Engagements

La Fourche remet le système de consigne du verre au goût du jour 

Par Delphine Le lundi 24 janvier 2022

Bouteilles en verre consigné

Réduire, réutiliser, recycler… Vous connaissez le trio gagnant de la consommation Zéro Déchet. Et ce n’est pas un hasard si parmi les grands principes de la limitation de notre impact environnemental, le réemploi arrive en 2ème position. Cela se rapproche effectivement de l'évidence : réutiliser l'existant sollicite moins notre environnement que de fabriquer du neuf, quand bien même c'est fait à partir de matières recyclées.

Vous commencez à nous connaître, à La Fourche on cherche toujours à diminuer notre impact sur la planète. Depuis des mois, on a donc construit tout un système de consigne avec nos partenaires (fournisseurs, laveurs et transporteurs). C'est avec une grande fierté que nous l’inaugurons en le proposant dans une partie de l'Île-de-France, et bientôt dans d'autres régions ! 

 

Du coup, comment fonctionne un système de consigne du verre ? Pourquoi la consigne du verre a-t-elle quasiment disparu en France ? Est-ce vraiment plus écologique de consigner les emballages que de les recycler ? Parce qu’on est convaincu que c’est dans les pots consignés que l’on fait les meilleures confitures, on vous raconte tout ce qu’il faut savoir sur le système de la consigne du verre et comment il fonctionne à La Fourche !

Qu’est-ce qu’une consigne ?

C’est tout simple, un emballage consigné c’est un emballage que l’on ne va pas mettre à la poubelle une fois son contenu utilisé. À la place, on le renvoie au fournisseur ou à une société spécialisée qui va s’occuper de le nettoyer puis de le remettre en circulation. Il est possible d’avoir des systèmes de consigne sur différents types d’emballages mais le plus connu et le plus fort en termes d’impacts sur l’environnement c’est bien sûr… le verre ! Et la consigne du verre ne date pas d’hier. Nos grands parents connaissaient bien ce système qui était presque généralisé à leur époque sur des produits de consommation courante comme les bouteilles de lait. Comme quoi le progrès, c’est parfois de savoir regarder dans le passé. 

Le système de consigne du verre à La Fourche

Comment fonctionne le système de consigne à La Fourche

Aller, on ne tourne pas autour du bocal : entrons dans le vif du sujet. Voici le cycle de la consigne à La Fourche, étape par étape : 

  • Nos fournisseurs adorés s’approvisionnent en bouteilles, pots et bocaux en verre à partir de matières premières ou de verre recyclé. 
  • Ils utilisent ces contenants en verre pour stocker leurs produits : compotes, kéfirs, miels, ratatouilles etc…
  • Vous retrouvez ces produits grâce à la mention “Produit Consigné” lorsque vous faites vos emplettes sur La Fourche 
  • Vous vous faites livrer ces produits à la maison avec Top Chrono et les dégustez tranquillement chez vous (miam !). 
  • Une fois ces savoureux aliments consommés, vous rincez les contenants en verre et les mettez de côté, sans leur couvercle.
  • Au prochain passage de votre livreur, vous lui rendez les contenants en verre (pourquoi pas dans votre sac de livraison en kraft ?)
  • Les bocaux seront ensuite récupérés à notre entrepôt et envoyés à notre centre de lavage partenaire qui va s’occuper de laver et traiter ces emballages en verre consignés 
  • Et hop, une fois tout propres, les bocaux sont renvoyés aux fournisseurs qui pourront à nouveau les utiliser pour stocker leur produit. 
Fonctionnement consigne du verre La Fourche

La mise en place de ce système est une grande première pour La Fourche, dont nous sommes très fiers ! Pour nous comme pour nos fournisseurs, réutiliser des contenants en verre consignés c’est revoir toute la gestion de la chaîne logistique. Ça ne se fait pas en un jour et ça demande un peu de rodage. C’est pourquoi nous proposons actuellement une sélection limitée de produits en verre consignés qui sera amenée à grandir si, on l’espère très fort, nous voyons un engouement de votre part pour ce service. La consigne est pour le moment uniquement disponible via la livraison Zéro Déchet de Top Chrono et sur l’Île-de-France. Mais promis on met tout en œuvre pour que chacun d’entre vous y ait accès très bientôt !   

Quelle est la différence entre un système de consigne et du recyclage ? 

Dans le système de consigne du verre, on va simplement nettoyer et traiter l’emballage pour le réutiliser à l’identique. Il est possible de réutiliser de cette façon les contenants en verre une vingtaine de fois. Ensuite, ils risquent de s’abîmer et de devenir trop fragiles pour résister au transport et aux nouveaux lavages et il sera temps de les recycler.

Avec le recyclage, le verre des contenants est réduit à l’état de calcin puis fondu et réutilisé pour la création de nouveaux bocaux, bouteilles ou pots en verre. 

Pourquoi miser sur le verre consigné ?

Le verre, c’est un peu la super star du réemploi. Son principal atout c’est qu’il ne transfère aucune molécule sur les aliments et est donc particulièrement hygiénique. Un bon lavage et c’est reparti pour un tour, sans risque pour notre santé. C’est aussi un matériau relativement solide, qui peut supporter de nombreux lavages et transports sans se détériorer. Il s’adapte donc particulièrement bien à une réutilisation (et même plusieurs !). 

Le verre est par ailleurs un matériau qui coûte beaucoup d’énergie à produire. Il faut des fours dont la température s’élève à plus de 1500 degrés pour pouvoir produire du verre ou le recycler. Malheureusement, ces fours sont alimentés au fioul ou au gaz, des énergies fossiles loin d’être propres: un vrai gouffre énergétique qui pourrait être évité justement grâce au réemploi des bocaux et bouteilles déjà fabriqués.

Bouteille en verre consigné

Quel est l'impact environnemental de la consigne du verre ?

D’après un rapport établi par Zéro Waste Europe et Reloop , laver et réemployer du verre plutôt que de le fabriquer pour un usage unique permet de diminuer de 85% les émissions de gaz à effet de serre liés à ce matériau. Cette diminution globale est même de 57% par rapport à l’emploi d’un emballage en aluminium et 70 % pour un emballage plastique.  

Cela peut paraître contre-intuitif mais le fait de laver une bouteille ou un bocal en verre permet notamment d’économiser 33% d’eau par rapport à la fabrication de ce même contenant en verre*.

En réemployant du verre on évite aussi beaucoup d’effets collatéraux qui pèsent dans la balance de notre impact environnemental. On diminue par exemple la consommation des matières premières nécessaires à la création d’un nouvel emballage (logique). On réduit aussi les opérations habituelles de traitement des déchets, de recyclage et d’enfouissement qui pèsent lourd sur notre bilan écologique. Enfin, on évite l’utilisation d’autres types d’emballages vraiment nocifs pour notre santé comme le plastique. 

Autant d’arguments qui font du verre un matériau super-star pour limiter son impact carbone. 

A tous ces avantages écologiques, on peut ajouter les bénéfices économiques de la mise en place d’un système de consigne du verre. Pour l’entreprise qui fournit des emballages en verre, pouvoir les réutiliser limite les coûts. Grâce aux économies réalisées, elle peut décider de baisser les prix des produits vendus au consommateur final. Mettre en place un système de nettoyage de consigne c’est aussi créer de l’emploi pour la collecte, le traitement et la distribution. Tout le monde y gagne.  

Consigne ou recyclage du verre

Pourquoi le verre n'est-il pas consigné en France ?

Avant ce que l’on peut appeler la “grande ère de l’usage unique” et l’arrivée des emballages plastiques, les contenants en verre étaient la plupart du temps consignés en France. On pouvait les réutiliser jusqu’à 50 fois ! Puis le plastique a fait son apparition et s’est développé dans les années 80. Son coût de production imbattable a lentement fait disparaître nos bonnes habitudes de consigne. Excepté dans quelques régions qui résistent encore et toujours à l’envahisseur, notamment en Alsace-Lorraine où l’utilisation de la consigne est encore assez présente. 

Chez nos voisins européens, les bonnes pratiques sont restées plus ancrées que chez nous. Ainsi en Allemagne, 40% des boissons vendues le sont dans des contenants en verre pouvant être consignés. En Angleterre, la figure du milkman, le livreur de lait, qui avait quasiment disparu a retrouvé un nouveau souffle ces dernières années.

En France, on a tendance à opposer promoteurs de la consigne et défenseurs du recyclage. Deux systèmes qui sont pourtant complémentaires. Parmi les critiques qui peuvent être faites à la consigne, il y a surtout celle des émissions carbones générées au moment du transport. Et oui, le verre c’est lourd. Le transporter aux quatre coins de la France pour le nettoyer puis le remettre en utilisation, c’est pas pas terrible. Mais ce point peut tout à fait être optimisé en faisant le choix de centres de lavages locaux et en les incitant à se multiplier.

Le recyclage devient également une bonne alternative sur certains types de verre difficiles à réutiliser comme les bouteilles de spiritueux qui sont conservées longtemps et ne correspondent plus toujours aux attentes des consommateurs au moment d’être réutilisées. 

Bouteilles de spiritueux en verre

Réemploi des bouteilles en verre à La Fourche : un système de consigne simple et gratuit

En mettant en place le système de consigne, il y a deux critères sur lesquels nous n’avions pas envie de transiger. Le premier, c’est la SIMPLICITÉ. On sait bien que faire ses courses c’est déjà toute une logistique et nous n’avions pas envie de rajouter une étape supplémentaire. C’est pourquoi nous vous proposons un système de consigne où vous pouvez rendre votre contenant en verre directement au livreur qui vous apporte votre commande suivante. Le second critère c’est la GRATUITÉ. Beaucoup d’enseignes proposent un système de consigne payant pour le consommateur. Vous payez le contenant en amont puis vous vous faites rembourser ensuite. Notre démarche est plutôt de vous inciter à rendre les contenants sans vous pénaliser si vous ne le faites pas. 

Vous l’aurez compris, nous faisons tout pour bousculer les habitudes du tout jetable et remettre au goût du jour le système de la consigne.  Beaucoup de choses restent encore à faire mais on sait qu’on peut compter sur vous pour avancer ensemble sur ces changements qui font la différence pour l’environnement. 

Vous avez des questions complémentaires sur notre système de consigne ? N’hésitez pas à aller lire nos pages questions-réponses dédiées !

Notre but à La Fourche, c’est d’encourager la consommation responsable et positive. C’est d'insister sur le fait que tous, en tant que consommateurs, nous avons le pouvoir de façonner une société plus durable. Chaque achat est un acte de vote et chaque commande sur notre épicerie bio en ligne c'est encourager les produits, les producteurs mais aussi les modes de livraison les plus engagés dans le respect de l’environnement

*Source :  Selon une analyse de cycle de vie réalisée par le cabinet Deroche Consultants en 2009 « Bilan environnemental de la bouteille en verre consignée “75 cl Alsace” commercialisée dans l’est de la France par comparaison avec une bouteille en verre à usage unique ». 

Vous aimerez lire aussi

vrac

Santé

Acheter en vrac : mode d’emploi

A l’heure où les magasins vrac et les sites de vrac en ligne se multiplient, on vous aide ...

lois anti-gaspillage alimentaire

Engagements

Décryptage des lois anti-gaspillage alimentaire

Voici un tour d’horizon des principales lois anti-gaspillage alimentaire.

citation fondatrice

Engagements

L’interview « Prenez-en de la graine ! » de Gobi

La Fourche rencontre Kiara, responsable des partenariats chez Gobi, des gourdes éco-conçue...