Santé

Coup de soleil : comment les soulager rapidement ?

Par Amandine Le lundi 15 avril 2024

Soulager les coups de soleil rapidemment

Les belles et chaudes journées d’été se font attendre chaque année avec impatience. Et si cette saison rime habituellement avec vacances, apéros, farniente et bronzette, elle rime aussi bien souvent avec coup de soleil. On vous l’accorde, celui-ci est nettement moins sympa ! Toutefois, notre bel astre solaire fait encore beaucoup de victimes, surtout lors de la saison estivale. Et pour cause, pas mal de désinformations subsistent à son sujet. Préparer votre peau et surtout bien la protéger avec une bonne crème solaire sont des étapes nécessaires avant toute exposition. Ainsi vous évitez son vieillissement prématuré et réduisez considérablement les risques de cancer.

S’il est trop tard et que vous êtes déjà écrevisse, pas de panique : cet article est pour vous ! Comment soulager rapidement un coup de soleil ? Est-il nécessaire de consulter un médecin ? Quels sont les bons comportements à adopter pour protéger efficacement votre peau des rayons UV ? Servez-vous une boisson bien fraîche, installez-vous, et c’est parti : on répond à toutes vos questions !

👉 Vous devez consulter un médecin sans tarder si vous présentez les symptômes d’une brûlure au second degré tels que décrits dans ce texte.

Qu’est-ce qu’un coup de soleil ? Et dans quels cas consulter ?

Notre corps se protège naturellement du soleil en produisant de la mélanine qui absorbe une partie des rayons UV. Il s’agit d’un pigment qui détermine la couleur de notre peau, nos poils, nos cheveux et nos yeux. Plus sa concentration est élevée, plus l’épiderme est foncé.

Lors d’une exposition prolongée, la sécrétion de mélanine n’est plus suffisante pour nous défendre. Notre organisme se retrouve dépassé et des cellules sont alors détruites. Afin de nettoyer ces résidus de cellules, le corps produit une réaction inflammatoire. C’est là qu’apparaît le coup de soleil : la peau devient rouge et douloureuse.

UVA, UVB, UVC : tous les types de rayons ultraviolets

Saviez-vous que la couche d’ozone filtre en partie les rayons ultraviolets (UV) ? Sans elle, la vie sur Terre ne serait pas possible ! Mais alors, desquels devons-nous absolument nous préserver ? On fait le point !

  • UVB : seulement 5 % de ces rayons ultraviolets traversent la couche d’ozone. Attention, s'en protéger reste indispensable. En effet, ce sont eux qui brûlent le plus et qui sont donc responsables des coups de soleil.
  • UVA : 95 % de ces rayons ultraviolets atteignent la Terre ! Ils brûlent moins la peau que les UVB, mais la traversent plus en profondeur. Ils perturbent nos cellules et sont responsables du vieillissement prématuré de la peau et du mélanome.
  • UVC : Ce sont les plus dangereux, mais, soyez rassuré, ces derniers ne traversent pas la couche d’ozone. Ouf !
que faire quand on a pris un coup de soleil

Sommes-nous tous égaux face aux rayons UV ?

Comme nous l’avons vu, la mélanine détermine la pigmentation de l’épiderme et a une action protectrice contre les UV. De ce fait, la réaction au soleil de notre peau dépend entièrement de sa concentration en mélanine, autrement dit, de sa couleur. Plus votre peau est claire, plus les risques de coups de soleil sont importants.

Couleur de peau

Couleur de cheveux

Réaction au soleil

1

Très blanche, laiteuse

Blonds ou roux

→ Coups de soleil systématiques

→ La peau rougit, mais ne bronze pas

2

Très claire

Blonds ou châtains

→ Coups de soleil fréquents

→ La peau bronze difficilement

3

Claire à mate

Châtains ou bruns

→ Coups de soleil occasionnels

→ La peau bronze progressivement

4

Mate

Châtains ou bruns

→ Coups de soleil rares

→ La peau bronze bien

5

Foncée

Noirs

→ Coups de soleil rares

→ La peau bronze beaucoup

6

Noire

Noirs

→ Coups de soleil inexistants

Les symptômes des coups de soleil

Les coups de soleil apparaissent généralement quelques heures après l’exposition. Le premier symptôme ressenti est une sensation de chaleur localisée, souvent douloureuse. On constate alors une surface de peau rouge et un peu gonflée. Pas d’affolement devant un coup de soleil qui gratte : c’est le processus normal de guérison. La peau finit par peler au bout de quelques jours.

Dans certains cas plus graves, des cloques, de la fièvre ou des nausées peuvent apparaître.

Reconnaître une brûlure au 1er degré, 2e degré superficiel ou 2e degré profond

Un coup de soleil est une brûlure. Il comporte de ce fait différents degrés de gravité qu’il est important de savoir identifier afin de prendre les mesures nécessaires.

  • Brûlure 1er degré : Il s’agit du coup de soleil le plus fréquent. Il survient entre 6 à 24 h après l’exposition. La peau est rouge, chaude et douloureuse. Elle devient blanche lorsqu’on appuie dessus.
  • Brûlure 2e degré superficiel : En plus des symptômes précédemment évoqués, des cloques remplies d’un liquide clair apparaissent rapidement après l’exposition.
  • Brûlure 2e degré profond : La peau est brûlée en profondeur. Le contour des cloques reste blanc, car les vaisseaux sanguins sont détruits. Les terminaisons nerveuses étant brûlées, la douleur est moins importante.

Nous vous recommandons de consulter un médecin en précaution à l'apparition de symptômes d'une brûlure au second degré (superficiel ou profond) ou en cas de nausées fortes ou de fièvre intense. Il pourra au besoin vous prescrire des crèmes désinfectantes à appliquer sur vos brûlures ou le traitement adapté à votre situation de santé et vos symptômes.

Brûlure coup de soleil

Combien de temps dure un coup de soleil

Vous vous en doutez sûrement, le temps de cicatrisation d’un coup de soleil varie en fonction de sa sévérité. Les plus bénins guérissent spontanément en une ou deux semaines. Si vous avez eu des cloques, deux à quatre semaines seront nécessaires avant une rémission complète. Pendant ce laps de temps, évitez toute nouvelle exposition au soleil afin de ne pas aggraver votre blessure.

Les risques liés à la trop grande exposition au soleil

Une exposition trop fréquente au soleil augmente la survenue de problèmes dermatologiques tels que :

  • le vieillissement prématuré de la peau ;
  • les allergies au soleil ;
  • les réactions photo-allergiques en cas de prise de certains médicaments ;
  • le développement d’un cancer appelé mélanome.

Au-delà des conséquences sur la peau, cela peut également entraîner : insolation, problèmes oculaires, déshydrations et stimuler l’apparition de boutons de fièvre. Rassurez-vous, on ne vous dit pas de dire adieu à vos séances de bronzage à la plage. Mais il convient de trouver la juste mesure afin de préserver sa santé.

Comment soulager le coup de soleil ?

Les gestes de base

Avant toute chose, il convient de vous mettre à l’abri du soleil et de ne plus vous réexposer avant guérison complète !

Ensuite :

  • Immergez la zone brûlée dans de l’eau tiède (entre 15 et 25°C). Bien que cela puisse être tentant, ne la trempez pas dans de l’eau froide, cela aggraverait la brûlure. Et oui, tout comme l’eau chaude, l’eau froide peut brûler !
  • Buvez beaucoup d’eau, votre corps à besoin d’être hydraté.
  • Vérifiez votre température, si vous avez de la fièvre, cela peut être le signe d’une insolation.
  • Enfin, prenez un antalgique en cas de maux de tête ou un ibuprofène si votre coup de soleil est très douloureux.

Utiliser de l’aloe vera pour soulager la brûlure du coup de soleil

Saviez-vous qu’appliquer de l’aloe vera sur les coups de soleil peut faire des miracles pour soulager vos brûlures ? La pulpe claire contenue dans les feuilles de la plante est bourrée de vitamines, minéraux, enzymes et autres nutriments. Ce qui lui confère de multiples vertus : cicatrisante, régénérante, revitalisante, anti-inflammatoire et extrêmement hydratante. Cette merveilleuse plante est donc idéale comme remède contre les coups de soleil.

Pur Aloe, Ce’Bio ou encore La marque La Fourche vous proposent des gels d’aloe vera bio, de qualité et sans substances indésirables.

💡 Astuce : Placez votre gel d’aloe vera au réfrigérateur, soulagement immédiat garanti !

👉 Le gel d’aloe vera est photosensibilisant, il convient donc de ne surtout pas s’exposer au soleil après application.

Quelles crèmes utiliser pour apaiser un coup de soleil ?

Vous vous demandez peut-être comment faire dérougir un coup de soleil. Pour cela, choisissez une crème adaptée pour les brûlures. Si votre peau est très douloureuse, appliquez, dans un premier temps, de la Biafine® ou une pommade sédative que vous trouverez en pharmacie. Ensuite, optez pour une crème corps bio très hydratante. Évitez les produits contenant de l’alcool ou du parfum qui ne feraient qu’empirer la douleur.

💡 Vous avez un coup de soleil sur le visage et votre petite frimousse est rouge-écarlate. Une crème visage à l’aloe vera bio sera particulièrement adaptée pour nourrir votre peau en profondeur.

Accélérer la cicatrisation avec des crèmes hydratantes

En cas de coup de soleil, votre peau se retrouve brûlée et donc desséchée. Le meilleur moyen d’accélérer sa guérison sera de l’hydrater au maximum. Ne lésinez pas sur les couches de crème hydratante. Vous pourriez d’ailleurs constater qu’elle l’absorbe très rapidement. N’hésitez pas à vous badigeonner plusieurs fois par jour, votre peau ne pourra que vous en remercier ! En l’hydratant suffisamment, il se pourrait même que vous réussissiez à transformer votre coup de soleil en bronzage.

Mon coup de soleil fait des cloques, que faire ?

Pour prévenir d’éventuelles complications, vous devez nettoyer votre peau avec un savon doux ou un antiseptique. Ne tentez surtout pas de percer les cloques de votre coup de soleil, vous augmenteriez le risque d’infection. Pour les protéger, vous pouvez trouver des pansements conçus pour cela en pharmacie. Évitez toute nouvelle exposition avant cicatrisation complète.

À partir de quand faut-il consulter un médecin en cas de coup de soleil ?

Certains symptômes peuvent vous sembler inquiétants en cas de coup de soleil : que faire dans ces cas-là ? Une consultation médicale est-elle nécessaire ? Certaines situations requièrent effectivement l’avis d’un spécialiste qui pourra vous prescrire un traitement adapté.

C’est le cas lorsque :  

  • Le coup de soleil recouvre une grande surface de votre corps (la taille d’un membre supérieur).
  • Les cloques font plus de 3 cm x 3 cm.
  • Vous souffrez d’une brûlure au 2e degré profond.
  • Vous présentez des signes de déshydratation ou d’insolation (fièvre, nausées, maux de tête, confusion…)
  • Des zones fragiles de votre corps sont atteintes (visage, décolleté, organes génitaux).
  • Vous remarquez des signes d’infection (gonflement, pus, rougeur extrême).
  • Vos yeux sont rouges ou douloureux, vous ne supportez pas la lumière.

Comment prévenir les coups de soleil ?

Éviter de trop s’exposer

Le meilleur moyen de se préserver du soleil est évidemment de limiter les temps d’exposition. Un chapeau ou une casquette et des vêtements couvrants vous protégeront lorsque vous partez en balade. Programmez vos séances de bronzage plutôt le matin ou en fin d’après-midi. Ainsi, vous évitez la période entre 12 h et 16 h, c’est à ce moment-là que le soleil tape le plus fort !

👉 Attention, les nuages ne protègent pas complètement des UV. Et oui, même en Bretagne on peut attraper des coups de soleil !

Bien protéger sa peau lors des expositions

Se tartiner de crème solaire n’est, certes, pas très glamour, mais c’est indispensable pour se prémunir efficacement du soleil. Optez pour une crème à indice 50, de préférence bio pour des vacances écolos. Appliquez-la en couches généreuses sur tout le corps, n’oubliez pas le visage ! Répétez l’opération toutes les 2 h ou après une baignade pour garantir une protection optimale tout au long de votre exposition. Et au cas où nous ne l’aurions pas assez répété : hydratez vous ! En buvant suffisamment d’eau évidemment. Mais aussi en appliquant un après-soleil pour préserver la souplesse de votre peau.

👉 Une fois votre tube ouvert, celui-ci ne se conserve que quelques mois. Vous devez donc veiller à le changer d’une année sur l’autre.

☀️ Pour vous aider à choisir votre nouvelle crème solaire préférée, allez jeter un coup d’œil à cet article : « Comment choisir une crème solaire bio, efficace et respectueuse de l’environnement ? » 

Bien préparer sa peau avant une exposition

Protéger sa peau lors d’une exposition est essentiel, mais la préparer avant l’est tout autant ! Après de longs mois d’hiver, votre peau a besoin d’un petit temps d’adaptation pour éviter de griller au premier rayon de soleil. Idéalement, vous pouvez commencer à préparer votre peau au soleil dès le printemps. Au programme : gommage exfoliant, hydratation et vitamines à volonté. Certaines huiles végétales riches en bêta-carotène permettent de booster votre production de mélanine. Pensez également aux oméga 3, ces bons lipides qui assurent entre autres l’élasticité de votre peau.

Vous êtes désormais paré pour un été sans coups de soleil ! Alors, coiffez-vous de votre plus beau chapeau, embarquez votre crème solaire et filez vous faire dorer la pilule en toute sérénité… mais pas trop longtemps quand même !

Vous aimerez lire aussi

aloe vera en pot

Santé

Aloe vera : le guide d’utilisation de la plante miracle

Quels sont les bienfaits de l’aloe vera ? Comment utiliser la plante et sous quelle forme ...

quels leviers pour limiter son empreinte carbone

Engagements

Empreinte carbone : quels sont les meilleurs leviers pour la limiter ?

Dirigez vos efforts vers les changements qui ont le plus d’impact ! Changer de régime alim...

Vinaigre de cidre bienfaits santé

Santé

Le vinaigre de cidre : quels bienfaits pour la santé et les cheveux ?

Découvrez les bienfaits du vinaigre de cidre, un remède efficace utilisé depuis l’Antiquit...