Engagements

Tout savoir sur l’épicerie en ligne et son histoire

Par Sophie Le vendredi 6 novembre 2020

épicerie bio

Pas cher, plus écologique, l’épicerie en ligne s’est transformée en l’un des acteurs majeurs du commerce. Digne héritière des tous premiers commerces d’épices, l’épicerie en ligne est le résultat d’une longue liste de transformations de l’épicerie traditionnelle : commerce d’épices, comptoir, vrac, épicerie bio, épicerie en ligne… Elle a su s’adapter aux différentes époques traversées. Vous saurez tout sur l’histoire de l’épicerie en ligne dans cet article !

Qu’est ce qu’une épicerie en ligne ? Comment a-t-elle vu le jour ? Est-ce qu’une épicerie en ligne est pas cher ? Est-ce plus ou moins écologique qu’un magasin ? On répond à toutes vos questions sur l’épicerie en ligne.

1- L’histoire de l'épicerie

1.1- Histoire de l’épicerie, les origines

Sans grande surprise, si l’on remonte l’histoire de l’épicerie, on découvre que son nom vient du Moyen-Âge et qu’à l’époque l’épicerie était bien plus spécialisée que l’épicerie en ligne que l’on connaît aujourd’hui. A l’origine, il s’agissait principalement d’un commerce d’épices !

C’est au cours du XIXe siècle que l’épicerie a évolué et que les prémisses de l’épicerie en ligne telle qu’on la connaît aujourd’hui se sont dessinées. Les épiceries sont devenues à ce moment-là de l’histoire des petits commerces de détail vendant des produits alimentaires en plus des épices. 

Au fil du temps, même si l’alimentaire a finalement pris le dessus avec des produits secs ou frais, on y trouvait aussi des produits de droguerie (hygiène et entretien). Les épiceries sont alors devenues des magasins d’alimentation générale. A cette époque, ces magasins étaient organisés sous forme de comptoir, c’est l’épicier qui servait les clients. Ils vendaient principalement des produits en vrac conditionnés par l’épicier au moment de l’achat par le client.

1.2- Histoire de l’épicerie, le développement

Les produits emballés ont petit à petit remplacé les produits en vrac au sein des épiceries traditionnelles. C’est le XXe siècle et l’arrivée de l’industrie agroalimentaire. Dans la seconde moitié du siècle, les comptoirs sont finalement remplacés par du libre-service. Les clients peuvent désormais se servir directement en rayon. C’est aux Etats-Unis que le concept est né. Au final, les épiceries ont rapidement été remplacées par des supermarchés regroupés sous une même enseigne afin de massifier leurs achats et proposer une politique tarifaire plus agressive. Les petites épiceries sont donc devenues des petits commerces de dépannage.

supermarché

2- Les épiceries aujourd'hui : spécialisation des épiceries, retour du vrac mais sans comptoir

2.1- Épiceries en ville ou à la campagne

Épiceries en ville ou à la campagne, ce n’est pas la même chose. Si les épiceries en ligne ont l’avantage de proposer le même service à tout le monde, ce n’est pas le cas des épiceries physiques.

A la campagne, les épiceries sont des commerces de proximité où l’on retrouve la plupart des produits dont on peut avoir besoin : alimentaires (produits secs, conserves, produits frais, fruits et légumes, surgelés), animaliers, entretien, hygiène, etc. Il n’est pas rare que l’épicerie du village soit aussi un dépôt de pain, un bureau de poste, de presse ou tabac etc. Même si elles sont souvent délaissées au moment des grosses courses du mois au profit des supermarchés des villes voisines, les épiceries jouent un rôle primordial dans la vie du village. C’est souvent l’un des derniers lieux de rencontre et de discussion.

En ville, les épiceries proposent souvent des produits de première nécessité ainsi que des fruits et légumes. On parle souvent d’épicerie de quartier. Très souvent désertées en faveur des nombreux supermarchés présents en ville, les épiceries sont surtout appréciées pour l’amplitude des horaires. En effet, ce sont souvent des commerces qui sont ouverts tard le soir. En revanche, les prix sont souvent plus élevés qu’en supermarché, ce qui en fait malheureusement des commerces de dépannage.

2.2- Épicerie fine, épicerie asiatique, épicerie américaine

En ville, l’épicerie s’est petit à petit spécialisée : épicerie fine, asiatique, américaine, italienne, etc. pour répondre aux besoins du plus grand nombre. 

L’épicerie fine a vu le jour afin de satisfaire une clientèle soucieuse de trouver des produits d’une qualité supérieure. Dans une épicerie fine on peut trouver :

Toujours en ville la plupart du temps, vous rencontrerez aussi des épiceries spécialisées dans une région du monde :

L’épicerie en ligne ou en magasin s’est bien diversifiée et offre un large choix de produits, que ce soit français ou des spécialités du monde.

épicerie vrac bio

2.3- Épicerie bio et rayons vrac

Avec l’essor des supermarchés, une consommation de masse de produits alimentaires à la qualité standard voire médiocre a vu le jour. Au fil du temps, une partie de la clientèle a commencé à se détourner de ce mode de consommation au profit de produits bio, locaux et de bonne qualité. Une nouvelle tendance est née, celle du bien manger.

C’est ainsi qu’est apparue l’épicerie bio, un magasin à taille humaine la plupart du temps et proposant tout type de produits alimentaires bio : plats cuisinés, chocolat, confiture, condiments, pâtes, riz, huiles, sauces, vin, etc. L’offre est en général plus restreinte qu’en supermarché mais de meilleure qualité. En effet, on trouve dans une épicerie bio tout le nécessaire pour faire ses courses sans les produits de type bazar (vêtements, vaisselle, carterie, bougies, etc.). On trouve aussi des magasins avec des rayons d’épicerie bio ou même des épiceries en ligne 100% bio, comme La Fourche.

L’arrivée de l’épicerie bio a également marqué le retour du vrac présent dans les toutes premières épiceries. Cependant, le modèle a été revu puisqu’il ne s’agit pas de vrac servi par l’épicier mais d’un vrac en libre-service. Le client met lui-même le produit en vrac dans un sachet ou dans son propre contenant. C’est en quelque sort un mélange du comptoir et du libre-service.

3- L’avènement de l’épicerie en ligne et le retour du vrac

3.1- Épicerie en ligne pas cher

Ces dernières années ont vu fleurir une nouvelle catégorie d’épiceries : l’épicerie en ligne. Sur le même principe qu’un magasin, l’épicerie en ligne propose toutes sortes de produits alimentaires mais aussi bien souvent des produits d’hygiène, d’entretien, animalier, etc.

Epicerie en ligne pas cher ? Tout à fait, car la livraison se fait souvent d’un entrepôt unique, il y a donc moins de coûts fixes à payer. Aussi, une épicerie en ligne a l’avantage de pouvoir couvrir toute la France avec la livraison, elle a donc plus de volumes de produits ce qui lui permet d’avoir des prix plus avantageux à l’achat. Le consommateur est par conséquent gagnant car il peut bénéficier de son épicerie en ligne pas cher.

Par ailleurs, les épiceries en ligne proposent souvent un rayon vrac qui leur permet de proposer des produits à des prix très intéressants. On trouve très peu de rayons vrac en grande distribution ou en drive car une certification est nécessaire et qu’il est difficile de faire du reconditionnement dans un drive. En effet, le vrac est bien moins cher au kilo pour deux raisons : 

  • pas de reconditionnement plastique coûteux
  • achat en gros

En plus d’être moins cher, le vrac présente l’avantage d’être plus écologique car l’emballage plastique est remplacé par un sachet kraft. 

A La Fourche, les sachets kraft pour le vrac sont recyclés et recyclable. Par ailleurs, pour l’envoi de nos colis nous n’utilisons pas de plastique, uniquement des matériaux 100% recyclés et recyclables pour le calage des colis. Nous réutilisons aussi les cartons de nos fournisseurs qui sont broyés pour caler les produits. La vente de produits bio en vrac nous permet également de nous engager socialement en confiant l’ensachage de ces produits à un ESAT (établissement d’insertion par le travail de personnes en situation de handicap).

épicerie en vrac

3.2- Épicerie en ligne plus écologique

L’épicerie en ligne est plus écologique. Pourquoi ? Car l’impact carbone de la livraison de produits secs est quatre fois moins élevé que l’achat en magasin ! La livraison à domicile ou en point relais est donc bien une alternative à envisager pour réduire son empreinte carbone individuelle. Si l’idée peut sembler contre-intuitive au premier abord, se faire livrer génère bel et bien moins de CO2 que de se déplacer en magasin, et ce pour plusieurs raisons :

  • les magasins se font aussi livrer les produits depuis une centrale d’achats unique en France 
  • les consommateurs se déplacent principalement en voiture en magasin alors qu’un camion de livraison va livrer 100 familles
  • les magasins partout en France consomment énormément d’énergie avec la climatisation et le chauffage

Avec 90% de nos colis livrés en point relais et seulement 5% en livraison express, La Fourche fait partie de la catégorie de e-commerce qui pollue le moins. De plus, notre taux de retour est nul pour la majorité des commandes.

Vous aimerez lire aussi

vrac

Santé

Acheter en vrac : mode d’emploi

A l’heure où les magasins vrac et les sites de vrac en ligne se multiplient, on vous aide ...

fleur de cocotier

Santé

Tout savoir sur le sucre de fleur de coco : bienfaits et utilisations

Qu’est-ce que le sucre de coco ? Est-il meilleur que le sucre blanc ? Comment l’utiliser ?...

falafels maison

Recettes

Falafels et sauce tarator x Les Cuistots Migrateurs

Découvrez cette délicieuse recette de falafels maison, signée Les Cuistots Migrateurs !