Beauté

Faire son Déodorant maison : 3 Recettes ultra-simples

Par Cécile Le jeudi 19 janvier 2023

Faire son déodorant maison

Elles sont bien cachées, ne sont visibles le plus souvent qu’en été et ne représentent qu’une toute petite surface de notre corps. Pourtant, elles embaument notre vie de tracas quotidiens. On a nommé : nos aisselles, avec leur lot de transpiration excessive, d’odeurs pas franchement chouettes, d’irritations cutanées et d’auréoles sur nos vêtements. On a beau varier les déo, rien n’y change vraiment. On se tourne alors parfois vers des produits antitranspirants, qui bloquent la production de sueur… Pourtant, transpirer est normal et même essentiel pour notre organisme. 

Et s’il était temps de passer au déodorant 100 % naturel ?

Plus sain, car sans aluminium et sans parabens, plus écologique, car composé d’ingrédients bio et Zéro Déchet… Il fait du gringue à vos aisselles, le déo naturel. Et si en plus c’est un déo DIY, c’est encore mieux : fabriquer son déodorant maison, c’est la promesse d’une recette qui convient au poil à votre peau. Déo maison solide, en stick, roll on, en spray : autant d’options pour confectionner un déodorant efficace, écolo, non toxique, qui sent bon, végan et qui évite à votre budget de trop transpirer. 

Alors, comment fabriquer son propre déo 

La Fourche passe le sujet au peigne fin, pour des dessous de bras apaisés et sans mauvaises odeurs. Découvrez 3 recettes de déodorants maison ultra-simples, accompagnées de nombreux conseils sur les ingrédients de base, les huiles essentielles et les accessoires à utiliser. Allez, haut les mains peau d’lapin la maîtresse en maillot de bain : voici tout ce qu’il faut savoir pour faire son déodorant maison et enfin exhiber des aisselles toutes douces, en pleine santé.

Pourquoi faire son déodorant maison ? 

Déo, crème hydratante, gel douche : même combat. Opter pour un cosmétique naturel vous permet d’éviter les produits pétrochimiques controversés, pas toujours très fourchouettes pour votre corps…

Bye bye les sels d’aluminium et les parabens

Les sels d’aluminium, aussi appelés chlorure d’aluminium, sont connus pour leur effet antisudorifique, renforçant l’efficacité des sticks, sprays et roll on destinés à nos aisselles. Le « hic », c’est que ces sels sont pourtant accusés par plusieurs études scientifiques d’être potentiellement toxiques pour notre organisme et d’augmenter le risque de cancer du sein

Idem pour les parabens, un autre composant qui répond encore souvent présent dans les déo industriels et qui est suspecté d’agir comme un perturbateur hormonal. À cela s’ajoute une liste d’autres ingrédients pas toujours très sympas pour nos dessous de bras : solvants chimiques, alcool dénaturé, conservateurs irritants, etc.

À ce jour, le lien de cause à effet entre ces composants des déodorants classiques et certaines formes de cancers reste insuffisamment prouvé et donc encore incertain. Mais au regard de la proximité de nos aisselles avec nos ganglions lymphatiques axillaires et notre poitrine, le principe de précaution semble de mise, non ?

deodorant solide

Bonjour le déo qui s’adapte parfaitement à votre peau

Côté déo bio, on sait que ce n’est pas toujours simple de trouver LE déodorant naturel idéal. Et si à La Fourche on vous a sélectionné les meilleurs déo biologiques, on vous connaît : vous aimez mettre les mains à la pâte et dire : « C’est moi qui l’ai fait 💪. » Et c’est aussi l’occasion de concevoir un produit cosmétique sur mesure, qui respecte parfaitement votre derme, pour un résultat garanti sans irritations ni petits boutons.

Quels sont les ingrédients de base pour faire son déo maison ? 

La super liste des composants d’un déodorant naturel

L’idée consiste ici à associer des ingrédients biologiques avec un effet :

✔️ astringent, pour resserrer les pores et réguler la sécrétion de la sueur, sans la bloquer ;

✔️ antibactérien, pour lutter contre les mauvaises odeurs ;

✔️ absorbant, afin d’éviter les auréoles ;

✔️ texturant, pour épaissir ou solidifier votre déodorant DIY, gage d’une application facile ;

✔️ conservateur, en vue de stabiliser la préparation pour la conserver plus longtemps.

Et parce qu’à La Fourche on aime quand chaque chose est bien rangée dans son rayon, on vous a préparé un tableau récapitulatif des ingrédients cosmétiques DIY pour fabriquer votre déodorant bio. 

Caractéristiques

Avantages

Huile de coco

Antibactérien

Texturant

Solide jusqu’à 25 °C

Nourrissant

Pénètre rapidement la peau

Beurre de karité

Texturant

Nourrissant

Pénètre rapidement la peau

Bicarbonate de soude

Astringent

Antibactérien

Absorbant

Apaise les démangeaisons (si toléré)

Pierre d’alun

Astringent

Antibactérien

Purifiante

Alcool cétéarylique

Astringent

Antibactérien

Texturant

Émollient

Acide stéarique

Texturant

Forme un film protecteur

Nourrissant

Gel d’aloe vera

Antibactérien

Hydratant 

Apaisant

Hydrolat d’hamamélis

Astringent

Antioxydant

Apaisant

Amidon de maïs (maïzena)

Absorbant
Texturant

Solidifie

Calme les irritations cutanées

Fécule de pomme de terre

Absorbant
Texturant

Solidifie

Antioxydante

Hydratante

Arrow-root

Absorbant
Texturant

Calme les irritations cutanées

Argile blanche Kaolin

Astringent
Absorbant

Riche en silice et en magnésium

Répare et prévient les irritations cutanées

Reminéralise

Détoxifie

Cire d’abeille

Antibactérien
Texturant

Cicatrisante

Nourrissante

Cire de candelilla

Texturant

Protège de la déshydratation cutanée

Vitamine E

Conservateur

Antioxydante

Hydratante

Oxyde de magnésium

Astringent

Calme les irritations cutanées

Oxyde de zinc

Astringent
Antibactérien

Hydratant

💡 Et en ce qui concerne…

  • Le bicarbonate de soude alimentaire et cosmétique : bien qu’il soit non toxique et non allergène, il reste déconseillé si vous avez une peau fragile et sensible. Dans ce cas, vous pouvez remplacer le bicarbonate dans votre recette de déodorant maison par un bicarbonate aux grains très fins (vendu en pharmacie). Vous pouvez aussi le remplacer partiellement ou totalement par de l’argile blanche ou de la terre de diatomée, et en renforcer l’efficacité par quelques gouttes d’huile essentielle de palmarosa.
  • La pierre d’alun : bien qu’efficace pour réduire la transpiration sans la bloquer, elle contient des sels d’aluminium naturels. À éviter si vous voulez vraiment exclure le chlorure d’aluminium de votre routine beauté.

Les conservateurs : vous pouvez aussi opter pour de l’extrait de pépin de pamplemousse ou du Cosgard.

Quelques conseils afin de savoir quels ingrédients choisir pour faire son déodorant soi-même

Le choix des ingrédients pour une recette de déo maison va donc notamment dépendre du type de déodorant que vous souhaitez obtenir.

👉 Le déodorant solide maison (en pot, en stick, etc.) s’applique en le frottant contre la peau de l’aisselle après l’avoir humidifié avec un d’eau tiède. Il se compose en général de poudres (argile, fécule, bicarbonate, etc.) compactées avec un ingrédient huileux, telles l’huile de coco, d’amande douce, une cire, ou encore du beurre de karité ou du beurre de cacao, etc. 

👉 Le déo roll on DIY correspond quant à lui à un gel aqueux ou une émulsion, c’est-à-dire une crème fluide. Il se compose souvent d’une majorité de gel d’aloe vera, d’hydrolat et éventuellement d’eau.

 

👉 Le déo maison en spray s’obtient par un mélange similaire, mais encore plus liquide. 

Et pour préparer un super déo maison qui sent bon, il ne nous reste plus qu’à savoir…

Quelles sont les huiles essentielles à utiliser pour faire son déo maison ? 

L’utilisation des huiles essentielles dans la préparation d’un déo naturel à faire soit même possède plusieurs avantages : elles parfument votre mélange selon vos préférences, tout en ayant un effet spécifique selon l’huile essentielle choisie. 

✔️ Pour réguler la transpiration, on opte pour l’huile essentielle de sauge sclarée, de géranium ou de ciste ladanifère.

✔️ Pour éviter la prolifération bactérienne et les mauvaises odeurs, on se tourne vers l’huile essentielle de menthe poivrée, de lavande officinale ou encore de tea tree. Sans oublier celle de palmarosa, considérée comme la meilleure huile essentielle pour une recette déo DIY !

✔️ Et pour l’odeur de votre déodorant naturel naturel, c’est au choix : 

  • de la fraîcheur avec les huiles essentielles de menthe poivrée ou de menthe verte ;
  • des notes florales avec les huiles essentielles de géranium ou de palmarosa ;
  • un côté fruité et acidulé avec les huiles essentielles de citron ou de pamplemousse, sans furocoumarines (une substance phototoxique).

Huiles essentielles pour déodorant maison

Quels accessoires faut-il pour faire son déo maison ? 

Voici une petite liste d’ustensiles de base bien pratiques afin de confectionner vous-même votre déo stick, roll on ou spray : 

  • une balance de précision ;
  • ou des pelles de mesure en millilitres, des cuillères doseuses et éprouvettes graduées ;
  • un tamis ;
  • une casserole, afin de faire fondre au bain-marie certains ingrédients de votre déo maison crémeux on ou solide ;
  • des bols en verre ou en inox, pour réaliser les mélanges ;
  • une petite spatule maryse, afin de ne rien perdre de votre préparation ;
  • un petit fouet, éventuellement électrique ;
  • un petit entonnoir, pour transvaser facilement ;
  • des moules, si vous prévoyez de faire un déo maison sans emballage ;
  • et du papier essuie-tout, si jamais vous faites partie de la team « oups j’en ai mis partout ».

Eh oui, faire son propre déodorant, c’est jouer les petits alchimistes afin de concocter LA recette parfaite de déodorant maison. C’est choisir et doser soi-même chaque ingrédient en fonction de ce que l’on aime et de ce qui chouchoute notre peau à la perfection. Mais c’est aussi l’occasion de faire un pas de plus vers une salle de bain Zéro Déchet en utilisant des contenants réutilisables, faits de matériaux recyclables. 

  • Déodorant solide maison, ou crémeux : go sur les pots en métal ou en verre, si possible foncé ou opaque pour protéger la préparation de la lumière.
  • Déodorant maison en stick : on part sur un étui stick vide, soit neuf, soit en réutilisant un acheté dans le commerce une fois le produit fini.
  • Déodorant maison roll on : on opte pour un flacon bille, en en achetant un vide ou en recyclant un de ceux que l’on a déjà dans notre salle de bain.
  • Déodorant en spray maison : attention, suspense… Une bouteille à vaporisateur vide !

💡 Neuf ou recyclé, pensez à stériliser le contenant de votre déo DIY dans de l’eau bouillante si le matériau le permet, soit à la désinfecter avec de l’alcool à 70°.

3 recettes simples pour faire son déodorant soi-même

Recette 1 : déodorant maison à l’huile de coco et bicarbonate

On commence avec une recette basique, un peu miraculeuse, très simple ET efficace ! Et économique aussi : ce déodorant maison crémeux s’utilise en quantité équivalente à un petit pois pour les deux aisselles.

Ingrédients 

Pour 120 mL de préparation : 

  • 90 mL (6 c à s) d’huile de coco biologique ;
  • 10 mL (2 c à t) de cire d’abeille pour solidifier (facultatif en hiver, recommandé en été), ou 5 mL de cire végétale (candelilla, etc.) pour un déo maison végan ;
  • 60 mL (¼ cup) de bicarbonate de soude alimentaire (remplacé au besoin par bicarbonate pharmaceutique ou par de l’argile blanche ou de la terre de diatomée, totalement ou en partie) ;
  • 60 mL (¼ cup) de fécule bio de votre choix ;
  • 30 gouttes d’huile essentielle de palmarosa, optionnel, mais conseillé si vous utilisez de l’argile ou de la terre de diatomée à la place du bicarbonate ;
  • 10 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée, en option selon l’abondance de votre transpiration.

Contenant 

1 pot en verre ou en métal de 120 ou 125 mL.

Préparation 

Durée de +/- 10 minutes : 

  • stériliser les ustensiles et se laver les mains ;
  • tamiser la fécule choisie ;
  • mettre l’huile de coco et la cire à fondre au bain-marie (attention, l’eau ne doit pas bouillir pour ne pas abîmer la qualité des ingrédients utilisés) ;
  • ajouter les poudres dans le mélange fondu, ainsi que les huiles essentielles au besoin ;
  • bien mélanger en dehors du bain-marie ;
  • transvaser dans le contenant choisi ;
  • placer au réfrigérateur pour que le mélange fige, sans couvrir ;
  • homogénéiser au besoin pendant cette phase de prise au froid en mélangeant délicatement.

Conservation et précautions 

Ce déodorant DIY à l’huile de coco se conserve plus d’un an. Cette huile exotique peut tacher les vêtements blancs, auquel cas vous pouvez utiliser du beurre de karité bio.

Recette 2 : déodorant maison peau sensible (sans bicarbonate)

Un déo idéal pour les aisselles irritées par le bicarbonate de soude, qui possède parfois un effet abrasif sur les peaux délicates. L’équivalent d’un petit pois de ce déo sans bic fera le bonheur de vos deux dessous de bras.

Les ingrédients 

Pour 50 mL de préparation : 

  • 25 gr d’huile d’amande douce ;
  • 25 gr de beurre de karité (ou un autre beurre végétal) ;
  • 12,5 gr de cire d’abeille (ou moitié moins de cire végétale) ;
  • 2,5 c à c d’argile kaolin ;
  • 1,5 c à c d’oxyde de zinc ;
  • 12 gouttes d’huile essentielle de tea tree ;
  • 12 gouttes d’huile(s) essentielle(s) antibactérienne(s) ;
  • 8 gouttes de vitamine E.

Contenant 

1 pot en verre ou en métal, un moule ou un stick de 50 mL.

Préparation 

Durée de +/- 20 minutes :

  • stériliser les ustensiles et se laver les mains ;
  • tamiser les poudres (l’argile et l’oxyde de zinc) ;
  • mettre la cire et le beurre de karité à fondre au bain-marie en les mélangeant doucement (attention, l’eau ne doit pas bouillir pour ne pas abîmer la qualité des ingrédients) ;
  • quand le mélange est fondu, ajouter l’huile d’amande douce, mélanger jusqu’à ce qu’elle fonde elle aussi ;
  • couper le feu sous le bain-marie, puis ajouter les poudres, les huiles essentielles et la vitamine E ; 
  • bien mélanger au fouet pendant quelques minutes jusqu’à l’homogénéisation de la préparation ;
  • verser dans le contenant choisi (stick, moule, pot, etc.) ;
  • laisser durcir à température ambiante pendant au minimum 2 heures.

Conservation et précautions 

Ce déodorant maison pour les peaux fragiles se conserve entre 6 et 12 mois. L’oxyde de zinc est à manipuler avec précaution, avec des gants si possible. Il laisse parfois des traces blanches sur les vêtements (qui partent sans souci au lavage).

Recette 3 : déodorant spray fait maison

Envie d’une recette DIY de déodorant liquide sympa ? L’avantage, c’est que cette préparation s'avère ultra-simple et vraiment rapide ! 

Les ingrédients 

Pour environ 100 mL de préparation : 

  • 9 c à s d'hydrolat d'hamamélis ;
  • 2 c à c de gel d’aloe vera ;
  • une bonne pincée de bicarbonate de soude (fin, si possible) ;
  • 5 gouttes d’huile(s) essentielle(s) antibactérienne(s) (palmarosa, tea tree, lavande officinale, etc) ;
  • 12 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée.

Contenant 

1 bouteille à vaporisateur de 100 mL.

Préparation 

Durée de +/- 5 minutes :

  • stériliser les ustensiles et se laver les mains ;
  • mélanger l’ensemble des ingrédients directement dans la bouteille à vaporisateur ;
  • et voilà !

Conservation et précautions 

Cette préparation DIY pour déodorant en spray se conserve entre 3 et 6 mois. Notre conseil : pensez à bien agiter avant d’en pschitter sous les aisselles. 

Combien ça coûte de faire son déodorant maison ? 

Quitte à parler santé de votre corps, parlons aussi santé de votre porte-monnaie ! Pour estimer le prix moyen d’un déodorant fait maison, partons sur la recette no 1. Nous nous baserons sur les prix des produits vendus par La Fourche, 25 à 50 % moins chers que dans les magasins spécialisés. Allez, on sort sa calculette, et on se penche sur le coût de ce déo DIY à grand renfort de tables de conversion, de masse volumique et de nombre de gouttes d’huile essentielle dans 1 mL (pas de panique, on s’est occupé des calculs 😉).

Petite addition :

  • 90 mL d’huile de coco biologique = 0,9 € ;
  • 10 mL de cire d’abeille (partons sur de la cire d’abeille blanche) = 2,64 € ;
  • 60 mL de bicarbonate de soude = 0,39 € ;
  • 60 mL fécule bio (partons sur de la fécule de maïs, ou maïzena) = 0,95 € ;
  • 30 gouttes d’huile essentielle de palmarosa = 0,43 € ;
  • 10 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée (selon le prix moyen sur le marché) = 0,15 €.

Au total, votre pot de 120 mL de déodorant naturel maison vous reviendrait environ à 5,46 €, sachant qu’il va vous durer plusieurs mois.

Mon déodorant maison n’est pas tout de suite efficace contre la transpiration, pourquoi ? 

Ça y est, vous avez regroupé tous les ingrédients d’une recette pour faire son déodorant. Vous avez tout pesé, tout mélangé, tout bien empaqueté. Vous le testez et là, c’est le drame (d’une façon fourchouettement relative, évidemment)… Votre déo ne semble pas faire d’effet. 

Ça peut arriver… Lorsqu’on stoppe l’application de toxines industrielles, le corps a besoin de temps pour évacuer celles qu’il a accumulées. Et il le fait entre autres grâce à la transpiration. Il faut aussi savoir que l’efficacité des déodorants classiques est renforcée par des ingrédients anti-transpirants. Cela peut avoir tendance à provoquer une surstimulation temporaire de la production de sueur lorsqu’on passe au déo bio et fait maison. 

Bref, un peu de patience, tout devrait rentrer dans l’ordre, laissant à votre nouveau déodorant l’occasion de vous prouver son efficacité ! Et vous verrez, les mauvaises odeurs se feront de moins en moins fréquentes. Paroles d’aisselles en bonne santé.

Nous arrivons au bout de cet article… Alors, vous êtes prêt à tester une de ces recettes pour faire votre déodorant maison ? Quelques idées de composition sont toujours les bienvenues, alors n’hésitez pas à vous laisser inspirer par notre sélection de déodorants solides ✨. 

Vous aimerez lire aussi

Tout savoir sur la fécule de maïs

Santé

Tout savoir sur la fécule de maïs et son utilisation

La fécule de maïs possède des propriétés liantes et épaississantes qui en font un ingrédie...

Quel argile pour quel usage

Beauté

Tout savoir sur l’argile : quelle argile choisir pour quel usage ?

L’argile est un produit d’exception pour la santé et la beauté grâce à ses nombreuses vert...

Gommage visage maison

Beauté

12 recettes de gommage visage fait maison pour toutes les peaux

Comment faire pour exfolier son épiderme en douceur ? Quels ingrédients utiliser en foncti...