Engagements

L'interview "Prenez-en de la graine !" des Fruits Détendus

Par Sarah Le vendredi 26 juin 2020

citation fruits détendus

On se dit tout ! Qui êtes-vous ? D’où venez-vous ? Que faites-vous ?  

Moi c’est Charles, bientôt 35 ans. J’ai toujours eu une âme d’entrepreneur, je portais ce projet au fond de moi mais, pour gagner un peu d’expérience avant de me lancer, j’ai fait un peu de conseil. Puis j’ai créé les Fruits Détendus en 2015, un choix audacieux car je ne connaissais pas très bien le marché de l’agro-alimentaire donc j’ai vraiment fait ça par passion plutôt que par raison.  

Le constat initial des Fruits Détendus, c’était que dans le granola il y avait des matières premières intéressantes (fruits secs, fruits à coques, fruits séchées) mais pas assez travaillées et très peu utilisées en cuisine en général. On a donc décidé de leur apporter une dimension plus culinaire et ainsi associer santé et gourmandise. On s’est dit qu’il y avait quelque chose à faire sur le moment du petit-déjeuner car il y en a marre des miel pops ou de la traditionnelle baguette avec du beurre. C’est important de bien commencer la journée avec un petit déjeuner pas trop gras, pas trop sucré, mais nourrissant et gourmand, bref le petit déjeuner ne doit pas être une punition.  

Le nom des Fruits Détendus est né de l’idée de mettre en avant le fruit qui a la part belle dans le granola tout en qualifiant notre état d’esprit : on est accessible et bienveillant. Les Fruits Détendus ce sont, en quelque sorte, des fruits qui vous veulent du bien. 

Aujourd’hui on a 6 références sur le granola et bientôt 2 nouvelles. Notre best seller c’est la recette coco amandes.

"On n’utilise que des produits bruts et naturels et on ne garde que l’essentiel."

Où et comment sont fabriqués vos produits ? 

J’aime bien cette question car la transparence est l’une de nos valeurs. Nos produits sont fabriqués à Saint Denis, juste à côté du Stade de France. On a un petit atelier de 100m2 qui emploie 4 personnes à temps plein pour fabriquer nos produits de façon naturelle et artisanale. On travaille beaucoup à la main, on concasse les produits secs, on fait nous même la purée de datte qui est un liant naturel qui remplace le sucre. Ensuite on étale sur des plaques encore à la main car on a à coeur de bien travailler les produits. 

La purée de datte c’est un choix de fabrication, c’est vraiment sain. Aujourd’hui tout le monde emploie le mot “sain” mais quand on creuse on trouve des sucres ajoutés. Le sucre de coco ou le sirop d’agave c’est mieux que du sucre raffiné mais ce n’est pas toujours nécessaire dans le produit. Nous, on n’utilise que des produits bruts et naturels et on ne garde que l’essentiel. Aujourd’hui on consomme trop de sucre dans notre alimentation alors que les produits sont naturellement sucrés, donc pourquoi en rajouter ? C’est pareil pour l’huile, dans les fruits à coques on a déjà du bon gras donc ce n’est pas nécessaire. La “gourmandise saine” des Fruits Détendus ça passe par le sans huile et le sans sucre. 

En dehors des ateliers, on a une équipe de 10 personnes. On a internalisé la R&D. Chaque nouveauté prend entre 3 et 6 mois pour être créée. 

Pour le sourcing, on essaie d’être responsables. On travaille en direct producteurs ou sourceurs en Italie, Espagne, Turquie donc on passe par des filières et jamais par des traders. On va donc s’engager sur des volumes annuels pour accompagner les producteurs et leur permettre d’avoir une visibilité à l’année. On leur verse une juste rémunération. On essaie d’être en filière équitable le plus possible et tous nos produits sont certifiés bio. 

Certaines graines vont être sourcées en France comme le lin et le sarrasin. On travaille avec des coopératives françaises mais c’est encore difficile de trouver la matière première en France, souvent les références n’existent pas. On essaie donc de contribuer à leur développement, sur le sarrasin par exemple on va s’engager sur un certain volume auprès des coopératives. 

Granola bio

"Le bio ce n’est pas tant une finalité mais un point de départ. Les produits bio c’est bien mais nous on va vers du bio de qualité c’est à dire des produits naturels, sans conservateur et sans sucre ajouté."

Pourquoi avoir choisi le bio ? 

C’est un mélange entre mes convictions et le bon sens d’un point de vue santé. Sur les fruits et légumes c’est cohérent de se sourcer en produits certifiés bio pour éviter les pesticides. Il y a des producteurs qui travaillent bien et qui ne sont pas certifiés bio mais on a quand même besoin de preuves quand on est un industriel. Les consommateurs ont eu aussi besoin de labels pour avoir confiance. 

Le bio ce n’est pas tant une finalité mais un point de départ. Les produits bio c’est bien mais nous on va vers du bio de qualité c’est à dire des produits naturels, sans conservateur et sans sucre ajouté. 

Pourquoi devrait-on tous consommer bio ? 

Tout simplement c’est meilleur pour nous et pour la planète. Il n’y a pas trop de débat. Le virage est en train de s’opérer mais il faut le faire de manière cohérente. On ne doit pas imposer le bio mais tout le monde doit l’intégrer dans son offre, dans les matières premières, jusqu’aux textiles par exemple. Le bio va être partout et c’est bien mais c’est en fait indispensable. 

Ok pour le bio, mais si on changeait du tout au tout : vous faites quoi pour limiter votre impact carbone ? 

On a fait le choix de passer à un packaging à 98% recyclé et 100% recyclable. C’était une aberration d’avoir un produit naturel dans un pack en plastique non recyclable donc on a changé en novembre. En France, la filière du compostage n’est pas très bien développée, la quasi totalité des emballages compostables et biodégradables finissent incinérés. Finalement le carton recyclé est plus intéressant en terme d’empreinte carbone. 

Pour le sourcing des matières premières, pour les produits qui viennent de plus loin que la Turquie on les fait venir en cargos. Il faut savoir que les fruits secs ont un bilan carbone plutôt excellent par rapport aux fruits frais. En terme de nutriment, 1kg de fruits secs équivaut à 4kg de fruits frais. Par exemple quand on fait venir 1kg de mangues fraiches, on transporte 600 grammes d’eau. Nous, on ne transporte que l’essentiel, les bienfaits et l'énergie des fruits. Si un fruit est séché dans de bonnes conditions il garde tous les bienfaits d’un fruit arrivé à maturité et se conserve bien mieux. 

Dans notre production, on a en plus zéro déchet issu des nos matières premières, on utilise la totalité de la matière première. 

Granola bio

Qu’est ce qui vous rend fier ? 

Je suis fier que l’on contribue, à notre petite échelle, à améliorer le bien-être et la santé de nos clients. On a un produit extrêmement bon et sain et on en est convaincus. 

"J’aimerais que les gens prennent un peu plus de nos produits plutôt que des cochonneries industrielles."

C’est quoi votre combat ?

J’aimerais que les gens prennent un peu plus de nos produits plutôt que des cochonneries industrielles. Cela voudra dire qu’on a fait notre part du boulot. Au delà j’aimerais avoir un impact sur le quotidien des gens, en améliorant leur bien-être. La composition des céréales de petit déjeuner c’est 10 à 15% de sucres ajoutés parce que le sucre est un liant peu cher et facile à utiliser dans les machines industrielles. Malheureusement cela n’apporte pas grand chose au consommateur à part un prix bas mais on ne se fait pas du bien. 

À quoi rêvez-vous pour l’avenir ? 

Mon premier rêve à court terme et qui est accessible, c’est réussir à révolutionner le petit dej des Français. Le petit déjeuner c’est un moment clé de la journée et j’aimerais que tout le monde s’en rende compte. Beaucoup de gens le zappent faute de temps alors que c’est une vraie source d'énergie qui permet de bien se sentir. 

Qu’est-ce que vous aimeriez transmettre aux générations futures ? 

Ce culte du petit déjeuner et, au delà, l’envie de mieux manger. L’alimentation c’est clé. Il y a beaucoup d’enjeux autour de la production mondiale, l’impact environnemental, comment nourrir une population grandissante, etc. Mais ce n’est pas parce qu’il faut nourrir plus de gens qu’il faut les nourrir mal. On a la possibilité d’accéder à des produits de qualité, moins transformés, produits dans de bonnes conditions. Bien manger ce n’est pas toujours plus cher ! 

C’est tout simple ! 3 mots pour décrire votre marque ? 

Vraiment sain, très gourmand et accessible / sympathique 

C’est important d’être dans un bon état d’esprit quand on consomme c’est pour ça que c’est important pour nous la partie accessible et sympa. 

C’est quoi votre produit chouchou ? 

Le granola coco amandes. On a vraiment créé une recette dans laquelle l'équilibre des saveurs est trop bon. Ensuite on a essayé de reproduire cet équilibre mais dans cette recette il s’est passé un truc mieux, une alchimie incroyable. Depuis le début c’est une recette à part qui fait l’unanimité. 

Un petit tip pour utiliser vos produits ? 

Mon conseil pour ne pas se prendre la tête c’est faire simple. Vous pouvez faire du granola avec un yaourt nature, c’est simple et délicieux et c’est valable pour le petit déjeuner, le goûter ou en encas

Un petit truc à partager ? 

Une petite info positive : la ville de Rennes a interdit les terrasses chauffées et c’est vraiment bien ! C’est un choix fort, c’est évidemment polémique et ça embête les gens mais c’était un non sens de brasser de l’air juste pour le plaisir de la cigarette alors qu’on peut s’en passer. C’est pas demain qu’on arrivera à le faire à Paris alors on peut saluer ce genre d’initiatives.

Les fruits détendus bio

Vous aimerez lire aussi

farine

Santé

Tout savoir sur les farines alternatives avec ou sans gluten

Partons ensemble à la découverte de ces farines restées à tort au fond du placard.

citation fondatrice

Engagements

L'interview "Prenez-en de la graine !" de Beendi

Des plats gourmands, sains, bio, à prix accessibles et tout ça en moins de 20 minutes ! Pr...

Engagements

L’interview "Prenez-en de la graine !" de Biofruisec

 Des fruits secs d'exception à consommer sans modération. Prenez-en de la graine avec Biof...