Nos engagements

L'interview "Prenez-en de la graine !" de APO

Par Sarah Le vendredi 26 juin 2020

On se dit tout ! Qui êtes vous ? D’où venez vous ? Que faites vous ?  

Moi c’est Maëlys, j’ai 28 ans et j’habite dans le Nord. Après des études marketing, j’ai travaillé dans la cosmétique naturelle et je me suis passionnée pour l'entrepreneuriat. J’ai monté un projet de création d’entreprise de toutes pièces. Finalement, la vie a fait que j’ai rencontré 3 entrepreneurs du Nord, des pères de famille passionnés de produits simples et de qualité. Ils avaient une forte envie d’être producteurs pour rendre accessible la cosmétique bio et naturelle. Ils m’ont alors fait confiance pour donner vie à la marque APO. Je m’occupe notamment du développement des produits et suis garante de l’image de notre marque.  

APO est la jeune marque de la société Oh Nature, fondée en novembre 2018. Sa grande soeur, la Savonnerie de Romu, est la marque artisanale historique, à visée régionale dans les Hauts-de-France. Après 9 mois de gestation, APO a été lancée en septembre 2019, La Fourche étaient les premiers à nous faire confiance et nous distribuer

Notre engagement, c’est des soins composés d’ingrédients rassurants (tous naturels !), pour toute la famille et fabriqués dans une démarche consciente vers le Zéro Déchet. On travaille les gestes du quotidien dans la salle de bain en version naturelle, accessible, plaisir, innovante et un maximum bio, dès que possible.

Aujourd’hui, on a une gamme de 9 savons solides à froid, des pastilles de dentifrice solide et des accessoires Zéro Déchet (gants démaquillants, carrés lavables, pochon de transport en lin enduit, boite compostable, etc…). On travaille d’arrache-pied pour développer constamment de nouveaux produits innovants et éco-responsables. On lance en 2020 une gamme complète de cosmétiques solides (déos, shampoings, après-shampoing, crème, stick à lèvres,...) ainsi que des brosses à dents techniques à tête interchangeable.  

Il faut 6 mois à 1 an pour lancer un nouveau produit, c’est nous qui faisons la R&D dans notre laboratoire avec une formulatrice expérimentée. 

Savon APO

Où et comment sont fabriqués vos produits ? 

Eh oui, qui aurait pu penser qu’on fabriquait des savons dans le Nord ? Ce n’est pas l’unique apanage du Sud avec ses fameux savons de Marseille ! Nous, on est basé à Wattrelos au Nord de Lille. On a choisi notre atelier en totale cohérence avec nos valeurs. Il est éco-conçu et certifié HQE (Haute Qualité Environnementale). On récupère les eaux de pluie, on chauffe en géothermie, nos murs sont en bardage bois et pour l’électricité, on a des panneaux solaires sur la toiture. 

Au-delà du bâtiment, c’est toute la méthode de fabrication, la saponification à froid, qui est intéressante. En plus d’être une méthode qui apporte des qualités hydratantes et nourrissantes exceptionnelles au savon, c’est une méthode très peu gourmande en énergie car la réaction de saponification utilise sa propre chaleur. Pas besoin de chauffer les huiles à plus de 100°C pendant des heures comme le nécessite la méthode Marseille. En saponification à froid (SAF), les huiles et beurres sont justes fondus, ça permet de garder tous les bienfaits des huiles et des plantes ! Les savons SAF sont 100% biodégradables et n’engendre aucune pollution, de l’eau ou de la Terre, pendant leur utilisation. 

Pour faire nos savons, on fait fondre les huiles et les beurres (on mélange de la coco bio, du karité bio et de l’huile d’olive bio) qu’on fait réagir avec une lessive de soude. Une fois bien mélangé, on rajoute les huiles précieuses en surgras, les argiles pour la couleur et le parfum. On coule ensuite dans un grand moule et on attend 48h que la réaction de saponification à froid soit complète. On démoule, on découpe puis les savons partent en séchage pour une période de cure de 4 semaines minimum. L’eau du savon s’évapore, le savon durcit. Le Savon de Marseille, lui, durcit directement, donc il peut être fait en une journée. 

Chez APO, on a 2 façons de parfumer : soit avec des huiles essentielles, soit avec des parfums de Grasse, 100% d’origine naturelle et certifiés Cosmos par Ecocert. 

En France, aujourd’hui, il y a environ 200 petites savonneries. La mission d’Oh Nature, c’est “d'industrialiser” la fabrication de savons à froid tout en garantissant ce savoir-faire artisanal. On a d’abord changé la taille de nos marmites : au lieu de 20L, on est passé à 200L, tout en conservant le même savoir-faire. C’est Romuald qui assure seul la production de nos savons, une personne découpe et une personne emballe. 

Enfin, il faut savoir que, les savons de supermarchés ou sur les marchés provençaux, sont extrudés à partir de bondillons : des petites granules de savons, trop souvent à base d’huile de palme ou de tensioactifs de synthèse. Les savonneries mélangent ces granules à des parfums et des colorants de synthèse. Elles obtiennent une pâte, qu’elles extrudent dans de jolis moules. Elles arrivent à en sortir des milliers dans la journée. Il n’y a aucune activité manuelle.   

Savon APO

Pourquoi avoir choisi le tout bio ? 

On a choisi le tout bio car cela n’a pas de sens pour nous de mixer des ingrédients bio et d’autres non bio…

Chez nous, tous les ingrédients qui existent en qualité « biologique » le sont, c’est à dire pas de compromis sur le bio ! On a choisi d’être certifié par un organisme reconnu qui est Ecocert, mais on va bien au-delà des exigences réglementaires : on est à 100% d’origine naturelle (contre 95% minimum) et à plus de 70% d’ingrédients bio (contre 10% minimum). Le reste est constitué d’ingrédients qui n’existent pas en bio comme l’eau ou les argiles par exemple. 

APO savon

Pourquoi devrait-on tous consommer bio ? 

Personnellement, je ne pense pas que tout le monde devrait consommer des produits certifiés bio mais plutôt de manière raisonnable et raisonnée : des produits bruts, non transformés et le plus locaux possible, sans produits de synthèse chimique, issus de la pétrochimie.

Pour moi, l’intérêt du bio (en comparaison avec le naturel), c’est avant tout le « sans pesticide », dont certains sont des perturbateurs endocriniens avérés.  

Quand on sait qu’une femme applique en moyenne 16 produits cosmétiques par jour, on se dit qu’il faut réagir pour limiter les risques ! 

Ok pour le bio, mais si on changeait du tout au tout : vous faites quoi pour limiter votre impact carbone ? 

Comme je le disais, la méthode de saponification à froid consomme très peu d’énergie et notre atelier est certifié HQE. 

Pour les emballages - on en a quand même un peu pour garantir la traçabilité au consommateur - on travaille avec un imprimeur local pour nos étuis (à moins de 10 km de l’atelier). Le papier est certifié PEFC (issu de forêts durablement gérées) et imprimé avec des encres issues d’huiles végétales. L’étui est ajusté au savon pour éviter de transporter du vent. 

Sinon, chez APO, on est très sensibilisés, moi je viens en voiture électrique au travail et on consomme tous les produits de la marque, il n’y a pas plus local ! 

APO savon à froid

Qu’est ce qui vous rend fière ? 

On est très fiers d’avoir été élu, en novembre dernier, “Meilleur produit bio 2020” avec notre savon Douceur, un savon sans huile essentielle pour les peaux sensibles. On a aussi décroché le premier prix au Trophée “Jeunes Pousses”. On est super fiers que nos produits plaisent et d’avoir la reconnaissance des consommateurs.  

C’est quoi votre combat ?

La Fourche est complètement dans cette démarche, en prenant moins de marge que les autres. Nous aussi, on propose des savons plus accessibles que ceux du marché : un savon certifié bio saponifié à froid, c’est souvent entre 5 et 7 euros. Nous, c’est plutôt 5 euros et à La Fourche, c’est 3,67 euros, soit le savon saponifié à froid certifié bio le moins cher du marché ! 

En tant qu’entrepreneur, c’est nous qui sommes responsables des conséquences écologiques de l’utilisation de nos produits. On veut permettre à tous de consommer moins mais mieux dans leur salle de bain, en limitant au maximum les déchets. Si les gens n’ont pas d’alternative, ils continueront à consommer des produits emballés et pas sains. 

A l’avenir, on va travailler au maximum la cosmétique solide et le système de recharges.  

À quoi rêvez-vous pour l’avenir ? 

Répondre à tous les gestes du quotidien dans la salle de bain avec une gamme complète : en version naturelle, bio, zéro déchet, plaisir et surtout accessible !

Forcément, il va falloir que les habitudes évoluent. Par exemple, les dentifrices et les shampoings sont bourrés de tensioactifs de synthèse, pour changer, il faudrait accepter qu’ils moussent beaucoup. Le zéro déchet et la naturalité, ça demande aussi de faire évoluer notre façon de consommer. 

Qu’est ce que vous aimeriez transmettre aux générations futures ? 

J’aimerais qu’ils continuent à protéger notre planète, à limiter leur sur-consommation, en consommant juste, de manière raisonnée et plus locale. Si déjà tout le monde faisait ça, ça permettrait de limiter la spirale infernale. 

C’est tout simple ! 3 mots pour décrire votre marque ? 

Soin, éco-responsable, accessible 

C’est quoi votre produit chouchou ? 

Moi, mon produit préféré, c’est le savon bébé, utilisable par toute la famille. Il a une odeur de savon naturel, j’adore ! Plusieurs personnes nous ont dit que c’était une vraie oeuvre d’art car il a des inclusions multicolores : argiles jaune, bleue, verte et rouge. C’est le savon signature d’APO, qui reflète du travail minutieux de Romuald, notre artisan-savonnier. Il est vraiment unique !  

En plus, il a passé le comité de plusieurs maternités du Nord où notre savon est distribué aux mamans qui viennent d’accoucher.  “Choisi en maternité”, c’est une vraie caution !

Savon APO

Un petit tip pour utiliser vos produits ? 

Quand il ne me reste plus qu’une petite feuille de savon, je la colle sur mon nouveau savon humide pour ne rien jeter, c’est très facile ! 

Un petit truc à partager ? 

Je voulais partager une petite info : une abeille ouvrière vit 40 jours, butine 1 000 fleurs et sur cette période produit une cuillère à café de miel. Pour nous, ça peut paraitre rien du tout, pour les abeilles, c’est le travail d’une vie !

Quand on en prend conscience, on apprécie encore plus la cuillère dans son thé ou l’utilisation quotidienne de notre savon APO Douceur, au miel.

    Vous aimerez lire aussi

    Beauté

    La saponification à froid : le savon surgras bio

    Beauté

    4 astuces pour une salle de bain zéro déchet

    Vous souhaitez réduire vos déchets au quotidien ? Commencez par votre salle de bain ! C’es...

    Beauté

    Tout savoir sur l’argile : quelle argile pour quel usage ?

    L’argile est un produit d’exception pour la santé et la beauté grâce à ses nombreuses vert...