Beauté

Pourquoi et comment choisir un dentifrice bio ?

Par Amirah Le mardi 16 mars 2021

dentifrice bio

Nous sommes de plus en plus nombreux à consommer des aliments bio, convaincus des innombrables bienfaits de l’agriculture biologique. Pourtant, les alternatives naturelles et saines n’existent pas que dans l'assiette. Les produits d'hygiène et de beauté que nous utilisons au quotidien sont eux aussi en contact direct avec notre organisme, notre peau, notre visage ou nos cheveux. Parmi tous ces cosmétiques, le dentifrice est un indispensable de l'hygiène bucco-dentaire. Alors, quelle différence entre se brosser les dents avec un dentifrice en tube classique et un dentifrice bio ? Composition, goût, format, effets sur l’environnement et la santé : nous analysons tous les critères à prendre en compte pour choisir un dentifrice naturel et bio qui vous convienne.

Choisir un dentifrice bio pour éviter les effets nocifs sur la santé

Pourquoi le dentifrice est-il important pour la santé ?

Le dentifrice est un produit d’hygiène indispensable pour la santé bucco-dentaire des adultes et des enfants. Il permet de se nettoyer les dents, de conserver une bonne haleine et d’arborer un sourire éclatant. 

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, environ 3,5 milliards de personnes dans le monde seraient touchées par des affections bucco-dentaires. La plupart des maladies bucco-dentaires sont évitables, à condition d’avoir une bonne hygiène buccale et de prévenir les caries dentaires.

Ainsi, il est recommandé de se brosser les dents deux à trois fois par jour après chaque repas. Un brossage efficace et régulier prévient l’inflammation des gencives et élimine la plaque dentaire, un dépôt de nourriture et de bactéries qui peut se transformer en tartre et attaquer l'émail des dents. 

Cependant, le choix du dentifrice utilisé n’est pas anodin. Sa composition peut avoir des conséquences sur la santé car la bouche est une zone sensible. Cette vulnérabilité s’explique par la fragilité et la perméabilité de la muqueuse buccale qui tapisse la paroi interne de notre bouche. Au contact de cette muqueuse, les substances contenues dans les produits d'hygiène bucco-dentaire traversent la barrière cutanée et rejoignent notre organisme.

Par ailleurs, à chaque brossage, nous ingérons une petite quantité de dentifrice malgré nous. Cela est d’autant plus vrai pour les enfants qui se brossent les dents avec des pâtes dentifrices parfumées, puisqu’ils sont friands de leurs arômes synthétiques. Ce n’est donc pas un hasard s’il est déconseillé d’utiliser du dentifrice pour un bébé ou un jeune enfant qui n’a pas encore acquis une bonne méthode de brossage et de rinçage de la bouche !

Les substances toxiques présentes dans les dentifrices

Plusieurs substances potentiellement nocives pour la santé ont été identifiées dans les dentifrices conventionnels et les produits de soins dentaires des fabricants industriels. Il s’agit d’ingrédients chimiques qui peuvent avoir des effets indésirables sur notre organisme et qui sont soupçonnés d’être responsables de nombreuses pathologies. Même si chaque produit d'hygiène et de beauté contient une quantité limitée de ces composants toxiques, c’est l’accumulation de petites doses au quotidien qui représente un risque sanitaire.

dentifrice perturbateurs endocriniens

Triclosan

Le triclosan fait partie des composants chimiques les plus décriés dans les dentifrices classiques. L’Inserm considère ce puissant bactéricide comme un perturbateur endocrinien préoccupant, parce qu’il augmenterait les troubles du comportement chez les jeunes enfants et qu’il aurait une incidence néfaste sur le développement du cerveau du fœtus lors d’une exposition prénatale. L’UFC-Que Choisir a ainsi inclus le triclosan sur sa liste des ingrédients indésirables dans les cosmétiques.

Perturbateurs endocriniens

Le triclosan n’est pas le seul perturbateur endocrinien présent dans les dentifrices en tube classiques. Le propylparabène ou paraoxybenzoate de propyle fait également partie de la liste d’ingrédients à risque, alors qu’il intègre la composition de nombreux cosmétiques voire de certains dentifrices pour les enfants !

Si la plupart des produits de soins et de beauté se targuent d’être « sans parabens », les composés faisant partie de cette grande famille de conservateurs ne sont pas tous proscrits par la législation européenne. Les fabricants de pâtes dentifrices classiques sont donc autorisés à utiliser une petite quantité de sodium propylparaben dans leurs produits, comme ingrédient aux propriétés antibactériennes et antifongiques.

Toutefois, les parabènes sont accusés de provoquer des irritations cutanées, des réactions allergiques et des dermatites de contact. Ils présenteraient également un risque de perturbation endocrinienne. Par ailleurs, une très forte concentration de parabènes dans des tissus cancéreux aurait été observée.

La recherche scientifique explore encore de nombreuses pistes pour analyser les effets des parabènes sur la santé, c’est pourquoi il est important de respecter un principe de précaution, de limiter une exposition répétée et d’éviter ainsi un « effet cocktail ».

Dioxyde de titane

En 2019, une étude réalisée par l’association Agir pour l’environnement révèle que deux tiers des dentifrices vendus en France contiennent une substance controversée : le dioxyde de titane ou TiO2. Si l’additif E171 a été supprimé des denrées alimentaires depuis janvier 2020 suite à des études sur l’exposition orale aux nanoparticules de dioxyde de titane, cet ingrédient reste toujours autorisé dans les cosmétiques.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) émet donc des recommandations générales et appelle à la vigilance sur le dioxyde de titane. Elle encourage les études toxicologiques et souhaite une évaluation approfondie des dangers et des risques du TiO2 pour la santé humaine et l’environnement.

Dérivés de la pétrochimie

Se brosser les dents avec du pétrole vous paraît inconcevable ? Pourtant, de nombreux dentifrices que l’on peut trouver en grande surface ou en parapharmacie contiennent des produits issus de la pétrochimie. Sur la liste des actifs indésirables, vous trouverez alors des édulcorants de synthèse, des huiles minérales alcoolisées ou des polymères.

Contrairement aux dentifrices traditionnels, les dentifrices bio avec une composition naturelle ne contiennent pas toutes ces matières issues de l’industrie pétrochimique. En plus d’être dangereux pour la santé, ces ingrédients ont également un fort impact environnemental. En effet, les microbilles en plastique et les nanoparticules présentes dans les dentifrices conventionnels sont bien trop petites pour être filtrées lors du traitement des eaux usées. Elles atterrissent dans nos océans et représentent donc une source de pollution pour la faune et la flore des fonds marins.

Comment choisir son dentifrice bio ?

Quelle composition pour les dentifrices bio ?

Les dentifrices bio sont principalement composés d’ingrédients issus de l'agriculture biologique. Tous les composants dont la toxicité est suspectée ou a été prouvée sont retirés de la liste des actifs autorisés. À l’inverse des dentifrices de synthèse, les dentifrices labellisés bio sont donc exempts de colorants, d’agents moussants artificiels, d’arômes synthétiques ou de conservateurs chimiques.

Sur l’étiquette des dentifrices bio, une liste INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients) indique chaque composant du produit en fonction de son niveau de concentration. On retrouve des actifs tels que  :

  • des extraits de plantes ;
  • des huiles essentielles ;
  • des arômes naturels ;
  • des édulcorants naturels ;
  • des sels minéraux ;
  • du sel marin.

Et si vous choisissez de fabriquer votre dentifrice solide à la maison, vous aurez la possibilité de choisir vous-même les ingrédients que vous voulez mettre.

dentifrice bio

Dentifrice bio : certification

Il existe différentes certifications pour les dentifrices bio. Afin qu’un dentifrice soit certifié bio, un organisme indépendant doit effectuer un contrôle auprès du fabricant. Cette évaluation porte sur plusieurs critères : les matières premières utilisées, le processus de fabrication, le conditionnement du produit ainsi que son étiquetage.

Les principales certifications de cosmétiques bio et naturels sont :

  • le label Ecocert qui exige un minimum de 95% d’ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique et au moins 10% d’ingrédients biologiques ;
  • le référentiel Cosmos Organic qui définit un minimum de 95% d'ingrédients d'origine naturelle et au moins 20% d'ingrédients bio sur le total du produit ;
  • le label Nature & Progrès qui garantit 100% de composants issus de l’agriculture biologique.

Dans toutes ces réglementations, l’eau (qui est l’un des principaux constituants des dentifrices en pâte ou en crème) ne peut pas être garantie « bio », c’est pourquoi le seuil d’ingrédients biologiques a été fixé à 10%.

Dentifrice bio : le goût est-il différent ?

Les dentifrices bio diffèrent des dentifrices classiques au niveau de la texture, de l’apparence mais aussi du goût. Cependant, même si cela apparaît comme déroutant au début, il s’agit d’une question d’habitude.

Les dentifrices naturels qui contiennent de l’huile essentielle de menthe poivrée bio ou de l’huile essentielle de citron bio offrent une sensation de fraîcheur instantanée lors du brossage. Certains dentifrices bio pour enfants ont même un goût fruité et un aspect « appétissant » grâce à des arômes 100% naturels et des colorants végétaux.

Un dentifrice bio peut donc avoir un parfum et un goût très agréable, tout étant dépourvu de conservateurs ou d’arômes de synthèse. À vous d’opter pour le format et le parfum de votre choix, en fonction de vos préférences et de la composition souhaitée.

dentifrice au charbon

Exemples de dentifrices 100% naturels

Vous recherchez un dentifrice bio et naturel sans danger pour la santé ? Vous pouvez opter pour des cosmétiques qui ont une composition totalement saine, comme :

  • le dentifrice en poudre mentholé au siwak fabriqué de manière artisanale par le producteur marseillais Comme Avant ;
  • le dentifrice solide crystal menthe validé Cruelty free & vegan par l’association de protection animale PETA ;
  • le dentifrice solide au charbon avec une action détoxifiante et anti-odeurs.

Les dentifrices 100% naturels n’ont absolument rien à envier aux dentifrices conventionnels en termes d’efficacité, bien au contraire ! Leurs actifs ont d’incroyables propriétés naturelles qui permettent d’éliminer le tartre, de prévenir les caries, de rééquilibrer la flore buccale, de blanchir les dents ou encore de protéger les gencives.

Ces dentifrices sont fabriqués à partir d’ingrédients tels que le bicarbonate de soude, la poudre de siwak, l’argile blanche ou verte, les huiles essentielles, l’huile de coco ou la poudre de charbon.

Faut-il prendre un dentifrice avec du fluor ?

Depuis les années 1950, le fluor est utilisé dans les dentifrices traditionnels comme agent anti-caries. Il joue un rôle protecteur puisqu’il renforce l’émail dentaire face aux attaques acides et inhibe le métabolisme des bactéries cariogènes.

Néanmoins, les dentifrices fluorés sont aujourd’hui remis en cause. La présence de fluorures est considérée comme un argument marketing, sans intérêt valable pour la santé humaine.

Alors, doit-on choisir un dentifrice avec ou sans fluor ? Dans les faits, c’est un apport excessif ou insuffisant en fluor qui poserait problème selon l’OMS. Un exposition élevée au fluor provoquerait ainsi une fluorose osseuse et serait potentiellement neurotoxique.

Tout est donc question de dosage. Il faut prendre en compte la diversité des apports en fluor, dans l’eau et le sel fluoré que nous consommons quotidiennement ou la quantité de dentifrice ingérée chaque jour par exemple. Il peut être judicieux d’apprendre aux jeunes enfants à ne mettre qu’un petit pois de dentifrice sur leur brosse à dents, tout en utilisant un dentifrice bio au fluor pour prévenir efficacement les caries.

Certains dentifrices bio sans fluor proposent tout de même une alternative naturelle et efficace pour lutter contre les caries.

dentifrice solide

Le dentifrice bio solide pour réduire ses déchets

Vous souhaitez tendre vers une salle de bain zéro déchet ? À l’inverse d’un dentifrice en tube plastique, le dentifrice bio en format solide permet de réduire l’utilisation d’emballages plastiques et de contenant à usage unique. Vous pouvez ainsi stocker votre dentifrice solide bio dans un petit pot réutilisable, en verre ou en métal. Une fois que vous disposez de votre contenant, il vous suffit d’acheter une recharge de dentifrice bio ou de fabriquer un dentifrice solide.

Il existe également des pastilles de dentifrice bio sous forme solide, avec un sachet compostable et une cartonnette recyclable. Un paquet équivaut à deux tubes de dentifrice ! C’est un format ludique et très pratique pour alléger la valise lors des départs en vacances.

D’autres astuces permettent d’avoir une hygiène dentaire zéro déchet, comme utiliser une brosse à dents rechargeable ou un distributeur de fil dentaire en PLA (un bioplastique compostable).

Vous aimerez lire aussi

dentifrice solide maison

Activités

Comment fabriquer son dentifrice solide ?

On vous dit tout sur le dentifrice solide maison, une alternative écologique et économique...

crème solaire respectueuse de l'environnement

Beauté

Comment choisir une crème solaire bio, efficace et respectueuse de l’environnement ?

Entre les soins inefficaces, les ingrédients qui font tourner la tête et les 14 000 tonnes...

sirop d'agave

Santé

Tout savoir sur le sirop d'agave, l'alternative au sucre

Cet édulcorant naturel et peu calorique est néanmoins très controversé. Si le nectar d'aga...