Famille

Tout savoir sur les coliques du nourrisson

Par Audrey Le vendredi 17 novembre 2023

Coliques du nourrisson que faire

Les coliques du nourrisson… ou la grande (et presque inévitable !) épreuve que redoutent tous les jeunes parents. Près de la moitié des nourrissons en souffriraient. Il faut dire que ces fortes crises de larmes ont de quoi désarçonner n'importe quel papa ou maman. Elles arrivent chez les bébés en bonne santé et peuvent durer plusieurs heures, avant de finir par s’arrêter aussi subitement qu’elles sont arrivées. 

Alors, comment soulager les coliques de bébé ? Faut-il s’inquiéter face à ces pleurs inconsolables ? Comment réagir lors de ces crises douloureuses pour votre nourrisson ? On vous donne le maximum d’infos et d’astuces pour traverser ces moments aussi difficiles pour votre tout petit, que pour votre cœur de parent. Mais avant tout, un rappel de base : en cas de doute sur l’état de santé de votre nouveau-né, n’hésitez pas à consulter un pédiatre

Les coliques du nourrisson : qu’est-ce que c’est ?

Les pleurs sont l’unique moyen d’expression de votre nouveau-né. Il est donc normal de l’entendre parfois pleurer. Il peut par exemple manifester un inconfort, par exemple s’il souffre d’érythème fessier . Mais comment savoir si bébé a des coliques ? No panic, on vous explique !

Quelles sont les manifestations des coliques chez bébé ?

Un bébé qui souffre de coliques peut se montrer particulièrement agité et inconsolable. Ces pleurs intenses débutent généralement sans prévenir, alors que tout allait pour le mieux. Votre nourrisson devient rouge, serre ses petits poings, ramène ses jambes contre son ventre et se tortille ? Ces signes, qui peuvent se manifester après la tétée ou le biberon et durent généralement plusieurs heures, sont des symptômes de coliques. Ils sont fréquemment observés en fin de journée, ce qui peut vous ajouter un niveau de stress, alors que vous êtes déjà fatigué. 

Comment faire la différence entre coliques et diarrhée ?

Il est essentiel de distinguer les coliques de symptômes qui pourraient indiquer des problèmes plus sérieux, comme la diarrhée. Les coliques sont principalement caractérisées par des pleurs et une gêne apparente, alors que la diarrhée se manifeste par des selles fréquentes et liquides. Si votre bébé présente des changements dans ses selles, en plus de l'inconfort général, il est important de consulter un médecin.

À quel âge peuvent arriver les coliques du nourrisson ?

Les coliques débutent généralement entre la 6e et la 8e semaine de vie du nourrisson et peuvent perdurer jusqu'à l'âge de 4 mois. Chaque bébé est unique, et la durée comme l'intensité des coliques varient d'un individu à l'autre. Cependant, la plupart des bébés commencent à aller mieux après le troisième mois. Courage !

Colique nourrisson que faire

Peut-il y avoir des complications aux coliques du nourrisson ?

Même si elles sont très éprouvantes, les coliques ne sont généralement pas graves. En revanche, elles peuvent parfois masquer ou être confondues avec d'autres affections plus sérieuses. Des signes tels que des vomissements, de la fièvre ou des douleurs abdominales peuvent indiquer une urgence médicale. Si ces symptômes accompagnent les pleurs de votre bébé, une consultation rapide avec un pédiatre est cruciale. Cela permettra d'exclure des problèmes comme une infection, une intolérance alimentaire, ou d'autres maladies.

Dans quels cas consulter en cas de coliques du nourrisson

“J’appelle le médecin, ou non ?”. Face aux coliques de votre bébé, il peut être difficile de savoir quand il est nécessaire de consulter un professionnel de santé. Généralement, un rendez-vous chez le pédiatre s'impose si les pleurs de votre tout petit sont accompagnés de symptômes inhabituels ou si vous avez le moindre doute sur l'état de santé de votre enfant. Il est également important de consulter si votre nourrisson a des difficultés à s'alimenter ou si les pleurs perturbent son sommeil de manière significative.

Il est essentiel de garder à l'esprit que, même si les coliques sont une épreuve pour les parents, elles ne présentent pas de danger pour votre bébé tant que d'autres symptômes plus sérieux ne sont pas présents. Cependant, le stress engendré par les pleurs incessants peut parfois vous faire sentir à bout… 

Garder son calme lors des pleurs

Si vous vous sentez totalement dépassé par les pleurs de votre enfant, il est primordial de le poser en sécurité dans son lit. Évitez à tout prix de secouer votre nourrisson : ce geste de maltraitance peut lui être mortel et fait plus d’une victime par jour en France. 

Demandez de l’aide au second parent, ou à toute autre personne de confiance disponible. Si vous êtes seul, isolez-vous temporairement dans la pièce d’à côté, le temps de laisser la pression redescendre. Se sentir frustré ou en colère face aux pleurs de votre enfant est une réaction normale, mais il est absolument essentiel de rester calme. Si ce sentiment revient régulièrement, parlez-en à votre médecin, qui pourra vous orienter vers des ressources d'aide et de soutien.

Quelles sont les causes des coliques du nouveau-né ?

Il n’y a pas que pour les jeunes parents que les coliques du nourrisson sont énigmatiques… Elles restent en effet l’un des mystères de la pédiatrie. Rassurez-vous, il existe tout de même des facteurs que l’on suspecte fortement de contribuer à leur apparition. 

Un intestin pas encore suffisamment développé

L'une des hypothèses les plus communément admises est celle de la maturation de l’intestin. Chez le nouveau-né, le système digestif est encore en développement et peut être sensible à la digestion des aliments, ce qui peut entraîner gaz et inconforts. Cela est dû en partie à l'immaturité des muscles intestinaux qui doivent apprendre à se coordonner pour la digestion.

Bébé colique tétée

Votre bébé avale trop d’air en tétant

Un autre facteur pouvant expliquer les coliques est l'ingestion d'air durant l'alimentation, communément appelée aérophagie. Cela peut se produire si le bébé tète de manière inefficace ou si la tétine du biberon n'est pas adaptée, provoquant une accumulation de gaz dans l'estomac et les intestins, ce qui engendre des douleurs. N’hésitez donc pas à tester d’autres biberons et tétines, en privilégiant des matériaux résistants, sains et bien pensés. La tétine doit être adaptée à l'âge et à la force de succion de votre bébé afin de limiter au maximum l'ingestion d'air.   

Une réaction allergique 

Certaines études suggèrent que les coliques pourraient être liées à une allergie ou une hypersensibilité aux protéines du lait de vache. Si vous allaitez, votre bébé les ingère indirectement via le lait maternel. Essayez donc d’éliminer le lait de vache de votre alimentation pendant quelques jours pour voir si vous percevez un changement. 

En ce qui concerne le lait infantile, il est également possible que des bébés développent des coliques en raison d'une allergie ou d'une intolérance aux protéines de lait de vache présentes dans la formule. N’hésitez pas à en parler à votre pédiatre et à explorer avec lui l'option de laits spéciaux, conçus pour les bébés allergiques ou intolérants. Il existe ainsi du lait infantile sans lactose ou bien du lait infantile de chèvre, proposés notamment par des marques bio comme Prémibio

Les coliques : une étape normale du développement ?

Enfin, certaines coliques peuvent ne refléter aucune condition médicale sous-jacente et représenter tout simplement une étape dans le développement normal d'un bébé. Les pleurs peuvent être une façon pour le nourrisson d'apprendre à s'autoréguler et de s'adapter à son nouvel environnement.

Comment soulager les coliques de bébé?

Lorsque votre bébé souffre de coliques, chaque moment peut sembler durer une éternité. Heureusement, il existe plusieurs méthodes pour soulager son inconfort et lui apporter un peu de répit, ainsi qu'à vous.

Les gestes à avoir pour soulager bébé lors des coliques

Pour apaiser un bébé coliqueux, les parents peuvent adopter des gestes simples, mais efficaces.

  • Lui faire faire son rot : aider votre bébé à roter après la tétée ou le biberon lui permet d’expulser l'air qu'il a pu avaler. Il suffit de le maintenir contre vous à la verticale et de tapoter son dos. 

  • Le mettre sur le ventre : après le repas et une fois le rot fait, mettre votre bébé sur le ventre peut l’aider à libérer les gaz piégés. Assurez-vous de le surveiller en tout temps dans cette position ou placez-le tout simplement sur votre avant-bras. 

  • Lui masser le ventre : lorsque vous sentez votre nouveau-né gêné, réalisez-lui un massage doux sur le ventre. Pour cela, placez vos pouces autour de son nombril et déplacez-les vers l’extérieur du ventre en exerçant une légère pression. De la même façon, effectuez des cercles avec vos mains autour de son nombril. Vous pouvez utiliser si vous le souhaitez une huile de massage pour bébé, comme l'huile d'olive, de noyau d'abricot ou de calendula. 

  • Le mettre dans l’écharpe de portage : le contact rapproché, la chaleur de votre corps et la position verticale en écharpe de portage peuvent parfois apaiser les coliques.

  • Lui donner un bain : l'eau chaude a un effet relaxant sur les muscles, y compris sur l'intestin, et peut calmer un bébé agité. Un environnement calme et confortable l’aide également à se détendre et à moins pleurer.

  • Aller se promener : le mouvement régulier de la poussette ou du portage ainsi que l'air frais permettent bien souvent d’apaiser un bébé douloureux.

Les positions d’allaitement anti-coliques

Si vous allaitez, sachez qu’il existe des positions d'allaitement anti-coliques qui réduisent la quantité d'air ingérée par le bébé. 

La position “ballon de rugby”

Dans cette position, votre bébé est allongé à côté de vous, sa tête soutenue par votre main et son corps repose sur votre avant-bras. Sa tête se trouve au niveau de votre sein et ses pieds sont dirigés vers l'arrière, comme si vous portiez un ballon de rugby sous votre bras. Cette position permet au bébé de prendre le sein sans avoir à tourner la tête, ce qui facilite la tétée et limite l'ingestion d'air

La position verticale

L'allaitement en position verticale, ou "position assise" est une autre position d’allaitement anti-colique. Vous tenez votre bébé contre votre corps, sa tête reposant juste au-dessus et contre votre sein. Le corps du bébé est soutenu par votre main et votre avant-bras, de sorte qu'il est presque assis en travers de vos genoux ou sur un coussin à vos côtés. Cette position favorise non seulement une meilleure prise du sein, mais aussi la digestion, car le bébé est en position verticale, aidant ainsi à la descente naturelle des aliments et des gaz à travers l'estomac et les intestins.

Faut-il changer l’alimentation de bébé en cas de colique ?

Si les coliques durent, il peut être judicieux de vérifier certains éléments de l'alimentation de votre bébé. S’il est au biberon, assurez-vous que son lait lui convient et que l’eau que vous utilisez est faible en minéraux et adaptée aux nourrissons. Enfin, n’hésitez pas à faire chauffer le biberon pour éviter les coliques : c’est ainsi que la plupart des bébés le préfèrent. Cette astuce permet également d’éliminer l’air qui peut être contenu dans le lait en poudre.

Julep gommeux : la préparation pour soulager les coliques de bébé

Le “julep gommeux” est perçu comme miraculeux par beaucoup de jeunes parents ! Kézako ? Il s’agit d’une préparation simple et 100% naturelle réalisée par votre pharmacien, qui peut être délivrée avec ou sans ordonnance. N’hésitez pas à en discuter avec votre pédiatre. Ce remède traditionnel sous forme de sirop est aussi efficace en cas de coliques que de RGO. Il agit comme un pansement gastrique en réduisant l'acidité de l'estomac. Il contient de l'eau de fleur d'oranger, qui améliore la digestion et exerce une action sédative, mais aussi de la gomme arabique, du carbonate de calcium et de l'eau minérale. Il est conseillé de donner une cuillère de ce mélange à votre bébé avant chaque tétée ou biberon ou pendant une crise de coliques.

Quels sont les aliments à éviter pour les coliques si on allaite ?

Si vous allaitez, certains aliments sont suspectés d’aggraver les coliques de votre bébé. Le plus souvent, il s’agit des produits laitiers, des aliments très épicés ou contenant de la caféine. Mais il est également possible que votre bébé tolère mal d’autres éléments de votre alimentation (tomate, agrumes…). Pour arriver à déterminer lesquels, n’hésitez pas à noter ce que vous mangez afin de comparer si des aliments se recoupent lors des épisodes de coliques que vous rencontrez. 

Où trouver du lait infantile et des produits sains et bio pour bébé ?

Lorsqu'il s'agit de choisir des produits pour votre tout-petit, opter pour des options saines et biologiques est une priorité pour de nombreux parents. C’est pourquoi chez La Fourche, nous proposons une vaste sélection de produits bio pour bébé, accessibles en un clic !

Si vous êtes à la recherche de laits infantiles de qualité, La Fourche vous propose une gamme complète, ainsi qu’un large choix de bouillies. Retrouvez des marques françaises comme Junéo, dont les laits infantiles sont 100% made in France, avec une formulation irréprochable. Besoin d’aide pour proposer des repas de qualité à votre tout petit au moment de la diversification ? Des marques comme Babybio, Holle ou encore HiPP conçoivent une large gamme de plats préparés bio et sains, aussi savoureux que complets pour bébé. Enfin, pour le change, retrouvez également notre sélection de couches et de produits de change, qui privilégient des matériaux écologiques et doux pour la peau. Des marques comme Tidoo se distinguent par leurs couches bio et leurs produits de soin naturels pour bébé, à petit prix. 

La Fourche vous facilite la vie et vous permet d’opter où que vous soyez pour des solutions saines, durables et respectueuses de l'environnement, contribuant ainsi à offrir un début de vie plus naturel et plus sain à votre enfant.

Vous aimerez lire aussi

Bicarbonate : quelles utilisations pour le ménage

Maison

Bicarbonate de soude : quelles utilisations pour la maison ?

Découvrez toutes les utilisations possibles du bicarbonate de soude et comment l'intégrer ...

Vinaigre de cidre bienfaits santé

Santé

Le vinaigre de cidre : quels bienfaits pour la santé et les cheveux ?

Découvrez les bienfaits du vinaigre de cidre, un remède efficace utilisé depuis l’Antiquit...

prendre soin peau grasse

Beauté

Peau grasse : quels produits utiliser et comment en prendre soin ?

On vous a concocté un programme sur-mesure pour assainir, rafraîchir et équilibrer votre p...