moment de détente avec un bain de siège chaud. Asseyez-vous jusqu’aux hanches dans une eau bien chaude, dans laquelle vous pouvez faire infuser des herbes aux vertus apaisantes comme la camomille ou le thym. 

Comment traiter l’infection urinaire chez les enfants ?

La cystite peut également apparaître chez les enfants, et particulièrement les petites filles. Dans ce cas, n’hésitez pas : prenez rendez-vous au plus vite avec votre médecin afin d’avoir un traitement médical adapté. En parallèle, vous pouvez utiliser les astuces naturelles citées ci-dessus (mis à part les huiles essentielles, déconseillées chez les enfants). 

Pour éviter au maximum l’apparition d’infection urinaire chez votre enfant, et particulièrement chez les filles, sensibilisez-les au sens du nettoyage de sa zone intime. Ce dernier doit bien se faire de l’avant vers l’arrière afin de ne pas propager au niveau de la vulve les bactéries de l’anus. 

Où trouver des traitements naturels contre les infections urinaires ?

Plusieurs options s'offrent à vous pour trouver tout ou partie de ces traitements naturels efficaces contre les infections urinaires. Notre épicerie bio en ligne La Fourche propose notamment une large sélection de produits naturels qui peuvent être utilisés pour soulager une cystite :  jus de cranberry, compléments alimentaires à base de bruyère ou de busserole, large variété de thés et d'infusions, huiles essentielles… 

Les pharmacies et parapharmacies sont également des lieux où vous pouvez trouver des produits naturels pour traiter les infections urinaires. Les herboristeries sont un autre excellent choix pour trouver un large éventail de plantes médicinales en vrac, des tisanes, et des préparations sur mesure.

Vous aimerez lire aussi

Nettoyer fer à repasser

Maison

Comment nettoyer facilement un fer à repasser ?

Découvrez nos astuces de grand-mère pour facilement nettoyer votre fer à repasser, que sa ...

Terre de diatomée utilisations

Maison

Terre de diatomée : comment l’utiliser et quelles précautions ?

Découvrez comment utiliser la terre de diatomée pour la maison, le jardin et les animaux d...

Se débarrasser des mouches

Maison

Comment se débarrasser des mouches : 13 anti-mouches naturels

Nos meilleurs conseils pour réaliser des anti-mouches naturels et faire déguerpir ces intr...