Beauté

Tout savoir sur la coloration végétale en 13 questions

Par Paulyne Le jeudi 4 août 2022

Tout savoir sur la coloration végétale

Vous avez envie d’essayer une nouvelle couleur de cheveux et de leur donner de jolies nuances ? Vous aimeriez changer de tête, mais vous ne voulez pas les agresser avec des produits de synthèse ? Avez-vous pensé aux colorations végétales ? Leurs pigments biologiques colorent votre chevelure en douceur tout en leur apportant un soin grâce aux propriétés des plantes ayurvédiques utilisées. Outre le fait d’être meilleures pour votre santé et celle de vos cheveux, les teintures à base de plantes offrent de multiples bienfaits. Vous vous demandez si un produit 100 % naturel peut réellement couvrir vos cheveux blancs, ou à vous faire passer de brune à blonde ? Comment transiter d’un procédé de coloration chimique à une méthode naturelle? Est-il possible de faire des mèches ou un balayage ? Grâce à cet article fourchu, vous allez tout savoir sur cette excellente alternative aux colorations synthétiques !

Quelle est la composition d’une coloration végétale  ?

Le rôle des plantes tinctoriales et ayurvédiques

Une coloration végétale est un produit capillaire ultra naturel. Sa composition ne contient que deux ingrédients : de l’eau et des pigments issus de plantes tinctoriales et ayurvédiques. Depuis la nuit des temps, les végétaux sont employés pour leurs pouvoirs colorants. On utilise aussi bien les racines que les feuilles ou les fleurs. Finement broyée, leur poudre est ensuite mélangée à de l’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse. Selon le ton souhaité, différentes associations de poudres végétales sont possibles. 

Parmi les plantes les plus connues et les plus utilisées pour les colorations végétales, on retrouve communément :

  • le henné ;
  • l’indigo ;
  • le brou de noix ;
  • la camomille ;
  • la garance ;
  • le bois de Campêche ;
  • le carthame des teinturiers ;
  • le rocou ;
  • le curcuma ;
  • le safran ;
  • la vergerette du Canada.

La liste est longue et il en existe bien entendu beaucoup d’autres. Par exemple, les plantes ayurvédiques comme la poudre d’hibiscus pour accentuer les reflets acajou ou le bhrami pour foncer votre chevelure sont également utilisées. L’amla offre une meilleure prise des tons sombres et le bhringaraj aide à prévenir l’apparition des cheveux blancs.

​​🌾 Vous partez bientôt en vacances au soleil ? Découvrez comment choisir une crème solaire bio, efficace et respectueuse de l’environnement !

La différence entre les colorations végétales avec ou sans henné

Doté d’un fort pouvoir fixant, le henné est très souvent mentionné lorsque l’on aborde le sujet des colorations végétales. Néanmoins, vous pouvez trouver des colorations naturelles sans henné. Pour ce qui concerne la brillance, le gainage et la protection de vos cheveux, cela ne change rien. La seule différence réside dans l’intensité de la couleur et dans son degré de couvrance sur votre fibre capillaire. Si vous souhaitez couvrir des cheveux blancs ou une démarcation au niveau des racines, une coloration à base de henné est davantage recommandée.

Quels sont les avantages de faire une coloration végétale plutôt que chimique  ?

En optant pour une coloration végétale, vous choisissez d’embellir vos cheveux tout en les chouchoutant. Les propriétés des plantes utilisées pour obtenir une coloration naturelle agissent comme un soin sur la fibre capillaire et le cuir chevelu. Non seulement vos cheveux sont plus beaux et plus brillants, mais ils sont aussi beaucoup moins abîmés. Contrairement à un procédé chimique où les écailles des cheveux sont ouvertes pour laisser entrer les pigments en profondeur, une coloration végétale enrobe votre cheveu et le protège. Les pigments issus des plantes recouvrent la surface du cheveu pour le teinter en douceur.

De plus en plus de personnes s’intéressent aux alternatives à base de plantes et bio pour changer la couleur de leurs cheveux. Les colorations de synthèse sont en effet très agressives pour le cheveu et peuvent être également nocives pour notre santé (allergènes, perturbateurs endocriniens, etc.). Même si les colorations semi-permanentes et temporaires n’ouvrent pas les écailles du cheveu comme une coloration permanente, leurs composants restent tout de même toxiques.

Parmi les éléments controversés et souvent présents dans les colorations chimiques, il est commun de trouver :

  • de l’eau oxygénée (ou peroxyde) ;
  • de la paraphénylènediamine (ou PPD) ;
  • de l’ammoniaque ;
  • de la résorcine ;
  • du plomb ;
  • du parabène ;
  • de l’aminophénol ;
  • du toluène.

Comment préparer sa coloration végétale  ?

Avant toute chose, il est important de ne pas utiliser de matériel en fer lorsque vous manipulez votre coloration végétale. Cela risque d’oxyder les pigments présents dans les plantes. Ensuite, n’oubliez pas non plus de protéger le contour de son visage afin de ne pas colorer votre peau. Passons désormais aux choses sérieuses  !

Pour un meilleur résultat, on vous conseille de réaliser un masque à l’argile blanche bio au préalable. Ce soin va vous aider à débarrasser vos cheveux de toutes impuretés et à les détoxifier s’ils ont subi une coloration chimique auparavant. On aborde ce sujet un peu plus loin dans l’article, lorsque l’on vous explique comment passer d’une coloration synthétique à une coloration végétale.

Ça y est, vos cheveux sont prêts et vous avez tout l’équipement dont vous avez besoin pour procéder à votre coloration végétale (bol, charlotte, peigne, pinceau, serviette, etc.) ? Il ne vous reste plus qu’à choisir les plantes tinctoriales nécessaires pour obtenir la couleur que vous souhaitez produire. Les professionnels conseillent en effet de mélanger plusieurs colorations végétales afin d’obtenir la teinte voulue. Vous ne savez pas quels tons et quelles associations réalisés ? Pas de panique, des diagnostics pour cheveux sont disponibles en ligne pour vous aider.

En ce qui concerne les quantités requises, comptez environ 50 grammes de coloration pour des cheveux courts, augmentez les doses selon la longueur de votre chevelure. Incorporez petit à petit à de l’eau chaude (70 degrés maximum) jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse, ni trop liquide, ni trop épaisse.

Combien de temps faut-il laisser poser sa coloration végétale  ?

Quand votre mixture est prête, vous pouvez l’étaler uniformément comme un masque, avec vos mains ou avec un pinceau. Le temps de pause de votre coloration végétale est supérieur à celui d’une coloration chimique, entre une demie et deux heures selon la rapidité d’absorption de vos cheveux. Idéalement, vous pouvez utiliser un casque à chaleur ou une charlotte. Une fois le temps de repos écoulé vient alors l’étape du rinçage. Cette dernière est primordiale et doit être répétée jusqu’à ce que l’eau soit claire.

On a parfois envie de réaliser un shampoing après avoir rincé sa coloration, on vous le déconseille. Attendez au moins 12 heures avant de laver vos cheveux. Vous risquez sinon de perdre tous les bienfaits ayurvédiques et d’enrayer le processus de fixation de la couleur. En revanche, rien ne vous empêche d’appliquer un soin après-shampoing bio ou un masque bio  !

Coloration végétale naturelle

Les colorations végétales fonctionnent-elles sur toutes les couleurs de cheveux  ?

Les colorations végétales conviennent aussi bien aux cheveux blonds qu’aux chevelures brunes ou châtain. Les pigments du curcuma, du safran ou encore de la vergerette du Canada apportent par exemple de l’éclat et de jolis reflets dorés aux cheveux clairs. 

Les colorations végétales sont également de véritables alliés qui peuvent recouvrir à 100 % vos cheveux blancs ! Si vous avez une crinière poivre et sel, une coloration à base de pigments naturels peut créer de magnifiques nuances. Les teintures à base de henné sont particulièrement recommandées pour les cheveux blancs. Non seulement, cet ingrédient possède un fort pouvoir gainant et tonifiant, mais, comme mentionné précédemment, il aide aussi à fixer les pigments sur la fibre capillaire.

Peut-on faire des colorations végétales sur tous les types de cheveux  ?

Que vous ayez les cheveux fins, bouclés ou frisés, les plantes tinctoriales et ayurvédiques embellissent et prennent soin de toutes les chevelures. Les poudres de plantes ayurvédiques sont d’ailleurs recommandées pour chouchouter les cheveux. Par exemple, le shikakaï est excellent pour gainer et fortifier la fibre capillaire tout en donnant un coup de boost à la pousse des cheveux. La poudre de guimauve possède des propriétés démêlantes, gainantes et adoucissantes et la poudre d’orange tonifie et renforce votre chevelure. Pour bénéficier des bienfaits des plantes sur vos cheveux et garantir leur efficacité, il est cependant indispensable de privilégier des colorations végétales certifiées bio.

🌾Vous vous intéressez aux poudres en cosmétique ? Virginie vous dit tout sur l’argile Rhassoul et ses bienfaits pour les cheveux et la peau !

Peut-on faire des mèches avec une coloration végétale  ?

Vous avez l’habitude de réaliser des mèches ou un balayage ? Pendant longtemps, ces techniques s’avéraient difficiles à effectuer avec des produits naturels. Aujourd’hui, cela a changé, on parle maintenant de balayage minéral. Il s’agit d’une technique permettant de réaliser de jolis reflets grâce à l’utilisation de pigments minéraux, comme l’argile ou la silice par exemple. Cependant, le cheveu subit malgré tout une intervention chimique, car ces ingrédients sont associés à de l’eau oxygénée. Ce type de balayage est moins toxique qu’un balayage chimique, mais reste tout de même plus agressif pour la fibre capillaire qu’une coloration végétale classique. Si vous souhaitez obtenir l’effet du balayage sans avoir recours aux méthodes synthétiques, la coloration végétale n’offre pas cette option, mais le balayage minéral oui. Les colorations à base de plantes vous donnent néanmoins la possibilité de créer de magnifiques nuances et d’éclaircir vos cheveux.

Peut-on éclaircir ses cheveux avec une coloration végétale  ?

Vous vous demandez s’il est possible d’éclaircir votre chevelure tout en bénéficiant des soins d’une coloration à base de plantes ? Vos cheveux sont foncés et vous aimeriez les décolorer en blond ? C’est ici que réside toute la différence entre une coloration chimique et une coloration végétale, on ne décolore pas avec une coloration végétale. C’est exactement ce qui en fait tout son intérêt. Elle n’oxyde pas le cheveu pour lui ôter sa couleur naturelle et lui en « injecter » une nouvelle. Les pigments végétaux respectent le cheveu et n’altèrent pas la composition de votre fibre capillaire. Pour cette raison, il est impossible de changer radicalement de couleur de cheveux avec des produits naturels. Cependant, certaines formules peuvent leur donner des reflets plus clairs, un peu comme après un retour de vacances au soleil et à la mer. Si vous avez déjà les cheveux clairs, vous pouvez par exemple essayer les colorations végétales pour cheveux blonds à la poudre de camomille, de curcuma ou de safran. 

Comment passer d’une coloration chimique à une coloration végétale  ?

Si vous avez pour habitude de colorer vos cheveux de manière synthétique et que vous souhaitez désormais passer aux colorations végétales, c’est tout à fait possible. Il est néanmoins indispensable de réaliser une détox capillaire au préalable. L’objectif est de débarrasser vos cheveux de toutes impuretés et de tous produits chimiques. Pour cela, vous pouvez appliquer un masque à base d’argile qui va permettre de faire dégorger les couleurs. Les minéraux contenus dans l’argile blanche vont agir pour détoxifier et assainir vos cheveux avant l’étape de la coloration. L’argile verte, quant à elle, est un véritable concentré de sels minéraux et d’oligo-éléments. Elle va à la fois nettoyer et purifier la fibre capillaire et votre cuir chevelu.

💡Note importante : les produits de synthèse et les ingrédients naturels ne font pas bon ménage. Par conséquent, on vous conseille d’attendre deux bons mois entre une coloration chimique et végétale (même en effectuant un soin détox).

Combien de temps tient une coloration végétale  ?

À la différence d’une coloration chimique, l’un des principaux avantages d’une coloration végétale est que les pigments des plantes se fondent naturellement avec votre couleur de base. Cela crée ainsi une couvrance nuancée qui va diminuer la démarcation au moment de la repousse. La différence est alors beaucoup plus subtile et moins visible. Autre bénéfice, les colorations naturelles offrent la garantie d’une couleur qui ne dégorge pas comme cela peut être le cas avec des teintures chimiques. Au fil du temps, et si vous avez utilisé des poudres capillaires de qualité, la couleur va même continuer à se patiner. Bien entendu, les produits de votre routine cheveux jouent également un rôle très important dans l’entretien de la couleur. 

Comment entretenir une coloration végétale  ?

La coloration végétale attire de plus en plus de personnes non seulement pour son aspect environnemental, mais aussi pour le soin qu’elle offre à toutes les natures de cheveux. L’idée de pouvoir les sublimer sans pour autant les agresser et les abîmer ne cesse de conquérir les crinières en détresse. Cependant, afin de bénéficier de tous leurs bienfaits et de prendre soin de vos cheveux comme ils le méritent, vos autres produits capillaires se doivent d’être naturels et bio également. L’étape la plus importante pour entretenir une coloration végétale est donc, en premier lieu, de se débarrasser de tous les produits chimiques et de passer au naturel. Cela inclut au minimum l’utilisation d’un shampoing doux bio ou au PH neutre, et d’un après-shampoing bio. Pour aller encore plus, loin, vous pouvez appliquer des masques bio et des huiles végétales. Vous pouvez par exemple optez pour les shampoings doux des marques Ce'bio, Cattier ou Coslys.

🌾Vous cherchez des solutions pour réduire vos déchets ? Découvrez les 4 astuces fourchues de Lucas pour une salle de bain zéro déchet !

Peut-on faire une coloration végétale lorsque l’on est enceinte  ?

Vous attendez un heureux événement et vous vous demandez à quoi vont ressembler vos cheveux après neuf mois sans coloration ? Il est vrai que les teintures chimiques sont déconseillées au cours d’une grossesse. Cela est notamment dû aux nombreuses substances toxiques et aux perturbateurs endocriniens parfois présents dans leur composition. Cependant, les colorations certifiées biologiques et 100 % végétales conviennent parfaitement aux femmes enceintes et aux mamans qui allaitent puisqu’elles ne contiennent aucun de ces ingrédients ! En optant pour une coloration à base de plantes bio, vous pourrez donc continuer à colorer vos cheveux pendant et après votre grossesse. 

J’ai raté ma coloration végétale : que faire  ?

Vous n’aimez pas le rendu de votre coloration végétale ? Vous vouliez cacher vos quelques cheveux blancs avec une belle couleur ébène et vous vous êtes retrouvée avec des mèches vertes ? Cela peut arriver avec ce pigment qui nécessite d’être mélangé à une autre couleur au préalable. Vous pouvez également vivre cette mésaventure en passant d’une coloration chimique à une coloration végétale et vice versa. 

Même si refaire une coloration en suivant est déconseillé, peu importe qu’elle soit synthétique, ou naturelle, il est possible de faire dégorger une coloration végétale ratée. Une méthode efficace consiste à appliquer de l’huile ou de la crème de coco sur l’ensemble de votre tignasse. Non seulement la noix de coco est excellente pour les cheveux, mais elle va aussi aider la couleur à dégorger au prochain shampoing. La coloration végétale est permanente, vous ne pourrez donc pas retrouver votre couleur d’origine. Néanmoins, cette technique devrait aider à estomper les dégâts en attendant d’aller voir un-e professionnel-le qui pourra vous conseiller.

Alors, vous êtes prête à vous lancer dans l’aventure des colorations végétales ? À La Fourche, on est séduit par la multitude de possibilités qu’offrent ces produits directement issus des plantes et surtout, l’idée de pouvoir nourrir et protéger ses cheveux tout en les sublimant. Des colorations châtain aux bruns en passant par les blonds, la seule limite reste les couleurs nécessitant une décoloration de la fibre capillaire. Mais comme cette technique abîme les cheveux et que ce n’est pas ce que l’on veut, on est totalement conquis par cette alternative naturelle. On vous a donc déniché une large sélection de colorations végétales bio !

Vous aimerez lire aussi

8 recettes de masques capillaires naturels maison

Beauté

Masques cheveux maison : 8 recettes naturelles pour tous les types de cheveux

Vous en avez ras les fourches des produits chimiques ? Découvrez 8 recettes de masques pou...

Argile rose

Beauté

Argile rose : bienfaits naturels pour les cheveux et la peau sensible

Découvrez les propriétés de cette argile pour les épidermes sensibles et nos recettes de m...