Santé

Quels sont les bienfaits de l’eau de coco pour l’organisme ?

Par Laura Le mardi 9 août 2022

Noix de coco

Connaissez-vous ou avez-vous déjà dégusté de l’eau de coco? En Occident, ce breuvage reste méconnu. En effet, on connaît surtout la noix de coco pour le sucre, l’huile et le lait qu’elle prodigue. Pourtant, l’eau de coco, issue du jeune fruit, cache bien des secrets. Boisson prisée des sportifs, elle est très consommée en Asie et dans les pays tropicaux pour son côté désaltérant, mais également pour les bienfaits nutritionnels qu’elle apporte. En effet, outre son pouvoir hydratant, l’eau de coco est une boisson isotonique riche en glucides et minéraux. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez dans cet article les bienfaits de l’eau de coco pour l’organisme.   

Qu’est-ce que l’eau de coco  ?

L’eau de coco est aujourd’hui largement consommée à travers le monde, mais de manière très inégale. Et pour une bonne raison : le cocotier, qui produit la noix de coco, pousse en pays tropical uniquement. Le fruit, ainsi que tous ses dérivés, est ainsi majoritairement consommé en Asie, dans les îles du Pacifique, mais aussi en Amérique du Sud. 

Comment obtient-on de l’eau de coco ? 

L’eau de coco, comme son nom l’indique, est extraite de la noix de coco. Elle est aussi appelé « jus de coco ». En fonction de la maturité du fruit, on n’obtient pas la même quantité de liquide. En effet, plus la noix de coco sera jeune, et plus elle contiendra d'eau de coco (jusqu’à 30 cl par fruit !). À l’inverse, le fruit mûr contient plus de chair. 

Une fois la noix de coco ouverte (on la perce au niveau des trois « yeux », les points sombres au sommet du fruit), l’eau de coco doit être consommée rapidement. Sans quoi elle perdra ses qualités nutritionnelles. 

Bon à savoir : Jusqu’à la fin du XXe siècle, l’eau de coco était simplement consommée à même le fruit. Depuis, le processus industriel de conservation en brique a été mis en place et elle est aujourd’hui consommée à travers le monde entier.

Eau de coco

Différence entre l'eau de coco et le lait de coco

Par méconnaissance, l’eau de coco et le lait de coco sont souvent confondus. Pourtant, ces deux liquides, bien qu’issus du même fruit, sont différents, autant par leur goût que par leur aspect. 

L’eau de coco est présente en plus grande quantité dans une noix de coco jeune. Elle se trouve au cœur du fruit. On reconnaît cette boisson aisément, car semblable à de l’eau. Elle est simplement plus trouble. Son goût est discret et peu prononcé : l’eau de coco se veut avant tout rafraichissante

Quant au lait de coco, il s’agit d’une boisson végétale résultant du mélange de pulpe de coco broyée avec de l’eau. Ses vertus nutritionnelles sont par conséquent complètement différentes de l’eau de coco. Sa texture est plus onctueuse, ce qui le rend idéal pour toute préparation culinaire salée ou sucrée. 

Le saviez-vous ? Il est possible de consommer de l’eau de coco fermentée, également nommée « nata de coco ». L’aspect du liquide change alors pour devenir gélatineux. L’eau de coco fermentée est notamment l’ingrédient principal du halo halo, un dessert traditionnel aux Philippines. 

Bienfaits de l’eau de coco sur la santé

Encore largement méconnus en Occident, les bénéfices nutritionnels de l’eau de coco sont pourtant multiples. Tant au niveau des bons nutriments qu’elle renferme, que pour les bienfaits pour la santé qu’elle procure. 

Valeurs nutritionnelles

L’eau de coco est à 95,7 % composée d’eau, ce qui la rend non seulement désaltérante, mais aussi faible en calories et peu sucrée

Cependant, à la différence de l’eau plate, cette boisson contient des glucides (3,33 g pour 100 g). Parmi ces sucres, le glucose permet notamment de bénéficier d’une énergie quasi instantanée. Le fructose, quant à lui, possède un indice glycémique plus bas. Il fournit donc une réserve d’énergie à plus long terme. 

Le breuvage est aussi riche en minéraux comme le calcium (14 mg pour 100 g) et surtout le potassium (200 mg pour 100 g).

Ce dernier joue un rôle important dans le bon fonctionnement de l’organisme. Entre autres, le potassium : 

  • favorise la récupération musculaire
  • hydrate l’organisme
  • garantit une meilleure digestion 
  • allège le risque d’AVC
  • limite la tension artérielle
  • maintient l’équilibre acido-basique de notre organisme (il s’agit d’un minéral alcalin)

Enfin, l’eau de coco est une boisson isotonique (sa composition est proche du plasma sanguin). En boire, spécialement avant et pendant l’effort, permet de réguler les déséquilibres engendrés par une activité physique intense (déshydratation, mais aussi perte en minéraux et baisse de la glycémie).  

Pour 100 g

Calories

15,2 kcal

Eau

95,7 g

Glucides

3,33 g

Sucres

2,48 g

Cholestérol 

0 g

Calcium

14 mg

Chlorure

140 mg

Magnésium

8,3 mg

Phosphore

7,9 mg

Potassium

200 mg

Sodium

20,4 mg

Source : Table de composition nutritionnelle des aliments Ciqual

Bienfaits de l’eau de coco pour les sportifs

Au cours d’un effort intense, l’organisme perd d’importantes quantités de glucides, d’eau et de sels minéraux. L’eau de coco, à l’instar de l’eau, hydrate notre organisme avant et pendant une activité physique. Mais ce ne sont pas là ses seuls bienfaits. Il s’agit en effet d’une boisson isotonique. Par définition, elle permet donc de compenser les pertes en minéraux et glucides qui adviennent durant l’effort.  

Cette boisson contient ainsi des glucides. Ceux-ci sont en partie stockés dans nos muscles sous forme de glycogène hépatique (au niveau du foie) et musculaire. Lors d’une activité physique, ce taux de glycogène doit être assez important pour fournir au sportif l’énergie qui lui est nécessaire. 

Les sels minéraux sont également présents en quantité significative dans l’eau de coco, ce qui rend sa consommation très intéressante, particulièrement avant l’effort. On distingue 4 minéraux essentiels (aussi appelés minéraux alcalins) pour une bonne hydratation : 

  • le sodium
  • le calcium 
  • le potassium
  • le magnésium

Le potassium notamment est le minéral le plus présent dans l’eau de coco. Ce dernier favorise la récupération musculaire, évite l’apparition de crampes et est indispensable à la bonne santé des os

Attention néanmoins, l’eau de coco reste pauvre en vitamines. D’autres apports, en plus de cette boisson, sont donc nécessaires.

Eau de coco

Facilitation de la digestion

Consommer de l’eau de coco participe au bon fonctionnement de notre système digestif, et ce, grâce à sa haute teneur en potassium. En effet, ce minéral assure l’acidité des sécrétions gastriques. Celle-ci est essentielle et permet non seulement une bonne assimilation des nutriments, mais également une bonne digestion.

La présence d’enzymes digestives dans l’eau de coco vient par ailleurs faciliter la bonne ingestion des aliments à travers le tube digestif. Elle prévient ainsi les ballonnements, les brûlures d’estomac ou encore les reflux gastriques. 

La boisson présente enfin un léger effet laxatif. Celui-ci est toutefois moindre que la pulpe de coco (aussi appelé l’amande) qui contient 9 g de fibres pour 100 g contre 0,5 g pour 100 g pour l’eau de coco. 

Protection des reins

La présence de potassium dans l’eau de coco joue un rôle important dans la protection rénale. En effet, il présente un effet diurétique favorisant l’évacuation de l’eau présente dans les reins. 

Ainsi, toute personne souffrant d’hypokaliémie (carence en potassium) peut consommer de l’eau de coco. La consommation sera en revanche proscrite pour toute personne présentant une hyperkaliémie (excès de potassium). 

Dans les deux cas, l’avis d’un professionnel de santé sur la consommation de cette boisson est souhaitable.

Eau de coco contre le cancer

De nombreuses rumeurs circulent sur la potentielle action de l’eau de coco, qui est une eau alcaline (riche en sels minéraux), sur le cancer. En consommer réduirait le risque de développer cette maladie. 

Ces affirmations sont à prendre avec précaution, car non prouvées scientifiquement. Une étude de juin 2016, réalisée par Tanis Fenton, professeur et épidémiologiste à l’université de Calgary (Canada), oriente d’ailleurs ses propos dans ce sens. Elle indique notamment que la promotion d’un régime alcalin ou d’une eau alcaline pour la prévention ou le traitement du cancer n’est pas justifiée. 

De l’eau de coco pour les femmes enceintes

En raison de sa haute teneur en minéraux (et surtout en potassium), boire de l’eau de coco participe à la bonne croissance du fœtus. Bien entendu, sa consommation doit être raisonnable et intégrée dans une alimentation saine et variée. 

Les enzymes digestives présentes dans la boisson permettent aussi de soulager certains problèmes récurrents pendant la grossesse comme : 

  • une digestion difficile
  • des ballonnements
  • des brûlures d’estomac 
  • des reflux gastriques

De plus, le breuvage est composé à 95,7 % d’eau. Sa consommation régulière contribue à une bonne hydratation, d’autant plus indispensable pour une femme enceinte. 

Enfin, l’accouchement représente un effort physique intense. L’eau de coco étant une boisson isotonique riche en minéraux, en eau et en glucides, elle aide l’organisme à mieux récupérer.

Propriétés de l’eau de coco pour la peau et les cheveux

Possédant un fort pouvoir désaltérant, l’eau de coco, tout comme l’eau plate, hydrate votre organisme. En la consommant, vous contribuez ainsi à la bonne hydratation de votre peau et de vos cheveux.

Appliquée à même la peau sous forme de toner, l’eau de coco tendrait à réguler la production de sébum et ainsi lutter contre l’acné. Au contraire de l’huile de coco (qui est comédogène), elle peut de ce fait être appliquée sur les peaux à tendance acnéique.  

L’eau de coco peut également être utilisée comme eau de rinçage sur vos cheveux. Elle les rendrait plus lisses et plus faciles à démêler.

Consommation de l’eau de coco : utilisation et précautions

Eau de coco et hyperkaliémie

L’hyperkaliémie est une maladie causée par un taux trop élevé de potassium dans le sang (supérieur à 5 mmol/l). Ainsi, bien que ce minéral soit nécessaire pour le bon fonctionnement de notre organisme, en consommer en excès n’est pas conseillé. 

Même si elle reste rare, une trop haute teneur en potassium dans le plasma sanguin peut en effet entraîner de graves complications, comme : 

  • une arythmie
  • une forte fatigue
  • un engourdissement de vos membres
  • une paralysie temporaire
  • des vomissements
  • une difficulté à respirer
  • etc.

L’eau de coco, en raison de sa richesse en potassium, n’est donc pas conseillée si vous souffrez d’hyperkaliémie. En cas de doute, rapprochez-vous d’un professionnel de santé.

Combien de calories dans l’eau de coco  ?

L’eau de coco est très peu calorique (15,2 kcal pour 100 g). Il est de ce fait tout à fait possible de l’intégrer dans votre alimentation quotidienne, notamment si vous souhaitez mincir. 

Quelle quantité d’eau de coco boire par jour  ?

Comme toute boisson, l’eau de coco reste à consommer en quantité raisonnable. Vous pouvez en boire quotidiennement à hauteur d’un verre de 300 à 500 ml par jour

En effet, cette boisson, même si elle se révèle très hydratante, ne remplace pas l’eau plate.

Comment choisir de l’eau de coco

Pour bien choisir votre eau de coco, vérifiez au préalable la composition. Le seul ingrédient utilisé devant être l’eau issue de la noix de coco. Ainsi, évitez les boissons comportant des sucres ajoutés

En outre, nous vous conseillons de sélectionner du jus de coco bio et sans conservateurs. Cette eau est non seulement saine pour votre organisme, mais elle garantit également que les cocotiers sont cultivés de manière responsable. 

En effet, la majeure partie des noix de coco poussent aujourd'hui au sein de cultures intensives. Les cocotiers sont arrosés d’engrais et de pesticides et leur culture contribue en plus à la déforestation de certaines forêts primaires (au Brésil notamment). 

À La Fourche, nous garantissons au contraire une très bonne traçabilité du produit du producteur jusqu’au consommateur (vous !). Nous travaillons ainsi avec des marques reconnues telles que Vitamont, Antonio Martins et Base Organic Food

Où acheter de l’eau de coco

L’eau de coco est désormais disponible dans la plupart des magasins bio en ligne, grandes surfaces et autres épiceries de quartier. En France, vous la trouverez uniquement en brique ou en bouteille. Ce mode de conservation vous garantit ainsi une durabilité du produit sur plusieurs mois. 

L’eau de coco se conserve environ 12 mois dans un endroit frais et sec à l’abri de la lumière. Une fois votre contenant ouvert, il conviendra de la garder au réfrigérateur et de la consommer sous quelques jours

Alors, êtes-vous dorénavant convaincu des bienfaits de l’eau de coco ? Sachez qu’il existe d’autres boissons végétales toutes aussi bénéfiques pour votre organisme, telles que l’eau de bouleau ou l’eau d’aloé

Vous aimerez lire aussi

noix de coco ouverte et lait de coco des ingrédients bon pour la sante

Santé

Tout savoir sur le lait de coco : bienfaits et recettes

Vous aimeriez connaître les bienfaits du lait de coco pour chouchouter votre corps et vous...

Kombucha bio au citron

Santé

Tout savoir sur le kombucha : bienfaits et précautions

Le kombuquoi ? Découvrez toutes les vertus du Kombucha, une boisson pétillante et pleine d...

Cardamome

Santé

Tout savoir sur la cardamome : bienfaits et utilisations en cuisine

Découvrons ensemble l’origine de cette épice si populaire, son utilisation dans des recett...