Activités

Les 5 gestes éco-responsables à adopter à la plage

Par Anne Le vendredi 29 juillet 2022

Ramasser les détritus sur la plage

Elles se seront faites longtemps attendre mais ça y est, les vacances arrivent enfin et les départs approchent ! Alors à la plage ou près d'un lac, nous avons quelques conseils à vous donner pour passer un été éco-responsable les pieds dans l'eau.

Optez pour une crème solaire écologique

Se protéger du soleil à la plage c’est indispensable, le faire tout en respectant les océans c’est mieux. Certains ingrédients contenus dans les crèmes solaires chimiques ont des effets désastreux sur les fonds marins, les animaux aquatiques et les coraux. Plusieurs ingrédients sont pointés du doigt, à tel point que certaines destinations, dont Hawaï dans l'océan Pacifique, ont carrément choisi de les bannir de leur plage !

Le bon geste : adopter une crème solaire à base de filtre minéraux, sans nanoparticules. De nombreuses marques proposent désormais des alternatives efficaces et respectueuses des océans comme Endro et Laboratoires de Biarritz.

☀️ Et parce qu'on sait que c'est parfois un casse-tête : on vous as préparé un article hyper précis pour savoir comment bien choisir une crème solaire bio, efficace et respectueuse de l'environnement

Crème solaire écologique

Privilégiez les sports nautiques neutre en carbone

Les vacances à la plage sont souvent l’occasion de faire de nouvelles activités. Si vous décidez de pratiquer une activité nautique, privilégiez les sports de glisse non motorisés, plus eco-friendly comme le surf, le stand-up paddle, le kayak, le char ou la planche à voile, ou l’optimiste… Pensez également à des activités sur la plage comme le beach volley, ou dans l'eau comme l'aquagym.

Au-delà des nuisances sonores et de l’empreinte carbone que les activités motorisées génèrent, elles perturbent également la faune aquatique.

Laissez le sable, coquillages ou galets là où ils sont

Les coquillages, les galets, et le sable forment l’écosystème de nos littoraux. Ils sont essentiels au maintien de nos écosystèmes et font partie intégrante de nos récifs. Lieux de vie de certaines espèces marines (Bernard l'Hermite et compagnie), les coquillages participent à la vie de la faune aquatique. Les galets sont d'importants éléments de recouvrement des plages et abritent de nombreuses créatures sous leur poids.

Prélever des coquillages, ramener du sable, ou des galets, est nuisible et fragilise cet écosystème. Même les algues sont utiles, elles servent souvent de réservoir de nourriture pour les oiseaux et poissons !

Cette pratique fait l'objet d'une réglementation bien précise en France. Si le "glanage" de quelques grains de sable ou de galets peut vous sembler dérisoire et inoffensif, il peut en effet fragiliser les paysages du littoral et leur écosystème. À ce titre, l'article 321.8 du Code de l'environnement interdit en effet la collecte de matériaux (sable, galets, autres minéraux, coquillages vides...) de nature à compromettre l'intégrité du rivage de la mer.

Coquillages

Ramasser ses déchets

Pour éviter de ramener des déchets sur la plage, adoptez les mêmes réflexes zéro déchet qu’en ville :

  • Évitez les bouteilles en plastique en emportant votre gourde. Privilégiez une gourde en inox qui gardera votre eau bien fraîche pour vous hydrater pendant votre séance de bronzage.
  • Évitez les produits emballés individuellement et emportez le goûter des enfants dans des contenant hermétiques. Pour les compotes ou les purées, optez pour les gourdes réutilisables comme celles de la marque Squiz. Une gourde Squiz permet de remplacer en moyenne plus de 80 gourdes à usage unique habituelles !
  • Privilégiez les sacs en matériaux lourds comme les sacs à vrac, qui risquent moins de s’envoler dans la nature que les sacs en plastique légers.
  • Fumeurs : n'oubliez pas votre cendrier de poche !

Respecter la biodiversité

A la plage aussi, on favorise les attitudes éthiques envers la faune et la flore locale.

  • On évite de ramasser les étoiles de mer ou de soulever des rochers, pour ne pas perturber les espèces qui s’y sont installées.
  • En plongée, on ne touche pas les coraux, on reste éloigné des grands mammifères que l’on croise et on ne nourrit pas les poissons.
  • Si vous pratiquez la pêche ou la pêche à pied, renseignez vous sur les espèces protégées, limitez vous aux espèces autorisées et respectez les taille réglementées. Et ne pêchez que ce dont vous avez besoin pour votre propre consommation.
  • Gardez votre goûter pour vous, ne nourrissez pas les animaux que vous croisez lors de vos escapades estivales.

Empruntez les chemins balisés pour vous rendre à la plage et ne cédez pas à la tentation de passer par d'autres endroits pour arriver plus vite dans l’eau. Pensez à l'écosystème fragile autour de vous.

Avec ces astuces, plus d'excuses pour ne pas passer un été écolo à la mer ! Ce sont ces petites actions du quotidien, qui, si nous nous y mettons tous, feront bouger les choses et aider à lutter contre la pollution maritime, protéger la barrière de corail et nos récifs coralliens. Que vous soyez à en Polynésie, Nouvelle Calédonie ou à Noirmoutier, pensez à la vie autour de vous et prenez ces petits réflexes qui feront de grands changements !

Vous aimerez lire aussi

crème solaire respectueuse de l'environnement

Beauté

Comment choisir une crème solaire bio, efficace et respectueuse de l’environnement ?

Entre les soins inefficaces, les ingrédients qui font tourner la tête et les 14 000 tonnes...

lutte gaspillage alimentaire

Engagements

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Des lois anti-gaspi aux astuces pour réduire ses déchets alimentaires, découvrons ensemble...

citation

Engagements

L'interview "Prenez-en de la graine !" de Bambaw

Prenez-en de la graine avec Bambaw dans cette nouvelle interview !